lundi 27 juin 2016

Justice League (Renaissance), tome 2 : L'odyssée du mal de Geoff Johns et Jim Lee

Présentation de l'éditeur : L'association des forces de Superman, Aquaman, Wonder Woman, Green Lantern, Flash, Cyborg et Batman a permis il y a cinq années de vaincre Darkseid et ses sbires. Cette Ligue de Justice est soutenue par toute la population et bénéficie de l'aide de Steve Trevor, un agent de liaison entre l'équipe et le gouvernement qui a eu une brève aventure avec Diana. Durant des mois, ils ont affronté moult adversaires et ont même essayé d'intégrer de nouveaux membres comme le Limier Martien qui s'est avéré être un traitre. Aujourd'hui, un nouveau postulant tente à son tour d'intégrer la Ligue. Il s'agit de Green Arrow dont les talents d'archer ne plaisent guère aux membres de la Justice League. David Graves est un romancier célèbre qui a survécu lors des catastrophes générées par Darkseid. Depuis il a écrit un véritable best-seller où il vante les mérites des super héros. Pourtant, cela fait quelques mois que des rumeurs fleurissent à son encontre. Sa femme et ses enfants sont morts et lui est rongé par une grave maladie. Or, il semble à présent en vouloir à ceux qui l'ont autrefois sauvé ...




Et c'est reparti pour un tour.

Oui parce que je suis très en retard. Comprenez moi, le Prince charmant doit être au tome 8 ou 9 et c'est pas que j'ai autre chose à lire en matière de Comics mais quand même. Bref, sur cet opus, on se projette quelques temps après le premier. On a la Justice League qui se bat contre les super méchants. Mais voilà, Steve Trevor s'est un peu acoquiné avec Wonder Woman et ils sont en pleine rupture. Parce que en prime, Wonder Woman, elle zieute un peu un de ses collègues (en même temps, ils sont bien dans leur combinaisons.) Autre indice, c'est pas Cyborg hein....

Bref, Dans tout ce bordel émotionnel, on a Green Lantern (mais pourquoi il est là ?) qui s'incruste genre : Prenez moi siouplait ! Et les autres héros avancent des arguments complètement sérieux (ils ont déjà un équipier habillé en vert. Non vous ne rêvez pas, DC comics tente de faire de l'humour.



Et l'intrigue dans tout cela ?

J'avoue que j'ai eu du mal à m'y faire parce que l'humour ne correspondait absolument pas à l'idée que je me faisais d'un Justice League. Alors me souvenir que Darkseid allait être un super méchant, qu'il voulait détruire la Justice League et pour cela, utiliser les médias et autres joyeusetés du gouvernement... Vala. C'était un peu difficile mais heureusement, ils y arrivent (presque) bien. On sent que les relations entre les différents membres du groupe dégénèrent. Et cela m'inquiète un peu de voir tout ceci dès le deuxième tome.

Enfin, côté esthétique. C'est toujours aussi magnifique. C'est un régal des yeux pour chaque case, il faut l'avouer. J'adore le traitement par l'image, les dialogues sont plutôt bien tournés. Mise à part le fait que tout le monde se cherche un peu scénaristiquement (à moins qu'on ne voit plusieurs choses se dénouer à l'avenir), cela se lit parfaitement bien, je vous rassure :)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire