lundi 21 septembre 2015

An Ember in the ashes de Sabaa Tahir



#1



Présentation de l'éditeur : Je vais te dire ce que je dis à chaque esclave qui arrive à Blackcliff : la Résistance a tenté de pénétrer dans l’école un nombre incalculable de fois. Si tu travailles pour elle, si tu contactes ses membres, et même si tu y songes, je le saurai et je t’écraserai." Autrefois l’Empire était partagé entre les Érudits, cultivés, gardiens du savoir, et les Martiaux, armée redoutable, brutale, dévouée à l’empereur. Mais les soldats ont pris le dessus, et désormais quiconque est surpris en train de lire ou d’écrire s’expose aux pires châtiments. Dans ce monde sans merci, Laia, une esclave, et Elias, un soldat d’élite, vont tout tenter pour retrouver la liberté… et sauver ceux qu’ils aiment.










Un roman mêlant originalité et un peu de classique.

Et oui, je lis les versions anglaises quand les françaises sortent maintenant. Ce qui vous donne une idée du retard que j'ai dans mes lectures VO. Mais passons. Quand j'ai vu l'engouement qu'à eu la youtubosphère anglophone pour An Ember in the ashes, je savais qu'il fallait que je tente le truc. Sans compter la couverture qui était à damner. C'était obligé que je le lise. Même si je l'ai lu lentement pour le coup.

Et donc, l'originalité ici, c'est d'avoir un modèle type Rome antique. Avec un système d'esclavagisme, et un Empire qui est régi par l'armée. Tout ceci dans un univers dystopique, sous un roman young adult. Et pourtant, ce n'est pas du tout edulcoré comme on peut le voir souvent. C'est un roman sombre, dur et cruel. Et nous avons enfin l'alternance de points de vue entre les deux personnages principaux, un issu de la classe militaire, et l'autre issue de la classe pauvre.


Et bien c'était plus que pas mal

Certes, je n'ai pas eu de coup de coeur, parce qu'il y'avait eu des choses que j'ai deviné, que je ne suis pas pour les triangles amoureux, toussa toussa. Mais c'était vachement bien. Vraiment. J'ai été très agréablement surprise par la tournure du récit, par la gestion des personnages, par les dialogues très justes. C'était un régal de lire ce premier tome et j'ai été plus que ravie de faire trainer un peu ma lecture.

A coup sûr, les plus jeunes adoreront car ce roman apporte une belle nouveauté au paysage habituel dans ce type de littérature. C'est agréable de voir de nouveau codes en matière de fantasy (même si nous voyons déjà ce type là en littérature adulte). L'histoire d'amour ne prend absolument pas le pas sur l'intrigue ce qui est du petit lait à lire. J'ai vraiment hâte que le second tome soit entre mes mains, que je connaisse la suite de l'histoire :)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire