jeudi 9 février 2017

Les Royaumes oubliés : La Légende de Drizzt, tome 13 : la mer des épées de R.A. Salvatore




Présentation de l'éditeur : Bien qu’ils ignorent toujours où se trouve Wulfgar, Drizzt, Catti-Brie, Bruenor et Régis coulent des jours heureux au Valbise. Cette paix est bien vite anéantie quand survient un groupe de bandits de grand chemin, mené par la rusée Gemme Poivre. Cette dernière est arrêtée et l’on découvre lors de son procès qu’elle arbore des tatouages semblables aux signes gravés sur le marteau de guerre de Wulfgar…
Craignant le pire, Drizzt et Catti-Brie reprennent la route, bien décidés à retrouver leur ami.








Un tome pour leur dire adieu.

Je ne pensais pas que cela arriverait un jour. Mais si. J'ai terminé la saga de Drizzt et déjà je n'arrive pas à en croire mes yeux, comme toutes mes sagas chouchous. Il va falloir que je dise adieu aux personnages, que je trouve une autre saga avec des coups de coeurs que je vais devoir abandonner ensuite. Bref, c'est déjà en reniflant bruyamment que j'ai ouvert ce livre pour partir en quête avec Drizzt, Cattie Brie, Regis, Bruenor pour aller sauver le marteau de Wulfgar.

C'est le tome des résolutions. Celui où Drizzt gagne la paix intérieure. Celui où Cattie Brie et Bruenor pardonnent. Celui où Régis devient intrépride. Celui où Wulfgar chasse ses démons. Celui où un gros chat joue dans la neige. C'est tout cela qui m'est venu dans ce tome et c'était tellement comment je l'avais imaginé que non seulement je ne suis pas déçue mais en plus, j'ai eu réellement de gros gros gros soupirs


Un bilan pour la légende Drizzt ?

Cette saga est triste, drôle, spirituelle, saga, bourrée d'actions mais aussi de repères. Elle est destinée aux adolescents mais aussi aux adultes et leur permet d'apprendre des tas de choses : l'amour, l'amitié, la tolérance, l'acceptation, le pardon... Ce sont des valeurs importantes que l'on retrouve ici dans un univers totalement fantasy mais on peut aisément s'y identifier, que l'on soit une personne un peu différente, un peu roublarde, un peu râleuse, juste courageux ou même une personne qui a fait une grosse bêtise et qui s'est perdue. A chaque moment de cette période un peu sensible de l'adolescente, Drizzt peut vous apporter quelque chose, réellement.

Et puis l'univers et juste quelque chose de très étendu. C'est un univers riche déclinable à l'infini. Il peut juste vous permettre de rêver et de voyager. Il permet de s'accrocher à l'espoir que quoiqu'il arrive, tout peut s'arranger si on assume un minimum. Et ça, cela n'a pas de prix. En bref, c'est une saga à offrir et à lire et relire sans modération.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire