jeudi 17 novembre 2016

Le Privilège du roi d'Anne Robillard et de Marital Grisé

Présentation de l'éditeur : Lors des conférences ou des séances de dédicaces d’Anne Robillard, une question revient souvent, soit : « Parlerez-vous un jour de ce qui s’est passé avant le tome 1 des Chevaliers d’Émeraude ? » Étant occupée à écrire la suite de la saga, elle a demandé à Martial Grisé de se pencher sur cette question sous la forme du journal du Roi Hadrian. Une fois le texte de fond rédigé, Anne s’est penchée sur la forme. Il s’agit donc d’une œuvre conjointe. Dans Privilège de roi, le Roi Hadrian d’Argent, qui fut le premier commandant des Chevaliers d’Émeraude, relate jour après jour les faits entourant la première invasion du continent d’Enkidiev par les forces de l’Empereur Noir. Il s’agit d’une œuvre qui intéressera non seulement les mordus de la saga, mais aussi tous ceux qui aiment lire les pensées des grands personnages historiques, qu’ils fassent partie de la fantaisie ou de la réalité.






Un dernier coucou à Enkidiev

Concrètement, on sait avec Séverine qu'on ne va pas relire la saga des chevaliers avant au moins quelques mois. Et on voulait lire la saga ANGE avant d'entamer la prochaine saga sur Enkiviev. Sauf si on décide de se faire les ailes d'Alexanne ou le retour de l'oiseau tonnerre ou tout autre livre de la saga. Bref. On voulait clôturer cette partie là en retournant voir deux de nos chouchous : Onyx et Hadrian.

Pourquoi Onyx fait autant de c*** par tome? Comment Hadrian a-t-il réussi à contenir Kira puis à garder son calme quand son pote en mériterait bien une. Qu'est ce qu'il s'est passé la dernière fois qu'Amecareth a voulu mettre une griffe sur Enkiviev ? Toutes ces questions là, nous avons douillé pendant des années pour faire des théories. Jusqu'à ce qu'Anne Robillard craque et nous livre un petit aperçu du journal d'Hadrian avec le grand concours de Marital Grisé.


Des aventures palpitantes quoique courtes.

On ne s'en rend pas bien compte mais la précédente invasion ne s'est pas tenue sur des années comme avant mais plutôt sur quelques mois. Du coup, on n'a qu'un livre. Gloups, c'était court quand même. Mais on découvre les anciens personnages et surtout Onyx avant toute sa souffrance. Hadrian et sa vie bien rangée. Sa petite pointe de folie, son dévouement pour son pays, bref.

On découvre aussi avec presque des yeux émerveillés cette invasion. Comment les Immortels ont donné tant de pouvoirs aux chevaliers. Comment ils les ont repris d'un coup d'un seul et sous la contrainte. Comment le roi Hamil s'était magnifiquement investi. Comment les peuples ont commencé à communiquer. Bref, tous les prémices du tome 1 étaient là sous nos yeux. A lire après la saga. Et avec un brun de nostalgie

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire