mardi 29 mars 2016

Héros de l'Olympe, tome 3 : la Marque d'Athéna de Rick Riordan








Présentation de l'éditeur : Annabeth eut l'impression que quelqu'un venait de poser une main glaciale sur sa nuque. De nouveau, ce rire étouffé, comme si la présence l'avait suivie depuis qu'elle avait quitté le vaisseau. Une partie d'elle avait envie de kidnapper Percy immédiatement, remonter à bord avec lui et s'enfuir, maintenant. Annabeth ne pourrait supporter de perdre Percy une fois encore.













On réunit les Romains et les Grecs.

Et ce n'est pas facile. Parce qu'il y a des esprits qui s'emmêlent et donc cela crée un joyeux bordel pour le tome 3 qui est, si on réfléchit bien, le tome central de cette saga. Et si je me souviens bien, l'auteur avait fait pareil pour la saga de Percy Jackson. Cela décolle grave au troisième tome. Et je dois dire qu'on a pas mal de choses à traiter là dedans. Tout d'abord, il y a les manières différentes de fonctionner chez les Romains et les Grecs. Ensuite, il y a les différentes psychologies des personnages. Enfin, il y a les quêtes à effectuer.

Vous allez me dire, un livre sans enjeu.... On est tout à fait d'accord. Mais ici, Rick Riordan est tout de même à la limite du fouillis, et il n'y a que lui pour nous permettre de démêler tout ceci, en nous rendant la lecture super simple. Et cela, c'est son style d'écriture, c'est sa plume qui permet tout cela. Et c'est pas donné à tout le monde.


Un tome aussi centré sur Annabeth. ?

Oui, clairement. C'est LA quête d'Annabeth qui va vouloir aller à un endroit où les autres enfants d'Athena ont échoué. Elle va devoir se battre de tous les côtés, non seulement pour réussir cette quête à priori impossible mais en plus parce qu'elle a Percy dans les pattes. Percy... On l'aime bien, c'est pas le débat, mais il réagit en parfait homme protecteur, genre je vais te faire la quête parce que je suis le fils de Neptune et toi ma brave cocotte, tu vas aller préparer un gentil petit rôti pour quand je rentre.

Cela n'en est pas jusque là, je vous rassure. Mais l'auteur pointe ici exactement le problème : il y a des choses dans un couple qu'on peut faire en couple et d'autres tous seuls. Et c'est pas parce qu'on est une fille ou une femme qu'on doit laisser les mecs régler le problème. Et parfois, il faut mettre des barrières et on fait tout toute seule. Et j'aime beaucoup le message ici développé parce que, tout simplement, il permet aux adolescentes de pointer du doigt ceux qui pourraient les déranger si jamais elles étaient en couple. Et de l'éducation comme ça, j'aime bien ;)

En bref, j'ai adoré ce troisième tome et j'attends avec impatience de pouvoir lire la suite.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire