jeudi 3 mars 2016

Héros de l'Olympe, tome 2 : le Fils de Neptune de Rick Riordan







Présentation de l'éditeur : La déesse Gaïa s'apprête à lever l'armée des Géants, rappelés du Styx, pour faire régner le chaos sur le monde. Face à une telle menace, tous les demi-dieux doivent s'unir... Au Camp Jupiter, deux jeunes Romains sont désignés pour cette quête désespérée : Hazel Levesque, fille de Pluton, et Frank Zhang, un descendant des Argonautes. Mais la prophétie ancienne parle d'un trio. Et c'est un demi-dieu grec, au nom bien connu, qui doit leur prêter main-forte. Un héros qu'on croyait disparu, un héros appelé... Percy Jackson.










Voir Percy galérer un peu, c'est un peu jouissif, j'avoue

Avec 5 tomes de Percy Jackson, on a quand même bien l'habitude que le gars s'y connaisse en quête et esprit d'équipe et autres joyeusetés. Avoir un Percy dans le groupe, c'est plutôt sympa car il aime diriger et parfois, cela a du bon pour un adolescent qui plus est d'avoir quelqu'un qui endosse les responsabilités du groupe, surtout si c'est, en gros, pour sauver le monde. Dans ce tome, Percy se retrouve amnésique, et dans le camps romain qu'on vient juste de découvrir. On s'aperçoit que c'est super différent du camps des sangs mêlés où on se trouvait plutôt bien. Et surtout que les Romains ont une superbe aversion pour les Grecs (ambiance ambiance).

Bref, il rencontre deux potes (un gars,une fille) qui ne sont pas les populaires du camps (une fille de Pluton, donc tout le monde pense qu'elle porte la poisse, et un mec sans parent reconnu et qui est maladroit). Arrive Mars avec ses gros sabots, qui confie une quête à Franck et qui en profite pour le reconnaître. Franck est tout sauf heureux mais il découvre qu'en fait, sa famille est beaucoup plus compliquée que cela car elle descend aussi d'une autre lignée de demis dieux et qu'ils ont des dons bien plus que particuliers et qu'en prime, il a une belle épée de Damoclès au dessus de sa tête.

Donc, Percy, ici, n'est pas le chef du groupe mais un bon liant. Il est du coup un peu plus en retrait et j'avoue que c'est pas mal. On le surprend à douter, à tenter de retrouver sa mémoire, à ne rien comprendre et cela laisse le temps aux deux autres personnages, Franck et Hazel de se développer. Et il y a du lourd.


On va donc s'intéresser sur la genèse des deux acolytes. 

Oui car la quête, si elle est menée par Franck pour qu'on puisse y découvrir ses qualités (enfin) et ses faiblesses, c'est surtout centré sur l'histoire d'Hazel car on découvre que la situation actuelle vient de son histoire à elle. Alors certes, ce n'est pas vraiment de sa faute tout ceci, bien au contraire, mais elle va tenter de défaire ce qu'on lui a obligé de faire. Bien sûr, en attendant, Percy va nous aider avec le pouvoir de la mer et il va surtout découvrir ce que c'est qu'une quête assez sympa où ce n'est pas lui le chef

Ce tome ainsi que le précédent va nous amener (et on le sent bien) à la réunion des deux groupes et j'avoue qu'il était le bienvenue en tant que tome introductif. En plus, côté bonus, il développe un peu la quête principale et on pourra être chaud patate pour le troisième tome.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire