lundi 1 février 2016

Les Chevaliers d'Emeraude, tome 6 : le Journal d'Onyx d'Anne Robillard




Présentation de l'éditeur : Après des siècles de paix, les armées de l'Empereur Noir Amecareth envahissent les royaumes du continent d'Enkidiev. Les Chevaliers d'Emeraude doivent alors protéger Kira, la princesse magique liée à la prophétie et qui peut sauver le monde. Grâce à Kira, le Chevalier Wellan découvre le journal du renégat et y apprend le sort qui sera réservé à ses soldats si l'Empereur Noir Décide d'adopter la même stratégie militaire que jadis. Effrayé, il tente de convaincre le Magicien de Cristal d'augmenter ses pouvoirs magiques. Pendant ce temps, le sorcier Asbeth envoie un nouvel ennemi à l'attaque d'Enkiediev. Tandis que les Chevaliers se portent au secours des habitants de la côte, Wellan a l'occasion de régler définitivement ses comptes avec le Roi des Elfes, et reçoit des dieux un présent inestimable... mais il ne se doute pas que l'ennemi est beaucoup plus proche qu'il ne le pense.








On poursuit notre lecture commune

Enfin, relecture si vous suivez depuis le début. En effet, fin de l'année dernière, comme deux mouches qui nous ont piquées, Séverine de toute la lecture de Sev et moi entamons une discussion pas du tout enflammée et pleine d'hormones sur Wellan, Onyx et autres personnages de la saga des Chevaliers d'Emeraude. Comme de bien entendu, on en est venu à la conclusion qu'il fallait relire la saga, comme respirer de l'air, manger de l'eau, toussa toussa. Donc, régulièrement, on se ressort un petit tome, comme ça pouf à la volée. Surtout que, vu que ces tomes n'étaient pas chroniqués, je les avais mis dans ma PAL et que cela fait quelques années maintenant que cela dure. Or, j'ai décidé de tuer cette PAL à coup de lectures. Et Pan ! J'ai le le tome 6

Alors que vous dire à part que bien entendu, c'est un plaisir de retrouver cette saga, même après le tome 6. Même si la découverte est moindre car je connais déjà l'histoire, en fin de compte. Mais il faut avouer que, les relire avec une personne qui connaît déjà la saga, cela permet de ne pas faire forcément gaffe aux spoils, et puis on couine grave (et ça c'est bien vrai).


Que dire de plus sur ce tome ?

On découvre que le Magicien de Cristal a donné tout pleins de pouvoirs aux anciens chevaliers, que cela s'était très mal passé puisque Onyx a mal tourné, qu'Hadrian a morflé et que le magicien n'était pas content. Et du coup, comme il tape du pied, il donne que dalle à la nouvelle génération. Hors, sans super pouvoir, ils se font tuer joyeusement par les méchants : les insectes. Wellan s'emporte (légèrement, comme on le connaît si bien) et du coup, cela donne ce tome. Parce que le Wellan, en fait, il découvre le journal d'Onyx (d'où le titre, pas bête la guêpe) et se dit qu'il l'a eu dans le Lulu. Et ouai.

Plus sérieusement, tous les vieux chevaliers commencent à se caser et à mûrir. Ils doivent faire face à la possibilité de perdre leurs apprentis parfois. Ensuite, ils doivent aussi concilier leur vie de famille avec leur mission. En gros, cela fait une joyeuse famille et on adore cela. Bien entendu, il y a des combats, des disputes et drames, des moments de joie et c'est bien pour cela qu'on adore lire cette saga.

Sur ce, je vous dis à plus pour le septième tome qui ne va pas tarder

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire