mercredi 30 mars 2016

Animae, tome 2 : La trace du Coyote de Roxane Dambre








Présentation de l'éditeur : « Ce dîner de fiançailles, je l’attendais depuis des semaines… Et il a fallu qu’un groupe de fous furieux planqué dans les sous-sols de Paris décide de faire sauter la moitié de la capitale, justement ce soir ! Du coup, on arrête la fête pour nous envoyer sur l’enquête, mon capitaine-fiancé et moi. Je suis de très mauvaise humeur. Dommage pour eux. Si ces gars-là n'ont jamais vu une panthère de mauvaise humeur, ils ne connaissent rien à la peur ! »









Une petite douceur après le repas ?


Y a des soirées où on a envie d'être chouchoutée, câlinée,  coocoonée..... Y a des soirées où lire une petite saga, cela fait du bien, tout simplement et la saga Animae, c'est cela. J'aime suivre Lou dans ses aventures totalement barrées qui, il faut bien l'avouer ne sont absolument pas réalistes. Mais je m'en fiche totalement parce qu'elle peut se transformer en Tigrounette à grandes quenottes. Alors quand mon chat (qui est une Tigrounette à grandes quenottes) s'est installée sur moi en ronronnant et en me regardant genre tu t'occupes que de moi, je savais bien qu'il fallait sortir ce livre là. Et j'ai eu raison.


Lou va se fiancer avec son Pitaine, ils se retrouvent forcément en danger de mort. Et pendant ce temps là, il se passe aussi des choses chez les métamorphes. Alors, forcément, j'ai ri, j'ai pleuré, j'ai encore ri, j'ai haleté un peu (il y a des courses, ne vous mettez pas des idées comme ça dans la tête hein). Et c'est une très bonne soirée en compagnie de mon bébé chat (de 14 ans).


Le système de double enquête me plait bien.

Oui, cela apporte un certain rythme, cela permet de ne pas avoir de temps mort du tout. Du coup, c'est presque pas mièvre (on a un peu de romance quand il y a des fiançailles nan?) Et je dois dire qu'au moins une des enquêtes m'a bien surprise et j'adore cela quand je suis scotchée à la fin.

Ainsi, si vous avez envie d'une petite douceur après le repas, n'allez pas trop loin. Vous pouvez vous arrêter chez les francophones, il y a de petites sagas toutes mignonnes qui valent le coup. Oui, c'est du consommable et si on ne fait pas attention, on s'enfile les tomes quand des snickers devant une sitcom. Et c'est très bien comme ça.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire