vendredi 5 février 2016

Anno Dracula, tome 1 de Kim Newman







Présentation de l'éditeur : Londres, 1888. La reine Victoria s'est remariée avec le comte Dracula, qui entend répandre le vampirisme dans tout le royaume. Chaque soir, au crépuscule, les non-morts poursuivent les sang-chauds pour leur donner " le baiser des Ténèbres " et boire le sang qui leur assure l'immortalité. La terreur règne, toute révolte est impitoyablement réprimée, mais un mystérieux tueur au scalpel d'argent, en s'attaquant aux prostituées vampires, menace la stabilité du nouveau régime.










Un must have ! 

Les éditions du cuivre des Editions Bragelonne, c'est le mal mais c'est aussi le bien. C'est mitigé quoi. C'est le mal parce que monsieur le Banquier vous déteste cordialement après et que vous avez veau lui expliquer que ce sont les Edition du cuivre, il comprend que dalle. C'est le bien parce que cela vous fait découvrir des titres Steampunk que jamais vous n'auriez idée d'aller cherche. Parce que, franchement, on ne peut pas tout savoir. J'ai eu de sacrés pépites en piochant là dedans et je suis fière de ma petite collection. Et Anno Dracula, en plus, il a contenté monsieur le Banquier parce que je suis allée dans ma bouquinerie d'occasion préférée et là je le trouve en parfait état pour moitié moins cher. Je vous laisse imaginer la scène de couinage intensif que même mes enfants ils ont eu honte.

Et pourquoi c'est un must have ? De suite, comme ça pouf ? Tout simplement pour le speech. Imaginez le Dracula de Bram Stocker. Imaginez qu'il existe en vrai, qu'il a gagné contre Mina et les autres, qu'il est retourné à Londres et qu'il séduise la Reine Victoria en semant ses petits dans tout Londres. Arrive une série de meurtres contre des prostituées vampires par un certain Scalpel d'argent que nous connaissons tous sous le nom de Jack l'Evantreur. Et je ne vous raconte pas tous les persos de la littérature de l'époque Victorienne que vous allez croiser sinon vous ferez carrément pipi dans votre culotte.


Une intrigue extrêmement bien menée

Déjà les personnages et la présentation, j'étais réellement soufflée. Mais alors le récit qui est mené par des tas de protagonistes d'où les points de vue qui diffèrent à chaque fois. Inutile de vous dire que vous serez réellement transportés dans les mystères de la recherche de ce bon vieux Jack, que l'ambiance malsaine qui se dégage de ce Londres est suave à souhait et que vous retrouvez avec bonheur moultes personnages de littérature.

Aussi, pour les amoureux de la littérature de cette époque, pour les amoureux du monde vampirique et surtout ceux qui aiment les intrigues corsés et l'écriture soignée. Ce livre est carrément pour vous, qu'il soit en occasion ou pas (je vous rassure, il est sorti en poche et sa suite aussi). Bref, c'est un monstre à lire, littéralement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire