vendredi 9 décembre 2016

Hong Kong Noir de Chan Ho-kei (traduit par Alexis Brossolet)

Présentation de l'éditeur : C’est l’histoire d’un homme qui croyait qu’une justice était possible dans un pays en pleine mutation. C’est l’histoire de Hong Kong. Hong Kong, 2013. L’inspecteur Kwan Chun-dok, véritable légende de la police, surnommé par ses collègues «le Divin Détective», est mourant. Des années durant, il a traqué les criminels sans faire de vagues, indifférent aux nombreux bouleversements qui ont secoué le pays. Et aujourd’hui son partenaire, l’inspecteur Lok, vient lui demander une dernière fois son aide pour une enquête particulièrement délicate. Une enquête qui le ramène des années en arrière, à l’époque où il faisait ses armes au sein de la police hongkongaise et cherchait à mettre un des plus dangereux mafieux des triades derrière les verrous. Thriller audacieux et envoûtant, couvrant un demi-siècle d’histoire, cinquante ans d’honneur, de rivalités, de jalousie et de vengeance, Hong Kong Noir prouve que le renouveau du polar pourrait bien venir de l’Orient lointain!








Pour les amoureux des bouts d'intrigue

Hong Kong Noir, que j'avais pris chez les Editions Denoël pour me rappeler un peu ces deux mois passés là bas. Et puis la perspective de découvrir un thriller chinois. Je dois avouer que tout ceci n'a pas de prix. Et je tombe sur la première histoire, celle de 2013 et je tombe amoureuse de l'intrigue, du style, de l'ambiance noire de flics qui peuvent être désabusés corrompus. Et dans ce noir absolu, deux flics : un maître et un élève qui n'ont qu'une mission : résoudre des crimes. Et on les suit pendant des années. Au long de leurs enquêtes, on devine leurs vies dévouée à leur concitoyens, on crie leur amour de la recherche du crime, on déjoue avec eux certaines machinations.....

Hong Kong noir, c'est un thriller, certes, mais c'est un roman d'ambiance. J'aurai adoré le voir en film (et d'après ce que j'ai compris, cela va être d'actualité). C'est une belle écriture et on remerciera Alexis Brossolet pour cette traduction qui montre toutes les ambiances du roman.


Mode d'emploi pour une visite de Hong Kong.

Bien entendu, je ne peux actuellement me promener dans cette cité très particulière avec mon livre. Mais du peu que j'ai pu voir, je peux vous dire que ce roman reflète la vérité sur ces ambiances. J'y étais quand Hong Kong passait de la Grande Bretagne à la Chine et pour en avoir longuement parlé avec les autochtones, vous aurez pendant les intrigues se déroulant dans les années 2000 la même ambiance. J'ai fait un énorme bond dans ma jeunesse et je dois dire que rien que pour cela, c'était un réel plaisir.

Mais comment ce livre ? Prenez une enquête par ci par là, et ensuite, posez vous mentalement pour refaire la chronologie de tout cela dans votre tête. Et vous verrez bien entendu l'évolution des personnages mais aussi l'évolution de la relation Maître élève qui est magnifique. J'aurai adoré les rencontrer. Et puis surtout, vous aurez la toile de fond de cette ville au travers de ses enquêtes et de ses crimes.

En bref : un coup de cœur ! Un énorme merci aux Editions Denoël qui m'ont encore fait mouche. J'ai hâte de voir la future rentrée littéraire ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire