mercredi 16 novembre 2016

La Triste Histoire des Frères Grossbart de Jesse Bullington

Présentation de l'éditeur : Des créatures affamées rôdent dans les sombres forêts de l’Europe du Moyen Age, et ciel comme mer grouillent d’horreurs indicibles.
Il n’y a aucune perversion, aucune sorcière ni démon qui rivalise avec les frères jumeaux pilleurs de tombes Hegel et Manfried Grossbart. Voici leur histoire, triste mais véritable. Ecrit dans le style des Grimm, les frères Grossbart s’embarquent dans une quête vers la lointaine Egypte et ses tombes emplies de richesses. Pieux, mais horriblement cruels, les frères meurtriers entament un «road trip» assassins sur les routes médiévales de l’Europe.
En chemin, ils vont croiser brigands, sorciers et prêtres défroqués, volant et tuant selon leurs besoins. Vous ne trouverez point d’antihéros poignant chez nos Grossbart, mais des meurtries sans âmes. Accrochez-vous, ce roman n’est pas à mettre entre toutes les mains !







Histoire de s'alléger un peu l'esprit .... ?????

Alors, soyons honnête, toussa toussa. Ce livre, je l'ai acheté suite à une recommandation d'un youtubeur que je ne sais même plus comment il s'appelle. Et c'était il y a longtemps. Pour me dire que c'était génial (on est d'accord, il a parlé aussi à tout son auditoire hein). Bref. Tout ceci pour vous dire que je ne me souviens même plus quand je l'ai acheté et donc depuis combien de temps je dois le lire. La bonne nouvelle. C'est que j'ai rangé ma bibliothèque et que j'ai ressorti toute une collection de livres papier qui prennent la poussière pour pouvoir justement lire tout ceci.

Et du coup, c'est l'esprit totalement léger et apte à recevoir la découverte (en même temps, je ne me souvenais même plus de la présentation de l'éditeur) que j'ai entamé ce roman et que j'ai eu du mal à le lâcher. C'est donc un roman résolument adulte (à ne pas mettre ceci chez vos ados) qui parle de deux frères qui sont deux tueurs en série. Dans le Moyen Age. Il y a des prêtres et des démons. Et la couverture est magnifique.



En style ancien et style énergique.

C'est donc une écriture qui se veut Moyen Ageuse dans ses expressions et aussi des tas d'autres choses. Mais c'est aussi une écriture vraiment très moderne car très visuelle et extrêmement drôle parfois. Alors oui, c'est Rabelaisien aussi. Parfois c'est cru. C'est carrément gore (surtout la scène avec la sorcière). Mais c'est aussi ce mélange un peu spécial qui nous passe toutes les expressions un peu usitées. C'est aussi ce qui passe très sérieusement les débats philosophiques et religieux du livre.

Bref, entre l'aventure, les personnages (principaux et secondaires), la couverture, les dialogues, les réflexions, toussa toussa. J'ai adoré ma lecture et même s'il s'est passé des trucs horribles dans ce récit. Et bien ce n'était pas grave. Car je me suis très bien détendue :)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire