lundi 7 septembre 2015

De taille et d'estoc : la jeunesse de Guilhem d'Ussel de Jean d'Aillon






Présentation de l'éditeur : Marseille, 1187. Antoine, orphelin de treize ans recherché pour meurtre, se retrouve seul sur les routes infestées de bandits, de mercenaires mais aussi de quelques belles âmes. L'adolescent, qui dorénavant se fait appeler Guilhem, va, au hasard d'étonnantes rencontres, être initiéà l'art des troubadours tout comme à celui de la coutellerie, du lancer de couteau et du duel.
Son chemin croise, un jour, celui de Joceran d'Oc et de Jeanne de Chandieu qui, pour vivre leur passion, ont quitté l'habit et les ordres religieux. Ils n'en sont pas moins accusés d'avoir dérobé la Sainte Lance, inestimable relique rapportée de Terre sainte par les croisés.
Amour et honneur, quête de la vérité et vengeance : la grande saga du chevalier troubadour Guilhem d'Ussel peut commencer.








La jeunesse d'un de mes héros médiévaux préférés.

J'ai commencé il y a peu avec mon beau père les aventures de Guilhem d'Ussel. Et je dois dire que même si beau papa m'a piqué tous les livres et que du coup, je ne peux pas avancer aussi vite, j'ai adoré le premier tome de ce chevalier. Alors certes, c'est bourré de personnages fictifs pour mon plus grand bonheur. Mais c'est surtout bourré d'anecdotes sur la vie médiévale. Frissons et aventures garanties. Et évidemment, le personnage de Guilhem était franchement énigmatique et quand j'ai vu que sur Audiolib, il y'avait le tome sur la jeunesse de ce personnage, j'ai sauté dessus.

Sauf que mon chéri s'est mis à l'écouter aussi en même temps (bah tiens). Bref, ça a été une aventures familiale et j'ai hâte que les enfants s'y mettent (on va attendre un peu tout de même). Et donc, trois ans après l'achat du premier tome, me voici à découvrir les aventures de Guilhem, aventures plus que chargées pour un si jeune âge.

Nous voyons ici comment de travailleur du cuir, il est devenu rémouleur, lanceur de couteaux, mercenaire, troubadour, chevalier et même presque moine. C'est toute une vie déjà dans une adolescence et croyez moi, vous en serez ravis !


Une plongée dans la France médiévale.

Si l'on met de côté tout le côté thriller, enquête qui est déjà bien prenant et le côté aventure qui l'est encore plus. Nous avons ici tout un pan de la vie médiévale en France. Jean d'Aillon nous explique de l'intérieur comment cela se passe avec les habits, les habitudes, les habitations, la vie quotidienne, les repas, le braconnage, les jugements, la vie en château, la vie en ville et la vie en campagne. Nous avons aussi la description de plusieurs métiers. Et rien que pour cela, ce roman en vaut littéralement la peine. On apprend l'histoire en s'amusant (puisque lire est un plaisir) et les informations passent toutes seules.

Au point que je me suis retrouvée à faire un court de métier médiéval à un festival (Folleville) aux enfants. Ils ont beaucoup aimé ma lecture du coup, mes bandes de canailles ;) et le ferron qui faisait l'animation aussi, je dois dire. Mais même si vous ne faites pas de festivals médiévaux, vous trouverez votre compte de voyage. Succès garanti ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire