jeudi 2 février 2017

La guerre des serpents, tome 1 : L'ombre d'une reine noire de Raymond E. Feist





Présentation de l'éditeur : Erik de Darkmoor, fils illégitime d'un baron, s'enfuit vers la cité de Krondor après avoir tué accidentellement son demi-frère. Condamnés à mort, Erik et Rupert, son ami d'enfance, échappent à leur sort en acceptant une mission désespérée contre les Pantahians. Ces créatures reptiliennes préparent la conquête de Midkemia et le retour de leur déesse Alma-Lodaka.










Toujours une lecture sûre !

C'est marrant, quand je prends du recul, que je me dis que les grosses périodes du boulot sont plutôt propices à des lectures simples pour moi. En gros, des classiques de la Science Fiction, quelques thrillers bien dégueus et de la fantasy. Mais pas de la fantasy à grosse intrigue, on prend des valeurs sûres : du classique avec de la grosse saga qui tâche. L'un des auteurs chouchous qui évolue toujours dans le même univers est Raymond E. Feist. Et donc, après être partie en vacances en Valdemar avec Mercedes Lackey, je me suis dit qu'une petite escale en Midkemia ne serait pas de trop.

Comme j'avais terminé une duologie avec les descendants de Arutha, je me suis dit que j'avais le droit de faire Pouf Pouf et je suis tombée sur la trilogie de la guerre des Serpents, où j'allais suivre les aventures d'un inconnu, Erik, sous le commandement de....... Nicholas ! Mais oui, le petit gamin et ensuite le petit adolescent dont j'ai suivi les aventures lors du Boucanier du Roi ! Il a aussi deux grands frères jumeaux. Bref.


Une intrigue qui commence bien !

Souvenez vous donc, lorsque je suivais de plus près les aventures de Nicholas, j'étais partie en apprentissage chez son oncle. On avait pris les nouvelles de toute la famille et sauvé une demoiselle en détresse. J'avais croisé Pug, donc j'ai sautillé de partout et Nicholas allait se préparer à être boucanier du roi : en gros, il régule les pirates. Et on avait découvert une belle intrigue avec la reine serpent. Plutôt introductif l'intrigue mais du coup, on l'a en plein dedans.

Nous suivons ici Erik qui est un bâtard (cela arrive à des garçons très bien) mais voilà ti pas, qu'il fait une bêtise en tuant l'un de ses frères qui eux sont légitimes. On peut dire que ledit frère l'avait quand même vachement mérité mais bon. Nicholas le recrute dans une espèce d'armée de mercenaires qui vont aller taper de la Reine noire, parce qu'on va aller combattre du démon. Rien que cela.

C'est tout l'apprentissage d'Erik que nous allons suivre, prendre des nouvelles de toute la famille et ensuite introduire la grosse intrigue qui tâche pour la suite de la saga. Sur ce, je vous laisse, car je vais bientôt entamer le tome 2 :)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire