lundi 24 octobre 2016

Les Outrepasseurs, tome 2 : La Reine des Neiges de Cindy Van Wilder






Présentation de l'éditeur : les Outrepasseurs viennent enfin de capturer la dernière fée libre, Snezhkaïa la Reine des Neiges. Ils ignorent qu’ils viennent de déclencher une malédiction qui risque de les anéantir. Peter, qui supporte de moins en moins de se plier à la volonté de Noble, tente de retrouver le Chasseur pour mettre fin à cette lutte séculaire…










Cindy me surprendra-t-elle toujours ?

D'abord avec son premier tome qui avait une apparence de roman un peu trop jeunesse à mon goût où elle m'a retournée comme une vieille chaussette. Ensuite par ses commentaires hilarants sur Twitter où j'ai découvert une nana d'enfer. Encore aux Halliennales où on s'est retrouvées comme si on se connaissait depuis toujours. Enfin, par ce tome 2 où la réécriture toute personnelle de la Reine des Neiges avec des cliffangers d'au moins tout ça de kilomètres de long. Vous vous demandez pourquoi je me demande si elle me surprendra toujours ?

Tout simplement parce que les Outrepasseurs sont en passe de devenir une de mes sagas préférées. Il y a le monde de la faerie, des contes, du suspense, des enquêtes, des retournements et encore plein d'autres choses. Si vous saviez. Mais si vous le savez si vous avez lu un petit peu avant moi ;)



Un second tome qui surpasse le premier.

Cela met la pression à mort sur le troisième que je dois lire d'ailleurs, car je veux terminer cette formidable saga et tout connaître. Que ce soit sur le chasseur, que ce soit sur les Outrepasseurs. Sur tout ceci en même temps. Je suis littéralement accrochée à cette histoire, aussi, il va falloir que j'en connaisse le mot de la fin.

Vous vous demandiez peut être pour l'écriture ? Que dire à part que c'est fluide, que c'est bien tourné et que cette auteure maitrise les trilogies manifestement. Parce que son univers est riche, parce que ses personnage sont riches et parce que l'intrigue est riche aussi. Je n'ai qu'un mot à dire, il faut le lire et au plus vite

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire