mercredi 24 juin 2015

Pandora d'Anne Rice







Présentation de l'éditeur : Je suis une vampire. Bientôt deux mille ans. Pourtant, je me souviens, comme si c'était hier, de ma vie mortelle, de mes fantasmes d'adolescentes, de ma première rencontre avec Marius, de mon mari, de mes amants. Jamais je n'oublierai mes visites au temple d'Isis, les persécutions de ses adeptes, le début du cauchemar, ni les complots de la Rome d'Auguste, les trahisons, les massacres... Mon père assassiné sous mes yeux. La fuite à Antioche. L'espoir d'une nouvelle vie. Et toujours les rêves. Rêves où je me repais de sang. Rêves à la fois troublants et terrifiants. Rêves prémonitoires.









Oui je sais, cela fait partie d'une saga.

Celle des nouveaux contes des vampires. Mais Vittorio, le second tome est réellement imbuvable. Quant à Pandora, cela m'a réellement fait plaisir de le relire mais c'est tout. C'est un tome compagnon au personnage de Marius mais en ce qui concerne l'intrigue de la saga des vampires. Cela n'apporte pas grand chose. Donc, je ne lirai pas Vittorio, donc je mets Pandora en article seul, et puis c'est tout. C'est un tome, par contre, qui ne peut pas se lire indépendamment de la saga des vampires, sinon, vous ne comprendriez rien  au bazard du don ténébreux, du rôle de Marius, des anciens. Bref.

Mais sinon, oui, nous parlons de Pandora, un des personnages tertiaires à la saga des Vampires. En gros, c'est l'ex de Marius. Ils l'ont retrouvée grâce à David qui va lui demander d'écrire son histoire. Elle dit non mais l'écrit quand même. On a l'impression que le summus de sa vie c'est Marius, point barre et je dois dire qu'elle m'a un peu déçue cette héroïne.



Heureusement, Anne Rice vous rattrape tout avec n'importe quoi.

En effet, il ne vaut mieux pas pour vous de le lire dans la foulée de la saga des vampires car vous ferez une overdose. Par contre, si vous l'avez sous la main un week end et que vous savez que vous allez lire bientôt l'un des livres de la saga, allez y franco. Vous retrouverez la plume d'Anne Rice, tranquillement, une histoire que vous connaissez déjà bien, une intrigue pas mal et un schéma narratif cohérent.

Je pense néanmoins que l'auteure avait fait une bêtise en écrivant ces nouveaux contes car cela essoufflait pas mal la saga. En effet, c'était la période où Lestat était dans une sorte de coma, donc Anne Rice jouait avec d'autres persos pour revenir dans le passé et se rendre compte qu'en fait, Lestat ne bougeait pas des masses. Cela recommance à bouger avec le Domaine Blackwood mais je dois dire que le première fois où j'ai lu Pandora (et Vittorio), ce tome là n'était pas sorti et la saga des vampires s'essoufflait carrément. On les lisait plus à l'époque par habitude et on les aimait bien aussi parce que c'était du Anne Rice.

Bref : un tome pas obligatoirement à lire mais toujours sympa entre deux grosses lectures.

1 commentaire:

  1. Très déçue par ce tome moi aussi, pas encore lu Vittorio mais du coup ça me rassure pas !!!
    Je m'attendais à pas mal de choses sur Pandora mais au final on se concentre vraiment sur son histoire avec Marius et on a que quelques lignes sur le vampire asiatique dont on ne sait même pas comment il a rencontré Pandora... Bref, la lecture m'avait beaucoup ennuyé.

    RépondreSupprimer