vendredi 3 mars 2017

Héros de l'Olympe, tome 5 : le sang de l'Olympe de Rick Riordan

Présentation de l'éditeur : Bien que les membres de l'équipage grecs et romains de l'Argo II ont fait des progrès dans leurs nombreuses quêtes , ils semblent toujours pas près de vaincre la mère-terre, Gaia . La force de ses géants a augmenté et ils sont plus forts que jamais . Ils doivent être arrêtés avant la fête de Spes , quand Gaia prévoit d'avoir deux demi-dieux sacrifiés à Athènes . Elle a besoin de leur sang -le sang de l'Olympe - afin de se réveiller . Les demi-dieux ont des visions de plus en plus fréquentes d'une terrible bataille a la colonie des Sang-Mêlé . La légion romaine du Camp Jupiter , dirigée par Octave , est presque à distance de frappe.Bien qu'il soit tentant de prendre l'Athéna Parthénos à Athènes pour l'utiliser comme une arme secrète , les amis savent que l'immense statue doit aller à Long Island, où il pourrait être en mesure d'arrêter une guerre entre les Grecs et les Romains. L' Athéna Parthénos ira à l'ouest ;l'Argo II ira à l'est . Les dieux , souffrant encore du trouble de la personnalité multiple, sont inutiles . Comment une poignée de jeunes demi-dieux peut espérer gagner contre une armée de puissants géants ? Parce qu'ils n'ont pas d'autre option.option. Ils ont déjà trop sacrifié. Et si Gaïa se réveille il y a intérêt à ne pas perdre la bataille...




Encore et toujours, un grand final !

Oui, je sais, tout ça pour une grosse bataille finale qui pète mais j'avoue que j'en suis une grande cliente. C'était super, même si on a dû clairement ronger notre frein dans l'intrigue et qu'on aurait bien mis deux ou trois baffes à certains. Parce que, au risque de vous décevoir, nos héros ne sont pas parfaits et je vais enfoncer une porte ouverte en vous disant que c'est surtout pour cela qu'on les aime. C'est vrai, un héros parfait, c'est mignon c'est sympa mais cela prend vite le melon. Dans les Héros de l'Olympe, ils se plantent, ils font des bêtises parfois et même qu'ils ont de l'humour. Mais on sent que, quelque part, ils font de leur mieux. Et c'est pour cela qu'on est prêts à les soutenir

Et donc, cinquième tome, qui veut dire résolution de toutes les intrigues. C'est là qu'on va aussi verser nos petites larmes et c'est là où notre mâchoire va régulièrement se décrocher. Sinon on ne peut que souligner le talent de Rick Riordan pour nous donner des scènes épiques digne d'une belle séquence de cinéma. Avec lui, on visualise parfaitement la scène et c'est juste un régal


Des demi dieux qui grandissent

Avec la fin de ce cinquième tome, on quitte déjà l'adolescence pour entrer dans la vie des jeunes adultes. Nos héros ont des projets pour l'avenir et je dois dire que cela fait chaud au coeur. En effet, il y a des projets personnels comme les études, la vie en couple mais on sent chez eux, dans leur visions de l'après quête si j'ose dire, une réelle volonté de réformer les camps des demi dieux, voire de révolutionner et d'améliorer l'oeuvre de leurs parents. On est loin du tout début des sagas où en gros, les dieux font des complots et les héros viennent les aider inlassablement. Ou ils se rebellent contre leurs parents.

Ici, nous avons de jeunes gens qui, même s'ils ne continuent pas foncièrement l'oeuvre de leur parents à chaque fois, ou montrent un peu leurs position rebelle en rejetant tout, on a donc de jeunes gens qui, avec le bagage que leur a offert leurs parents, vont affirmer leurs identités et construire une nouvelle vie.

Sur ce, je vous laisse. J'ai hâte de commencer une autre saga de cet auteur dans le même univers of course :)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire