jeudi 2 février 2017

Les nouvelles enquêtes du juge Ti, tome 8 : Mort d'un maître de go de Frédéric Lenormand





Présentation de l'éditeur : Dépêché dans une province lointaine, le juge Ti meurt d'ennui.
Seul raffinement : le go, jeu de stratégie interminable. Elevé au rang d'art par les notables locaux, le juge n'y voit qu'un simple passe-temps pour les oisifs. Mais le jeu d'origine ancestrale pourrait être lié avec une série de meurtres survenus dans la région : Ti s'engage dans une partie aussi délicate que dangereuse.










Surprise en pleine pause déjeuner.

Et oui, l'avantage du Juge Ti, c'est que lorsque tu n'as pas envie d'écouter la vie pas trépidante du tout de tes collègues, tu lis un tome du Juge Ti. Et comme sur ma liseuse, j'avais la mort d'un maître de go..... D'un coup d'un seul, ma pause fut illuminée (sous les yeux un peu haineux de mes collègues qui voyaient bien que je m'amusais plus en lisant qu'en les écoutant sans doute). Bref, on est je ne sais pas où dans son histoire car je prends tout dans le désordre, retenez juste que le Juge Ti a fait comme moi, il est allée dans une province où il s'ennuie.

Et Frédéric Lenormand nous fait de belles scènes de jugements de Ti dans des villages extrêmement reculés où le juge doit se badigeonner de crème tellement l'odeur ambiante est exécrable. Rien qu'à imaginer la scène, je vous garantie quelques sourires en coin magiques.


Un jeu de go grandeur nature ?

Madame première le rejoint dans ses péripéties et  ils se retrouvent à fiancer l'une de leur fille à la noblesse locale, ce qui n'enchante personne. Un meurtre survient (oui moi, cela me fait hurler de rire). Et on s'aperçoit que derrière la mort du maître de go..... Bref, je vous laisse découvrir tout ceci dans cette petite pépite de roman policier qui détend bien.

Oui, encore une lecture du mois de Décembre, vous êtes en train de vous dire qu'en fin d'année, je ne sors pas de ma zone de confort et je ne vous fais pas découvrir de projets audacieux. Mais vous avez totalement raison parce que là, sincèrement, je n'avais envie que d'être en mode cocooning. Je vous rassure, il y a encore quelques juge Ti dans ma manche à vous faire découvrir. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire