jeudi 3 mars 2016

Erica Falck et Patrik Hedström , tome 2 : le Prédicateur de Camilla Läckberg



Présentation de l'éditeur : Dans les rochers proches de Fjällbacka, le petit port touristique suédois dont il était question dans "La Princesse des glaces", on découvre le cadavre d’une femme. L’affaire se complique quand apparaissent, plus profond au même endroit, deux squelettes de femmes...
L’inspecteur Patrik Hedström est chargé de l’enquête en cette période estivale où l’incident pourrait faire fuir les touristes et qui, canicule oblige, rend difficiles les dernières semaines de grossesse d’Erica Falck, sa compagne.
Lentement, le tableau se précise : les squelettes sont certainement ceux de deux jeunes femmes disparues vingt-quatre ans plus tôt. Revient ainsi en lumière la famille Hult, dont le patriarche, Ephraïm, magnétisait les foules accompagné de ses deux petits garçons, Gabriel et Johannes, dotés de pouvoirs de guérisseurs. Depuis cette époque et un étrange suicide, la famille est divisée en deux branches qui se haïssent.
Alors que Patrick assemble les morceaux du puzzle, on apprend que Jenny, une adolescente en vacances dans un camping, a disparu. La liste s’allonge...
Une nouvelle fois, Camilla Läckberg excelle à tisser son intrigue, manipulant son lecteur avec jubilation, entre informations finement distillées et plaisir de nous perdre en compagnie de ses personnages dans une atmosphère provinciale lourde de secrets.







C'était le petit moment audio :)

Et oui, tous les mois, j'écoute un bon gros truc sur mon téléphone, en audio, grâce à Audiolivre, parce que les trajets en voiture en écoutant un bon thriller où une jeune femme risque de mourir et dans d'atroces souffrances. Où on a aucune idée (ou juste une petite mais on ne sait pas comment) de l'assassin. Tout ceci dans une ambiance nordique à souhait. Là j'adore (cela avance mieux que mon Crime et Châtiment qui est soporifique à souhait d'ailleurs). Bref, c'était superbe. Beaucoup mieux que le premier que j'avais déjà bien aimé. Donc inutile de vous dire que le troisième opus ne va pas tarder à arriver dans mes oreilles.

Ce que j'aime aussi dans cette saga, ce sont définitivement les deux personnages principaux. Erica et Patrik me font tour à tour rire, pleurer, angoisser, attendrir. Tout ça en même temps. Parce qu'ils ne sont pas parfaits. Parce que j'adore comme ils se font rouler dans la farine quand cela concerne la famille et les amis alors qu'ils sont très pointus dans leurs enquêtes. C'est drôle je trouve. Parce que ce sont de belles personnes confrontées à de mauvaises choses. Et puis ils en ont dans la caboche, il faut le dire.


Le prédicateur vous engouffrera dans tous les cas.


C'est peut être la simplicité de cette petite ville de vacances qui nous rapproche d'elle. Peut être aussi que cette ville n'a pas l'habitude d'avoir des meurtres aussi horribles. Que la police semble démunie puisque justement elle n'a pas cette habitude de résoudre des crimes pareils? C'est vrai qu'avec nos séries américaines, ou nos thrillers se déroulant dans de grandes villes, on n'a plus l'habitude de se retrouver devant des inspecteurs qui gèrent plus les vols et les dégradations des biens communaux qu'autre chose. Et c'est aussi de leur inventivité que naît leur réussit.

En bref ? C'est une saga plus que prometteuse, et heureusement car on approche de la dizaine de tomes parus il me semble. Je n'ai plus qu'à tenter de rattraper l'auteure joyeusement. Dans tous les cas, ces enquêtes, cet isolement, c'est très addictif. Et je dois avouer que j'ai hâte de revoir Erika au boulot car ce n'est pas non plus facile de la voir en retrait dans ce tome ci (même si c'est pour la bonne cause)


1 commentaire:

  1. Bonjour,
    Je viens de découvrir ton blog grâce à Pinterest et je tiens à te dire que l'idée de faire un tableau Pinterest avec tes chroniques littéraires est géniale! Je ne sais pas si d'autres personnes le font, mais à mon avis, c'est un très bon moyen de faire connaître son blog!
    Pour en revenir au Prédicateur, tu m'as donné envie de le lire! :-)

    RépondreSupprimer