dimanche 21 mai 2017

La trilogie de la flèche, tome 2 : l'envol de la flèche de Mercedes Lackey









Présentation de l'éditeur : Talia a peine à croire qu'elle est enfin Héraut. Désormais elle patrouille avec son fidèle Compagnon à travers tout le royaume de Valdemar afin de maintenir la paix et rendre la justice. Mais même si son rêve le plus cher vient de se réaliser, il lui reste a affronter une épreuve bien plus terrible que celles qu'elle a déjà surmontées. Car c'est contre ses démons intérieur qu'elle doit lutter à présent et si elle ne parvient pas à maitriser ses pouvoirs, sa vie et peut-être même l'avenir du royaume sont en péril.









Je vous avais déjà parlé de l'aspect un peu doudou des Hérault de Valdemar ?

Il y a des sagas comme ça qui ne révolutionnent aucunement votre vie, ni la fantasy, qui ne sont pas des oeuvres majeures mais dans lesquelles on se sent bien. On a envie de les partager. Elles peuvent même être lues par quasiment toute la famille. Les ingrédients du succès sont là  : un univers riche, une mythologie solide, des schémas un peu récurrents  (histoire qu'on ne se prenne pas trop la tête non plus) et un système de rebondissements bien huilés. Et en prime, lorsqu'on a une ouverture d'esprit comme Mercedes Lackey,  on peut avoir en cadeau un message d'amour et de tolérance universel. Une véritable vocation de former les jeunes esprits et de leur donner de réponses à des questions pas toujours évidentes à poser à des parents ou à des amis.

Et comme j'étais un peu fatiguée,  voire bougonne et que j'avais envie d'une bonne transition, quoi de mieux qu'un bon épisode des Hérault de Valdemar ? Ça met toujours du baume au coeur, on s'installe dans un cocon bien sympathique et on suit l'histoire qui déroule son fil tranquillement . Parfois même on a un peu de surprises mais en gros, cela ne changerait pas si on se m'avait une série. 


Alors ? Tome de transition ?

Talia a un rôle important dans la royauté puisqu'elle est Hérault de la reine. On la soupçonne d'influencer la princesse à cause de son don d'empathie. Bref, comme toujours, on a une héroïne mal comprise.  Elle part pour sa mission d'un an près du bois enchanté d'un certain Hérault dont on a suivi les aventures dans une précédente trilogie. Ce qui nous fait un petit rappel sur Vanyel et ses aventures et donc nous font fondre littéralement. 

Bref, on voit notre héroïne chuter, se battre, apprendre,  faire confiance et réussir. On voit aussi un peu plus sa relation avec son Compagnon et aussi on comprend un petit peu mieux son pouvoir. On se pose aussi de bonnes questions sur ce qui est bien de faire : influencer les gens ou non, dans quelle mesure c'est pour les aider en dans quelle mesures c'est répréhensible.  Donc non, ce n'est pas un tome mou de transition mais un tome nécessaire qui va entériner les bases pour le grand final du tome 3 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire