jeudi 21 avril 2016

House of M de Brian Michael Bendis et Olivier Coipel




Présentation de l'éditeur : Un groupe de héros se rend sur Génosha pour y neutraliser la Sorcière Rouge, responsable de la destruction des Vengeurs. Mais cette dernière use de son pouvoir pour modifier la réalité en profondeur, créant un monde où les mutants dominent et où Magnéto est roi. Autour de Wolverine, l’un des rares à se rappeler la vérité, les héros devront se battre pour restaurer leur monde, mais face à l’immense pouvoir de la Sorcière Rouge, la victoire ne pourra s’obtenir qu’au prix de lourds sacrifices…









Un de mes arcs préférés.

Vous ne le savez peut être pas (mais maintenant je vais vous le dire). Si je suis tombée dans la lecture quand j'étais petite, c'est aussi et surtout parce que mon père avait une bibliothèque de BD. Mais genre, un truc de malade international tu vois ? Et quand j'allais chez mon Oncle et ma Tante. Et bien, pareil. Y'avait un mur de BD. Et là je vais me faire lyncher genre ouai les BD c'est pas des comics. C'est nul ce que tu dis. Attends mon brave monsieur, je n'avais que 10 ans quand je te raconte les visites chez mon oncle et ma tante. Bref, quand j'ai été ado, se posait la question des cadeaux de Noël, toussa toussa. Bien entendu que je suis passée via la Fnac et le Furet du Nord et bien entendu, j'ai acheté du commercial pour mon oncle chaque Noël.

Puis un jour, je suis allée boire un verre dans le Vieux Lille et je suis tombée sur BD Fugue. Le magasin de découvertes manga, BD et Comics (tu vois on en est venu). Alors oui c'est une chaine, toussa toussa. Mais pendant tout un pan de ma vie, quand j'allais boire un verre très cher, j'y allais parce que il y avait toujours un vendeur pour me conseiller. Et j'ai découvert des mangas (alors que j'y connaissais que dalle) et à un moment, on en vient aux comics.

Et si vous regardez bien l'année : 2008, + quelques temps, le temps que ce soit bien installé en France, comme de bien entendu, je suis allée rendre visite à BD fugue (avec ma marmaille) et j'ai découvert House of M. Et bien j'aime bien (cela vous avance en plus que je vous raconte ma vie).


Pour une fois que Magneto ne fomente pas forcément un truc de malade.....

Et la dernière fois que j'écoutais Les Clairvoyants (c'est un podcast sur l'univers Marvel, si vous ne connaissez pas, foncez), ils parlaient de House of M. Mon prince Charmant me demande ce que c'est que ce truc (on n'a pas forcément les mêmes lectures mais les mêmes goûts ce qui fait qu'on se fournit mutuellement. Voyez, il est plutôt de culture DC Comics et moi Marvel. Donc on se rattrape mutuellement). Et donc j'ai pu ressortir House of M pour mon plus grand plaisir; Et du coup on va pouvoir le chroniquer (bah tiens).

Et oui, si vous vous posez la question, vous en aurez un peu plus régulièrement des chroniques Comics. Parce qu'en ce moment, c'est comme ça.

Donc, pour ceux qui ont vu les Avengers, vous connaissez maintenant Scarlet  Witch et son frère jumeau, Pietro (celui qui va vite). Et bien, dans les Comics et particulièrement dans cet arc, Magneto est en fait le père de ces deux jumeaux. Et La Sorcière rouge pète les câbles à chaque fois qu'elle manipule une vision de quelqu'un. Et donc, les Vengeurs se disent que ce serait peut être bien de la tuer avant qu'elle ne provoque la fin du monde. Mais elle s'en rend compte et crée un univers alternatif où tous les rêves de tout le monde sont devenus réalités.

Evidemment, quelques uns vont se rendre compte que ce monde n'est pas réel et donc vont tout faire pour contrer ladite dame. J'aime beaucoup House of M  parce que de un, il est très sombre, ce qui met bien en jambe pour Civil War. De deux, cela permet de faire un point sur les différents super héros puisqu'on compare leur vie réelle et leur vie rêvée. Et de trois, cela permet aussi de pointer du doigt que les Vengeurs ne sont pas parfaits non plus, même dans leur choix. Et le top moumoute, c'est que Magneto se fait flouer au début par sa fille (et moi cela me fait marrer. Surtout que Magneto, je l'aime bien en fait).


En bref, et bien comme ils le disent dans les Clairvoyants (allez écouter ce podcast), si vous avez envie de faire une grosse révision, ou intégrer le max en nouveauté, commencez par House of M. Faut s'accrocher un tout petit peu à sa petite culotte mais c'est superbe. A sûrement bientôt pour une nouvelle chronique Comics





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire