jeudi 29 septembre 2016

Le cycle des robots, tome 3 : Les cavernes d'acier d'Isaac Asimov




Présentation de l'éditeur : Les cavernes d'acier sont des villes souterraines du futur. Là, bien que privés d'air et de lumière naturels, des millions d'hommes vivent à un rythme étourdissant.
Malgré une civilisation superscientifique et l'apparition de robots intelligents, les passions humaines n'ont pas cessé pour autant et le meurtre n'a pas disparu.
Mais le problème de Lije Baley n'est pas seulement de retrouver un meurtrier, il est aussi d'y parvenir avant son collègue R. Daneel. R. = Robot, car R. Daneel est un androïde au cerveau électronique ultraperfectionné, créé certes par l'homme, mais qui n'attend peut-être que l'occasion de prendre sa place.







Parce que cela faisait longtemps !

Si vous me connaissez un petit peu, vous savez que j'adore la Science Fiction pure. Celle qui date. Et particulièrement l'auteur Isaac Asimov. Si en plus vous me dites que cela fait partie de la saga des Robots, celles qui a instauré notre règle suprême de la SF : les trois lois de la robotique. Vous saurez que de temps en temps, se lire un petit Asimov, c'est cadeau pour mes yeux énamourés de lectrices.

De plus, ce tome ci est assez important car ce n'est plus du tout un recueil de nouvelles ou de récits, mais c'est la première enquête de R. Daneel et de Lije Baley, autrement dit les enquêtes d'un homme et d'un robot. Et on voit ici le début de leur relation professionnelle et je dirai même plus, amicale.

Et si vous aimez particulièrement les films (avec Will Smith), c'est en grande partie de ce tome qu'est inspiré le film I, Robot. Largement, même, vous allez me dire mais les personnages sont là et le contexte est là aussi. Ce qui est d'autant plus formidable que vous découvrez une toute autre histoire en lisant les livres. Et ça, cela n'a pas de prix.


Baley et Daneel, un couple qui promet !

Lije Baley fait partie de ces gens que les robots exaspèrent. En effet, beaucoup d'emplois humains sont remplacés par des robots maintenant et une grosse partie de la population se sent menacée par ce remplacement, ce qui est un peu le reflet de ce qu'on a eu lors de l'aire de l'automatisation dans l'industrie par exemple. Ce sont des sentiments que l'on connaît bien, surtout à l'heure de l'écriture de ce projet. Et c'est aussi pour cela que les thèmes dits sensibles de ce roman vont avoir un superbe écho.

Mais, se prenant un peu au jeu de l'enquête et surtout quand ce couple apprend à se connaître, on voit qu'il se passe un truc. Et pendant une énorme partie du roman, vous vous demanderez si Daneel est bien un robot. Tout simplement parce qu'il y a ce petit quelque chose qui en ressort. Cela pose évidemment pleins de questions sur l'âme, la personnalité, l'humanité même. Et c'est ce que j'aime dans ce roman qui poursuit admirablement les deux premiers tomes qui nous ont posé justement ces principes et ces questionnements. A voir donc ce que cela va donner pour les prochains tomes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire