lundi 14 septembre 2015

Le Secret de Wilkie Collins






Présentation de l'éditeur : En cette nuit du 23 août 1829, sur la côte déchiquetée des Cornouailles, la résidence d'été des Treverton n'est plus que silence et ténèbres. Le manoir tout entier est suspendu aux battements du cœur de la maîtresse de maison qui rend bientôt son souffle, laissant derrière elle un époux accablé, une fillette en pleurs et beaucoup de questions sans réponses. Que contient, par exemple, cette mystérieuse lettre confiée par Mrs Treverton à sa femme de chambre avant de mourir ? Et quel terrible secret Sarah Leeson préfère-t-elle dissimuler dons la demeure familiale avant de disparaître, s'opposant ainsi aux dernières volontés de la défunte ? Un secret suffisamment effroyable pour que, des années plus tard, la domestique sorte de son silence afin d'empêcher Rosomund Treverton de retourner sur les lieux de son enfance, au risque d'y perdre son âme...












Un roman que j'ai lu en partie et écouté.

Il y a quelques années, j'ai acheté en ebook le Secret de Wilkie Collins car j'avais envie d'un classique policier. Mais depuis deux ans, pas moyen de le lire. Une horreur. A chaque fois, je m'endormais. Je ne sais pas du tout pourquoi cela n'avait pas fonctionné car le style est bien et l'intrigue est plutôt bien tourné. Mais non, pas moyen de le terminé. C'était dommage parce que ce secret, j'aurai bien voulu le connaître. Mais après avoir pesté, je me suis dit que j'allais le prendre en audio (parce que bon. Faut pas pousser hein).

Bref, en audio, avec le jeu de voix de la lectrice, cela s'est plutôt bien passé. Alors, oui il y a des longueurs parce que c'est un style ancien. J'avoue me perdre beaucoup dans les descriptions, surtout dans ceux du voyage. J'avais oublié qu'à l'époque, on faisait beaucoup cela car les gens voyageaient moins que nous. Il fallait donc que les romans puissent donner avec précision les indications diverses. Quant aux dialogues, on n'en parle pas car la gestion des dialogues était aussi différente à l'époque.



Et ce secret ?

Oui, le sujet principal du roman. J'aime beaucoup car il traite des deux facettes d'un secret. Le premier  est le secret inavoué : celui dont on ne sait rien, qui nous ronge, qui nous obsède car on sait qu'il y en a un et qu'il faut enquêter pour le découvrir. Savoir qu'il y a un secret et tenter de le découvrir est terrible et peut donner des situations véritablement dramatiques. Et sachez le, vous ne saurez pas le secret de suite, l'auteure va vous faire mariner pendant très longtemps et vous en lisez de rage afin de savoir quel est ce secret.

Et puis il est dévoilé. Et on se dit qu'en fait : ce n'est que cela ! Alors qu'on a lu pendant je ne sais combien de pages. Et puis viennent les conséquences du secret, c'est à dire ce que sa révélation va provoquer. Ainsi, la leçon que j'ai envie de vous dire à la suite de ce roman : lorsque vous avez un secret sous le nez. Détournez votre regard. Faites comme s'il n'existait pas. Car un secret détruit absolument tout par nature.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire