lundi 22 août 2016

Le Pacte des Immortels, tome 1 : d'Eric Nylund

Présentation de l'éditeur : Pas facile de grandir parmi les dieux... Deux familles ennemies ont conclu un pacte il y a de cela... plus ou moins l'éternité. Mais l'amour entre deux membres de ces clans rivaux va donner naissance à des jumeaux, et ce dans le plus grand secret. Eliot et Fiona vivent avec leur grand-mère et les journées sont à mourir d'ennui : aucune distraction autorisée et un règlement à respecter à la lettre sous peine de sanctions atroces. Mais elle et leur arrière-grand-mère sont leur seule famille. Sauf que... le jour de leurs quinze ans, un homme frappe à leur porte et prétend être leur oncle. Les jumeaux découvrent alors que leur famille est en parfaite santé, et qu'elle a hâte de les rencontrer... pour les tuer. Eliot et Fiona vont devoir accomplir des exploits héroïques imposés par les dieux et résister aux tentations des enfers pour sauver leur peau et prouver qu'ils méritent de rester en vie.







C'était sympa mais....


Mais voilà, quand tu passes juste après Oscar Pill, et bien disons que cela ne l'a pas mis forcément en valeur, le fait d'être passé après. Parce que l'histoire n'a pas ce petit plus. Sérieusement, on traite de dieux et d'infernaux. Et j'ai envie de dire, en soufflant en plus, qu'on a déjà Percy. Donc quel est l'intérêt du Pacte des Immortels ? Y a des infernaux avec ? Ouai. Mais ce n'est pas avec cela qu'on va révolutionner le monde non plus.

L'écriture ? Oui, c'est bien écrit, sans que cela ne soit trop exceptionnel. Des clichés ? Ouai. Mais cela passe très bien. C'est une lecture en Oui mais. Je ne peux pas dire que je n'ai pas apprécié. Cela allait. Je l'ai lu, rapidement et hop hop hop. Je suis passé à la suivante. C'est une lecture de transition quoi.


Des héros qui auraient pu être un peu plus profonds peut être ?

Oui. Parce qu'entre une coquette et un petit rêveur. J'avoue que je ne me suis pas retrouvée. Je n'ai pas retrouvée mes monstres non plus. Je n'ai pas pu me mettre à la place de ces ados. Donc il manque clairement un truc dans le cheminement des personnages. Mais est ce que l'auteur ne nous réserverait pas une belle surprise pour ensuite?  Je pense que oui. Donc c'est à creuser pour le tome 2.

Et puis cela m'intrigue un peu aussi. Entre la quête du père presque disparu, des épreuves qui ressemblent aux travaux d'Hercule et les tentations faites à chaque fois. Cela maintient suffisamment mon intérêt pour que je me dise que je me ferai bien le tome 2 dans pas longtemps.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire