vendredi 25 novembre 2016

La Porte, tome 1 : La clairière du lion d'Anthony Luc Douzet



Présentation de l'éditeur : Rien n'avait préparé l'agent d'Europol Richard Pleasance à une si brutale descente aux enfers. La Porte au Lion, tombeau d'un prince roumain vient d'être profanée, alors que le lieu est réputé scellé pour l'éternité. Qu'ont en commun Brasov petit village roumain, Ikar marchand grec du XVe siècle, un alchimiste et une cambrioleuse dans le Pékin des J.O 2008 ? Un gouffre d'éternité sépare tous ces éléments. Et pourtant, une clef les unit. Au travers de trois histoires parallèles que le lecteur devra lire dans une construction romanesque inédite , La Porte offre la vérité sur un mythe populaire contemporain.








Vous connaissez le syndrôme du livre qui se planque dans votre bibliothèque ?

Honte à moi ! Réellement ! Ce livre, enfin, cet ebook, je l'ai acheté fin Octobre 2012. Même moi j'ai regardé en deux fois dans mes listes (oui j'ai des listes d'achat de livres pour tenter de lire tout ce que j'achète et donc je connais mes dates d'achat) (n'empêche, comme cela, je n'oublie rien). Mais sérieux ? Cela fait 4 ans que je fais patienter ce pauvre Anthony Luc Douzet qui en plus est fort sympathique que ce soit sur Twitter ou sur Instagram. Et le pire du pire, c'est que l'histoire m'emballait carrément et que j'ai poussé une collègue de boulot à le lire. Et elle a lu toute la saga (elle).


Du coup, quand je me suis aperçu de mon oubli monumental, je me suis chargé d'un plaid, d'un chat, d'un café et j'ai passé la soirée à lire le premier tome de la Porte. Et croyez moi qu'il n'y avait pas moyen que je me couche avant de l'avoir terminé. Car devinez qui a acheté tous les tomes au fur et à mesure de leur parution ? Allez y, jetez moi des pierres ! Surtout que dans mon oreillette, le tome 8 sort l'année prochaine. Je vous laisse donc imaginer comment je vais devoir rattraper mon retard :D



Et sinon, cette entrée en matière dans la saga de la Porte ?

Nous avons donc une Porte pour commencer (je vous sens en alerte déjà). Anthony Luc Douzet nous informe en préambule que la symbolique de la Porte, si on considère que c'est un passage est très importante pour lui. Mais qu'entend il par passage ? Passage entre différents mondes, passage entre différents lieux, passage entre différentes époques ? Passages entre différentes personnes ? On pourrait en effet croire que ce sera un passage entre différentes personnes au début car nous suivons le destin croisé de 3 personnes différentes de de trois époques différentes (quoique époque pour les deux dernières, cela me semble un peu lourd).

Alors je ne vous cache pas que l'auteur nous prend doucement par la main pour planter le décors. On ne comprend pas pourquoi on passe de l'un à l'autre, pourquoi on ne comprend pas pourquoi on les suit. C'est presque frustrant mais notre esprit s'accroche assez vite pour différentes raisons. Déjà, l'auteur écrit bien. Cela ne gâche rien. Ensuite, on accepte facilement au bout d'un moment de se laisser aller par le bout du nez et de ne pas tout comprendre de suite (et c'est déjà un gros progrès pour un lecteur, croyez moi). L'intrigue paraît bien trop énorme pour se contenir en un seul tome et l'auteur nous le prouve bien puisque le tome 8 est en cours de rédaction.

Et puis, pour ne rien vous cacher, j'aime bien être dans le flou pour un premier tome. De voir au fur et à mesure de celui ci que tout va se résoudre ou sera en cours de résolution ensuite. Et je dois dire que la fin du tome nous met directement l'eau à la bouche pour le second. Promis Anthony, je ne mettrai pas quatre ans à lire la suite, je tenterai de vous rattraper pour l'année prochaine.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire