mercredi 9 septembre 2015

Noire neige de Nicolas Skinner




Présentation de l'éditeur : Un cataclysme a dévasté le royaume insulaire d'Isulgaar. Trente-et-une années plus tard, le Nord de l'île prospère grâce à un nouveau roi autoritaire, alors que la famine guette le Sud, livré à lui-même. Entre eux, le centre de l'île est devenu une terre de pillards et de hors-la-loi. Tandis qu'au Sud, la haine de ce roi qui les a délaissés attise les tensions et les velléités de conquête, au Nord se profile un complot machiavélique qui risque de bouleverser l'échiquier politique du royaume. Mais ni le Sud ni le Nord ne se doutent que l'apparition d'une mystérieuse neige noire pourrait bien marquer la renaissance d'Isulgaar... ou plonger l’île dans les ténèbres. Pénétrez dans l´univers sombre mais fascinant d´Isulgaar, raconté par Nicolas Skinner qui nous livre son premier roman. Noire Neige est le premier tome d´une épopée Dark Fantasy suivant un peuple qui tente de prendre son destin en main, envers et contre tous… Pour un public averti, amateur de violence sanglante, de voyages épiques et de conspirations insidieuses.






Un peu de fantasy dans ce monde de brutes !

Je ne sais pas si vous étiez au courant, mais le week end dernier, il y'avait Halloween. Et j'ai reçu très gentiment cet ebook en partenariat avec Livraddict. Et en lisant cette présentation de l'éditeur, je me suis dit Dark Fantasy, neige noire, cataclysme. Faut que je lise cela pour ce week end là. Quand je ne suis pas avec les filles pour lire autre chose. Et en effet, c'était la bonne pioche pour cette fin de semaine. Parce que l'ambiance y était sombre, avec une île divisée en deux. La partie Nord de L'île a une espèce de tyran qui expédie la justice avec beaucoup de sévérité. Au Sud, c'est la famine complète. Les villages n'ont plus d'espoir. Au milieu, des brigands et des pillards (et donc une mort certaine).


On m'avait promis de la Dark Fantasy, j'en ai eu, en veux tu en voilà ! Heureusement que je n'étais pas déprimée pour cette période, parce que si on écoutait l'auteur, aucun espoir ne pouvait survenir. Et puis les complots pour assassiner le roi, une prophétie qui vient dans le lot.... Une très bonne tambouille qui m'a bien fait passer une moitié de la nuit à lire avec ma lampe de poche (le chéri devait dormir. Franchement, les hommes ont de ces idées) pour découvrir comment tout le monde allait s'en sortir.


Finalement, l'auteur s'en sort très bien pour un premier roman.

Et oui, d'après ce que j'ai compris, c'est un premier roman. Cela passerait inaperçu mais des fois on a des petits indices. La gestion du rythme qui est parfois un peu malhabile. A la décharge de l'auteur, celui ci a choisi tout de même des difficultés un petit peu ardues. Tout d'abord, c'est avant tout un roman d'ambiance, un récit qui conte un peu une légende, un exode. Et nous avons une enquête aussi à la clé. Il a choisi la double narration c'est à dire qu'on a un chapitre dédié au sud et un chapitre dédié au nord, le temps qu'on rejoigne tout le monde. Parfois, cela accélère l'action, parfois au contraire, cela peut nous couper dans notre élan. Et je dois dire qu'il y est presque arrivé.

Ensuite, la fin. Arrivée à 90 % de l'ebook, je me dis cool. La fin était géniale. Mais non, en fait, il me restait quelques chapitres. La honte. La tuile, c'est comme aller à un concert et partir avant la fin (et oui cela c'est déjà produit). Bref, du coup, j'ai eu l'effet du rappel pour les 10 % restants dans le sens où je tatônnais, je ne savais plus où j'en étais. Et c'est tout bête, mais cela m'a gâché le coup de coeur.


En bref, une très belle histoire. Un style qui se cherche encore mais je suis sûre que les prochains romans seront d'autant plus spectaculaire. Un auteur à surveiller, une lecture spéciale pour l'Automne. Et il tombe de la neige. Et même qu'elle est noire. Merci Nats éditions pour la découverte :)

1 commentaire:

  1. J'avoue que ce livre m'interpelle maintenant que j'en ai lu ta chronique :) je vais le mettre dans ma wish-list et peut être l'achèterai-je dans les prochains temps :)

    RépondreSupprimer