lundi 13 juin 2016

La Trace de Christine Féret-Fleury



Présentation de l'éditeur : Il y a Rébecca Lefèvre. La petite cousine française. Signes particuliers : néant. Et puis il y a Sarah LeFebvre, l’Américaine. Sarah qui réussit tout ce qu’elle touche. Sarah qui va se marier. Sarah que Rébecca aimait jusqu’au jour où elle lui a présenté son fiancé, le bel Adrian, pour qui Rébecca a eu le coup de foudre. Et voilà Rébecca forcée de jouer les demoiselles d’honneur pour sa cousine. Sauf que devant l’autel, la belle Sarah fait demi-tour, saute dans sa voiture, et embarque avec elle Rébecca et Lavinia, sa grand-mère si distante et soudain si proche. Les trois femmes tracent leur route, Sarah pour fuir son passé, Lavinia pour le retrouver, Rébecca pour se trouver. Mais elles ignorent qu’un serial-killer est à leurs trousses. Un meurtrier qui guette Sarah depuis la nuit des temps.





Entre deux grosses lectures, une toute petite c'est pas mal.

C'est cela. J'avais deux grosses Lectures communes. Plus une autre audio. Il me fallait un bouche trou (et ce n'est absolument pas péjoratif ce que je dis là) pour pouvoir me reposer les neurones entre deux points avec les copines. La Trace était là. C'est thriller, c'est jeunesse, cela trainait dans ma PAL, cela faisait aussi un peu Road Trip (avant les vacances, c'est pas mal). Bref. Tout y était pour que je  lise ce livre vite fait bien fait, sans m'attacher aux personnages, sans non plus chercher midi à 14 heures à l'intrigue.

Et il a fait le job. On suit Sarah qui a le fiancé idéal (dont sa cousine Rébecca est amoureuse). Il y a Lavinia, la grand mère discrète. Le jour du mariage, les trois s'enfuient en voiture. Mais voilà, il y a un fou furieux qui les suit. Est ce que c'est le fiancé ? Est ce que c'est quelqu'un d'autre ? Qu'est ce qu'elles vont trouver sur la route? Vous voyez, rien de bien compliqué.


Un page turner jeunesse.

C'est cela. On commence l'histoire. On apprécie le récit. Et puis on est content quand il se termine. C'est un livre à lire en voyage, ou sur la plage, ou sur la route si comme moi lire en voiture ne vous dérange pas. Et il fera le job. C'est bien tourné et j'ai eu même quelques petites surprises.

Que vous dire d'autres ? Rien de bien méchant. Je ne pense pas que l'auteure avait envie d'écrire le roman de l'année mais juste un roman sympa. Et Christine Féret-Fleury sait écrire ce genre de choses. Je le passerai sûrement aux cousines quand elles me demanderont un petit livre voire même à ma mère quand elle prendra l'avion prochainement.

En bref : un thriller jeunesse sympa. Et c'est quand même pas si courant que cela quand j'associe ces trois mots ;)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire