lundi 22 août 2016

La Légende de Drizzt, tome 09 : L'Invasion des Ténèbres de R.A.Salvatore




Présentation de l'éditeur : La guerre est en marche. Aidés par des démons, les drows s'apprêtent à envahir Castelmithral et les royaumes environnants. Drizzt et ses compagnons représentent le seul rempart. Sauf s'ils parviennent à se rallier les opposants de la Maison Baenre : les mages du clan Harpell et les gnomes. Mais l'aide la plus précieuse sera aussi la plus inattendue. Car les elfes noirs sont à l'image de leur déesse : maléfiques, mais aussi terriblement imprévisibles et versatiles.










On approche du bout ou c'est moi ?

Et bien oui et non. Parce que en fait, pendant la Grosse OP de Bragelonne, j'ai découvert qu'il y'avait d'autres trucs sur Drizzt..... Oh my, je n'en terminerai jamais. Mais c'est pas grave. En vacances, on oublie tout (surtout les sous que j'ai dépensé dans cette Grosse OP) et on dépoussière la PAL, on regarde les séries qu'on doit terminer, toussa toussa. Et dedans, forcément, il y a un Drizzt. Et je dois dire qu'à chaque fois que je me dis que je vais lire un Drizzt, je suis contente.

C'est vrai, au bout du neuvième tome, on commence à bien connaître le personnage. Et c'est un plaisir de retrouver toute cette bande de joyeux lurons. Et du coup, j'ai suivi l'évolution de tous ces personnages. Y compris Gwen. Et je me suis grave inquiétée pour elle dans ce tome (mais je ne vous en dis pas plus).

Tatanner de méchants elfes noirs, c'est la vie.

Et quelque part, j'ai hâte de terminer ici pour entamer la saga de la reine araignée, pour comprendre encore plus les rouages de la cité des elfes noirs. Mais dans ce cas ci, les drows se sont pris de l'aide de démons, et hop hop hop, ils sont partis pour envahir Castelmithral. Et ça, ça passe pas. Mais je me mens à moi même parce que cela veut dire des scènes de baston de folie dans la cité naine.

Et j'ai été gâtée. Très très très gâtée. Et du coup, j'ai été comme une pile électrique pendant tout le bouquin. Et c'était génial parce qu'on voit l'unité du groupe, l'évolution des personnages, la vilenie des elfes noirs, les ruses des nains, l'alliance des peuples.... Tout ça en même temps. C'était tout cela dans un même tome et rien que pour cela, c'était génial. Et vous savez quoi? Maintenant que j'ai chroniqué le tome 9 : je peux lire le 10 !!!! *sautille partout*

2 commentaires:

  1. Ces romans ne font pas partis de ma PAL, mais c'est l'Homme qui a lu Drizzt. et il a adoré cette série.

    RépondreSupprimer