lundi 6 février 2017

Terre de Sendre, tome 1 : Le rite de Lumnes de Matthieu Fichez






Présentation de l'éditeur : Que peut-on faire d’une jeune fille qui, sur un coup de tête, vient de ruiner les projets politiques que l’on avait bâtis autour d’elle ?
L’envoyer au couvent paraissait une bonne idée...
Avec l’accroissement des troubles aux frontières du monde connu, Sendre va découvrir au gré de ses rencontres que le monde n’est pas aussi manichéen qu’elle le pensait, et que trahisons et alliances peuvent bouleverser la donne, quel que soit le camp dans lequel on se tient.







Alors que vous dire ?

J'ai pris ce livre sous les conseils de son auteur. Et je dois avouer qu'il ne devait pas me pousser trop loin car j'avais déjà l'intention de le prendre. J'ai juste accéléré ma lecture. Sachant que c'est un premier roman, je me suis armée de mon pack premier roman, c'est à dire beaucoup plus d'indulgence car on ne peut pas demander à tout le monde d'écrire avec la fluidité de Robin Hobb ou de Maxime Chattam la première fois. Mon but, dans ces cas là, c'est de voir le potentiel de la saga.

Et je dois dire que l'histoire était plutôt sympa. Plusieurs personnages où les intrigues se regroupent vers la fin. Une histoire de roman d'initiation d'une jeune fille qui a été rejetée par sa famille pour des raisons un peu obscures (même Sendre est d'accord avec moi) donc je me suis portée par le roman sans soucis. J'ai même eu beaucoup d'intérêt parce que bon. L'intrigue est pas mal et comme je vous le disais plus tôt. Et bien il y a du potentiel là dedans.


Par contre, des choses à revoir.

Les dialogues ! Et je parle en connaissance de cause, je n'ai jamais été foutue d'écrire une page de dialogue correcte. Les dialogues qui manquent de naturel. On passe d'un ton commun à un ton un peu moyen âgeux à elfique. C'est pas stable du tout tout cela. Alors je me suis demandée au début si  cela n'avait pas un but caché mais personnellement, je ne l'ai pas trouvé. Donc oui, s'il y avait du boulot à faire, et je parle d'un gros boulot, c'est des dialogues.

Arrêtez avec les onomatopées, les imitations d'accent. Cela n'apporte rien à tout cela. Il suffit d'une note habilement donnée et le lecteur fait son job mais tenter d'imiter une espèce d'accent allemand ou des râles de toux de je ne sais pas trop quoi. Pour beaucoup, cela passerait à l'aise. Mais personnellement, cela m'a bien énervée !

En bref : un tome à découvrir parce que oui, je le répète. L'histoire est sympa. Elle m'a divertie. Mais Matthieu, si tu me lis et je pense que tu le feras. Fais quelque chose pour les dialogues. Et je sais que la tâche n'est vraiment pas facile alors je compatis réellement sur la demande que je viens de faire. Cela dit, il ne manquait que cela pour que je sois un peu emballée. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire