mardi 21 juillet 2015

La Tour de Cécile Duquenne





Présentation de l'éditeur : Jessica, 16 ans, se réveille dans un marécage artificiel aux dangers bien réels. Très vite, elle comprend qu'elle se trouve au sous-sol d'une étrange tour sans fenêtres, et que le seul moyen d'en sortir est de monter jusqu'au toit. Accompagnée de quelques autres jeunes, elle se lance dans l'ascension de sa vie, explorant chaque niveau, affrontant les dangers embusqués… Et les révélations. Car Jessica n'a plus aucun souvenir d’avant son arrivée ici. Ils lui reviennent par bribes, étage après étage, et plus elle en apprend, moins elle désire sortir – surtout que son pire ennemi se trouve à l’intérieur avec elle. Bientôt, l'envie de se venger prend le pas sur l'envie de s’échapper… Et si en exhumant les secrets de son passé, Jessica levait aussi le voile sur la véritable fonction de La Tour ?







Et je ne suis presque pas en retard, c'est pas peu dire


Comment cela je suis en retard ? Mais mettez vous un peu à ma place, on a une auteure prolifique dans le lot qui écrit plus vite que son ombre. Les épisodes des Foulards  Rouges, ceux de Purespace. Après, il y a eu aussi les Nécrophiles Anonymes. Et là qu'est ce que je vois : La Tour. Mais bien sûr, comme si j'étais pas sur les nerfs d'être en retard sur les Foulards Rouges. Du coup, qu'est ce que j'ai fait ?

J'ai lu la Tour. J'ai dormi dessus. J'ai presque mangé dessus (le café du matin, ça compte?) J'ai répondu à côté au Prince Charmant qui m'a demandé du coup ce que je lisais et quand il a eu la réponse il m'a dit qu'on se revoyait dans deux heures. Et puis j'ai terminé le livre et j'ai repris un peu du début, juste pour vérifier un truc. Mais oui c'était bien cela. J'ai refait mes références. J'ai relu un bout, juste pour le plaisir. Et puis je me suis dit que j'avais bien assez du retard comme cela, il fallait que je termine les Foulards Rouges (je lis le dernier épisode de la saison 1 ce soir, promis).


La Tour, un nom qui évoquerait de la Fantasy.

Mais oui, on me dit la Tour, je pense Stephen King avec la Tour Sombre, le pistolero, les crabes qui mangent de la chair et un méchant tout chelou qui vous poursuit. La Tour, cela peut faire princesse aussi avec Raiponse (ma fille est en vacances, je compense comme je peux, OK?) Je pense aussi, version un peu horrifique à la maison de Rose Red, cette maison malade qui se construit encore et encore. Je ne pense pas à une gamine de 16 ans amnésique qui se retrouve dans une sorte de marécage et qui doit grimper sur tout au long de la Tour pour sauver sa peau.


Et puis la Tour, c'est quoi? Parce qu'il y a d'autres gens dedans donc à priori, c'est un lieu qu'on pourrait penser qu'il est réel. C'est une épreuve ? Un voyage initiatique ? Une épreuve ? Ou vous pensez comme moi que la chronique va faire plus de deux parties parce que c'est du Cécile Duquenne ?


Une héroïne imparfaite qu'on apprend à soutenir.

Et oui, il en fera trois, c'est comme ça. Mais revenons à Jessica. Sans vous raconter sa vie non plus, on a une véritable page blanche au début, un mystère à part qu'elle est athlétique et qu'elle veut survivre (on va aller super loin comme ça). Mais au fur et à mesure des étages, on va apprendre un peu sur sa vie, ses peurs, ses envies, ses regrets. On va surtout comprendre petit à petit ce qui l'a amené dans cette Tour. Et une fois cette connaissance acquise, on va voir si elle aura la force d'en sortir.

Car la Tour est une épreuve de chaque instant. Tout le monde peut renoncer là dedans. Ce n'est pas tant qu'elle ait des pièges mortels en fait, c'est plus le fait que chaque étape est un inconnu. Et c'est cet inconnu qui peut s'avérer mortel. Pour le reste ? Vous achetez l'ebook, vous le lisez et on en reparle. *grand sourire convainquant*

En bref : Comme toujours avec Cécile, j'ai passé une très bonne soirée. Et mon Prince Charmant, il voulait savoir si un japonais me tenterait ce soir là. Et il était très bon aussi (le miam japonais hein). Qu'est ce qu'on dit ? Merci Cécile :D

2 commentaires:

  1. Whaou j'ai adoré ce livre et du coup il me tarde de lire ses autres romans!

    RépondreSupprimer
  2. Whaou j'ai adoré ce livre et du coup il me tarde de lire ses autres romans!

    RépondreSupprimer