mercredi 5 octobre 2016

Détective Strike, tome 3 : La carrière du mal de Robert Galbraith


Présentation de l'éditeur : Lorsque Robin Ellacott reçoit ce jour-là un mystérieux colis, elle est loin de se douter de la vision d’horreur qui l’attend : la jambe tranchée d’une femme.
Son patron, le détective privé Cormoran Strike, est moins surpris qu’elle, mais tout aussi inquiet. Qui est l’expéditeur de ce paquet macabre ? Quatre noms viennent aussitôt à l’esprit de Strike, surgis de son propre passé. Quatre individus capables les uns comme les autres, il le sait, des plus violentes atrocités. Les enquêteurs de la police en charge du dossier ne tardent pas à choisir leur suspect idéal – mais Strike, persuadé qu’ils font fausse route, décide de prendre lui-même les choses en main. Avec l’aide de Robin, il plonge dans le monde pervers et ténébreux des trois autres coupables potentiels. Mais le temps leur est compté, car de nouveaux crimes font bientôt surface, toujours plus terrifiants…






L'essor de Robin, notre super héroïne à tous.


Dans les affaires de Cormoran, l'une des choses qui nous plait le plus, c'est bien la participation de Robin Ellacott, qui prend son envol tout au long de cette trilogie. De secrétaire, elle passe à apprenti détective et elle est en passe de devenir pleinement associée à Cormoran. Et pourtant, ce n'est pas parce qu'ils couchent ensemble (même si clairement on aimerait bien, hein). C'est une relation totalement amicale avec ce je ne sais quoi de tension sexuelle qui peut passer de temps à autre, en passant par là, ni vu ni connu que je t'embrouille. Quant à Robin, on la voit clairement en survivante dans ce tome car on apprend pourquoi elle avait abandonné ses études de psychologie et pourquoi elle fait régulièrement la carpette avec son fiancé Mattiew (qui nous énerve aussi) .

Dans ce tome, tout simplement, on la voit plus comme un phoenix et c'est Strike qui nous la montre comme ceci. En dépit du fait qu'il découvre tout, Strike lui offre le plus magnifique des cadeaux : la traiter comme s'il n'y avait pas eu cette chose. Et donc, Robin peut se sentir valorisée, même s'il y a beaucoup de conflits de travail dans ce tome. On voit clairement que leurs points de vue divergent sur leurs enquêtes et qu'ils campent leurs positions.


Strike fait aussi face à son passé.

Cormoran n'a jamais pu faire emprisonner l'homme qui a assassiné sa mère et c'est une croix qu'il porte encore. Maintenant qu'une jambe a attéri dans son bureau, il doit revoir trois personnes de son passé qui sont susceptibles de lui en vouloir. Sachant qu'il y a beaucoup d'affectif dedans, donc d'émotions, que la Police ne va pas l'aider car elle est jalouse de ses succès et qu'en prime Robin est menacée et vit une période très difficile. L'auteur va nous noyer intégralement dans ces informations pour nous garder la surprise de la fin.

Mais au delà de tout ceci, on en apprend encore plus sur Cormoran, et on s'y attache drôlement à ce grand ours écossais et mal léché. On apprécie clairement l'homme en lui, ses qualités d'enquêteur et sa fougue. On découvre aussi un de ses amis d'enfance qui, même si on ne lui fait pas confiance du tout, nous fera tous fondre en fin de compte.

En bref, un excellent troisième volet. J'attends un quatrième parce que je me suis drôlement attachée à ces personnages.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire