mardi 7 avril 2015

Les Chevaliers d'Emeraude d'Anne Robillard



Tome 1 : Le feu dans le ciel





Présentation de l'éditeur : L'Empereur Noir, Amecareth, a levé ses armées monstrueuses pour envahir les royaumes du continent d'Enkidiev. Bientôt, la terre de Shola subit les attaques féroces des sinistres dragons et des impitoyables hommes-insectes. Pourquoi les troupes d'Amecareth reviennent-elles sur le continent après des siècles de paix, mettant à feu et à sang le royaume glacé de Shola ? Les sept Chevaliers d'Émeraude - six hommes et une femme - sont les seuls à pouvoir percer ce mystère, inverser le destin et repousser les forces du Mal. Ils devront pour cela accomplir l'étrange prophétie qui lie Kira, une petite fille de deux ans, au sort du monde.







De toutes façons, c'était LA relecture qui vous pendait au nez !

Beaucoup diront qu'ils ont arrêté la lecture un jour. Certes, on est par fiers les gens dans ces cas là. Mais cela arrive, parce que dans mon cas, on rencontre parfois les mauvaises personnes, on lit beaucoup de livres de droit, bref, j'avoue. Et vous aurez du mal à le croire peut être mais pendant trois ans, je n'ai quasiment pas lu. Genre deux trois livres à la volée. Parfois de la VO, parfois de la VF. Alors, oui, c'est peut être plus que la majorité des gens mais quand même. Passer du temps à ses études ou tout simplement devant la télévision.

Je ne suis pas fière de cette période. Mais après la naissance de ma fille, où je me rends compte que je ne peux plus jouer des heures en ligne et procrastiner devant la télévision sans être une mère un peu bof bof, je me demande quoi faire de ma vie pour me détendre. Alors, j'ai refait pleins de trucs mais j'ai aussi repris la lecture. Et sans que cela pique les yeux tellement cela avait l'air compliqué, j'ai pris le best seller fantasy du moment : les Chevaliers d'Emeraude.

Et heureusement qu'ils sortaient rapidement parce que mon rythme de lecture a vite repris. Ma bibliothèque a regrossi, je me suis mise à jour aux Harry Potter (qui faisaient franchement la tronche) j'ai même lu Twilight comme tout le monde mais surtout, surtout, je me suis remise à la page en Fantasy et en SF. Parce que quand même, on en avait gros.


Alors ce premier tome ?

Et bien, les Chevaliers d'Emeraude, pour débuter en fantasy, en grande saga ou pour remettre pied à l'étrier, cela roxe toujours du poney mon petit père. Et même quelques années après quand on se fait une relecture, cela roule tranquille la vie. Vous mettez vos yeux dessus et cela tourne tout seul. Anne Robillard a ce talent et cette manière d'écrire qui fait que vous n'aurez pas de problème car elle raisonne pareil pour tous ses romans. En effet, là où certains auteurs jouent à la Formule 1 en vous catapultant en plein milieu d'une intrigue et tu te débrouilles pour te faire l'environnement dans ta tête, Anne va prendre la bonne voiture familiale où tu pourras allonger tes pieds, relax et elle te fait visiter son univers et les gens qui y habitent. Limite on va boire un pot avec eux.

Alors, pour les excités de l'intrigue, cela peut prendre du temps. Mais quand vous avez envie de le prendre (le temps) et de voyager sans bleu au cerveau. Mais que c'est agréable. Le seul petit défaut (et encore, c'est vraiment pour râler deux secondes) c'est que, comme tout coureur de fond, Anne Robillard, elle sprinte un peu vers la fin. Donc les cent dernières pages, tu sais que tu t'accroches un peu à ta petite culotte. Tu réserves ta soirée, tu manges dans le canapé, je sais pas. Mais tu le fais, car cela décolle franchement.

En bref, une superbe relecture tranquille car j'avais besoin de repos. J'avais très envie de vous chroniquer la saga et tant mieux, car je sens que les 12 tomes vont y passer très vite.



Tome 2 : Les dragons de l'Empereur Noir





Présentation de l'éditeur :Après des siècles de paix, les armées de l'Empereur Noir Amecareth envahissent soudain les royaumes du continent d'Enkidiev. Les Chevaliers d'Emeraude doivent alors protéger Kira, l'enfant magique liée à la prophétie et qui peut sauver le monde. Comment ces monstres redoutables parviennent-ils à s'infiltrer sur le territoire d'Enkidiev sans être repérés par les Chevaliers d'Emeraude ? En plus, Asbeth, le sorcier de l'Empereur, s'apprête à enlever Kira... Afin d'accroître sa puissance avant d'affronter ce redoutable homme-oiseau, le chef des Chevaliers, Wellan, se rend au Royaume des Ombres où il doit recevoir l'enseignement des Maîtres Magiciens. Là, il va découvrir un terrible secret...







Ce tome voit grandir un peu Kira et la mettre en conflit.

Kira étant une orpheline, qui ne ressemble à personne de son apparence violette, du fait qu'elle soit la pupille du roi, qu'elle soit magicienne aussi. Bref, tout plein de choses, Kira n'est pas facile. Elle ne sait pas où est sa place si ce n'est qu'elle veut devenir Chevalier d'Emeraude parce que ce sont les chevaliers qui vont protéger des méchants qui ont tué sa mère. Mais voilà, le chef des Chevaliers, c'est Wellan, l'homme qui aime sa mère en secret, qui considère Kira comme responsable de la mort de celle ci, bref, c'est le mec qui pourrait la faire entrer dans l'ordre et c'est le mec qui ne veut pas qu'elle entre dans l'ordre.

De plus, il y a une prophétie, ce qui fait que le Roi d'Emeraude, qui se sent comme un père pour notre amie violette, va tout faire pour la maintenir dans un cocon sans danger. Alors, perso, quand on voit une prophétie qui indique qu'on doit se battre pour que la petite princesse sauve grossomodo, le sauveur du monde, je te l'entraine la princesse. Ici non, on la laisse dans sa chambre, enfermée. Soit. Mais Kira n'est pas d'accord du tout et bien qu'elle n'a pas la dizaine, elle va trouver un moyen pour se muscler mais aussi pour s'entraîner, que ce soit par l'ancienne Ecuyère de Wellan (qui est une nana qui roxe du poney) ou que ce soit par une autre entité (et donc vous allez lire le livre pour le savoir).



Et pendant ce temps là en Enkidiev

Oui, ne pensez pas que pendant que Wellan et Kira se crêpent le chignon, ce qui arrive et qui arrivera souvent, le méchant se met à la broderie. Nan, l'Empereur Noir envoie son sorcier, Asbeth, qui est une espèce de truc, mi homme mi corbeau géant. Mais c'est un grand sorcier qui aime faire le mal donc il convient très bien pour l'Empereur. Ce sorcier va tout faire pour ramener Kira à l'Empereur (mais on ne sait pas pourquoi quand on a pas lu le tome 2). Donc je ne vous l'expliquerai pas, et c'est bien naturel. Tout ce que je peux vous dire, c'est que pour le moment, l'Empereur Noir comprend mieux les enjeux de Kira que Wellan et le roi, et c'est un peu tordant, je dois dire.

Bref, il y a de nouveau des dragons tout plein qui envahissent le pays et Wellan se rend compte qu'il va falloir gagner un peu en puissance donc il va se faire un voyage initiatique (et oui) pour acquérir un pouvoir magique. J'ai envie de vous dire : May the Force be With you ! Oui, c'est un peu le même schéma en fin de compte, mais cela marche parce que ce week end, on se lit le tome 3 avec Toutes les lectures de Sev 


Tome 3 : Piège au royaume de cristal


Présentation de l'éditeur : Après des siècles de paix, les armées de l'Empereur Noir Amecareth envahissent soudain les royaumes du continent d'Enkidiev. Les Chevaliers d'Emeraude doivent alors protéger Kira, l'enfant magique liée à la prophétie et qui peut sauver le monde. Agée de 15 ans, Kira, devenue Ecuyer d'Emeraude, accompagne désormais les Chevaliers et se révèle une magicienne puissante lors des combats contre l'armée des hommes-insectes. Le porteur de lumière, personnage central de la prophétie, voit enfin le jour. Amecareth sait qu'il a pour mission de détruire son empire. Le Magicien de Cristal pourra-t-il défendre le nouveau-né contre les terribles machinations de l'Empereur Noir ? Wellan et ses vaillants Chevaliers devront au même moment répondre à l'appel de détresse des hybrides du Royaume des Ombres en affrontant de redoutables dangers. Car le Monde des Esprits n'est pas ce qu'il paraît... Changer le destin.






Même après toutes ces années, la couverture me tue toujours la rétine.

Il n'y a pas à dire, le turquoise flashy et moi... Bref, je m'égare, comme dans toute cette lecture commune d'ailleurs. Il faut dire que Séverine et moi, vu que c'est une relecture et vu qu'on adore les Chevaliers d'Emeraude, non seulement on a lu vite, mais en plus, on a quincanné sur les chevaliers pendant toute la lecture. Heureusement qu'aucun néophyte était là d'ailleurs parce qu'on a imaginé plein de choses : qui pourrait être le chef des chevaliers à part Wellan, comment Kira et Wellan se chamaillent.

Bref, un régal, parce que bon. On ne va pas vous raconter l'histoire, parce que d'abord, cela ne se fait pas en cours de série. Ce n'est pas mon préféré non plus. J'avoue que je ne sais même pas si j'ai un préféré en fait. C'est un des tomes où tout commence à se mettre en branle. Alors certes, l'auteure nous plante bien le décors à son habitude, mais il commence à avoir des révélations plutôt sympa et si c'est votre première lecture, vous allez commencer à vous inquiéter. Mais grave.


Des intrigues s'ajoutent à la principale.

En effet, pourquoi Kira est-elle mauve ? Comment raisonnent un peu les Insectes ? Pourquoi il y a-t-il des dragons ? Pourquoi le sorcier est il aussi méchant ? (non ça on n'a pas la réponse). On apprend surtout à mieux connaître encore les Chevaliers. On les voit vivre, grandir, tomber amoureux, commencer à se caser petit à petit. Tout ce processus est bien entendu une astuce machiavélique d'Anne Robillard pour vous greffer totalement à cette saga. Mais vous savez quoi? Dix ans après cela fonctionne toujours aussi bien.

Bref, un troisième tome entre filles qui s'est bien passé. Ce soir, on vous lit le quatrième et les délires ont déjà commencé d'ailleurs. Comme quoi, une petite LC sur les relectures peuvent avoir du bon de temps en temps. Je vous dis donc à bientôt pour une nouvelle chronique.




Tome 4 : la Princesse Rebelle




Présentation de l'éditeur : Âgée de 19 ans, Kira devient enfin Chevalier et épouse Sage d’Émeraude, ignorant qu’il est possédé par l’esprit du renégat Onyx. Lorsque ce dernier se décide à se venger d’Abnar, les Chevaliers d’Émeraude doivent déployer toute leur force pour l’empêcher de détruire leur allié immortel.
Redevenu lui-même, Sage est confronté à une vie dont il n’a aucun souvenir. Soumis à nouveau aux épreuves magiques d’Élund, le jeune guerrier réussira-t-il à conserver son titre ? Tandis que les célébrations organisées en l’honneur de Parandar, le chef des dieux, battent leur plein, un homme agonisant arrive dans la grande cour du Château d’Émeraude et annonce aux Chevaliers que des créatures inconnues déciment la côte. N’écoutant que leur cœur, les valeureux soldats se précipitent au secours des villages éprouvés. Quel piège Amecareth leur a-t-il encore tendu ?







Kira grandit et s'assagit.

Ou comment Anne Robillard peut avoir de l'humour, parfois, avec ses titres. Mais non, notre chauve souris d'amour est toujours aussi cash et cela se dispute toujours dans les chaumières avec Wellan, rassurez vous. Séverine et moi avons eu nos lots de fous rire, de quincannage et autres sur ces deux personnages. Mais c'est vrai que Kira, si ses rebellions se font plus posément (l'autre) elle donne moins l'impression d'être un animal qui va tout le temps vous sauter à la gorge. Et pourtant, elle marque sa différence : elle devient chevalier, va se marier avec un paysan, porter une armure différente des autres, aura un cheval qui ne fait pas partie de la même espèce que les autres, elle n'a pas les mêmes armes non plus. Bref, Kira se rebelle, elle peut choquer, elle fait tout pour aussi mais elle montre son esprit fort mais aimant.

Et du coup, avec Wellan, cela crie. Parce que Wellan, en fait, il lui ressemble beaucoup. En effet, il  râle toujours contre les immortels parce que ils ne lui donnent pas assez de pouvoir pour sauver le monde (même si on lui donne les raisons pour). Il suffit que Fan lui donne un ordre, qu'il refuse, on lui pète les genoux. Il apprend une paternité surprise et il fait tout pour y participer. Bref, il souffre, tout en se rebellant. Et en prime, il doit faire avec Kira qui reste pour lui un symbole de tristesse, ne l'oublions pas.


Côté batailles, nous ne sommes pas en reste non plus.

Quoi que vu le nombre d'intrigues avec nos deux personnages principaux, je dois dire qu'on se fait de la bataille pépère. Classique quoi. On prend des nouveaux ennemis, les hommes lézards. On se rend compte qu'ils sont forts et qu'ils sont à la solde d'Amecareth. Les chevaliers débarquent. Il y a bataille et le méchant sorcier à moitié mort du tome précédent revient pour une bataille de boss. Vous n'avez plus qu'à suivre et hop, c'est parti on voyage.

On voit tout de même que la politique d'expansion d 'Amecareth ne change pas d'un iota. Même si cela ne fonctionne pas. C'est un tome un peu transitoire qui vous permet aussi de vous familiariser avec la grosse intrigue. Ainsi, on pourra entamer le tome 5 sur les chapeaux de roue !



Tome 5 : L'île des lézards


 
Présentation de l'éditeur : N’écoutant que leur courage, les Chevaliers d’Émeraude partent au secours des femmes et des fillettes enlevées au Royaume de Cristal par les lézards et retenues prisonnières sur leur île lointaine… Wellan emmène avec lui quelques hommes et laisse les autres serviteurs d’Enkidiev de garde au royaume de Zénor. Kira fait partie de cette périlleuse expédition, de même que le Magicien de Cristal qui leur réserve une surprise extraordinaire. Pendant que ses compagnons voguent sur l'océan, Dempsey veille sur les jeunes Chevaliers et les Écuyers. Mais une nouvelle menace plane à l’horizon. Un serviteur de l'Empereur Noir, encore plus cruel que le sorcier Asbeth, surgit des flots et s’en prend aux plus vulnérables. Pris au piège, Dempsey et ses frères d'armes devront affronter seuls ce puissant ennemi. Sauront-ils protéger le continent face à ce terrible adversaire ?








Une séparation des chevaliers en deux groupes le temps d'un tome.

Avoir un groupe de chevaliers qui devient de plus en plus important, c'est cool, vous me direz. Mais vu la surface à couvrir et vu les enjeux, on n'aurait pas vraiment pris au sérieux les chevaliers bien longtemps si cela continuait. Anne Robillard nous a donc trouvé un petit prétexte (qui a son utilité, je vous rassure) pour scinder le groupe en deux. La première utilité est de laisser un peu la place à certains personnages secondaires qui sont toujours éclipsés par Wellan ou Kira. La seconde, c'est aussi de démontrer qu'on ne répond pas toujours à l'agression par l'agression.

En effet, ici, plutôt que de tout taper, une partie des Chevaliers d'Emeraude vont aller à la rencontre de ceux qui ont tenté de les envahir et qui ont volé leurs femmes pour comprendre le pourquoi du comment. Une fois la raison trouvée, ce groupe de chevaliers va traiter le problème à la source et aider ce peuple, même s'il est méfiant, à le solutionner. C'est une bonne alternative et heureusement que cela s'est produit car on voit la différence entre les deux générations des chevaliers. L'ancienne du temps d'Hadrian et d'Onyx, et l'autre du temps de Wellan.


Nouveaux tomes : nouveaux personnages.

On n'y échappe pas, à chaque tome ses nouveaux personnages. En effet, nous avons aujourd'hui le méchant sorcier à tête de requin et à la nageoire qui s'illumine : Selace. Lui est juste méchant et il veut juste que les gens meurent dans d'atroces souffrance. Il est au service de l'Empereur car c'est un de ses fils bâtards. Il cherche Kira, normal, car son père lui dit de faire et il est particulièrement inventif dans sa cruauté. Vous l'aurez deviné, il y 'aura bien un fight entre Kira et Selace mais aussi entre les deux méchants sorciers. Parce que sinon, le livre perdrait de sa saveur, n'est il pas?

Nous avons aussi Farell qui débarque. Encore un descendant d'Onyx, encore un mec avec des super pouvoirs. Apparemment aussi jouet sexuel puisque Swan, dès qu'elle le voit, lui saute dessus et décide déjà du mariage, des enfants et de tout le tremblement. Limite le girl power est un peu extrême mais ce passage m'a bien fait sourire.


En bref, il y a encore plein de choses à dire mais je ne veux pas vous en dire trop. Que dire d'autres à part que la lecture va vite, que les évènements s'enchainent après toujours une mise en place un peu longuette. A plus pour le prochain tome.


2 commentaires:

  1. Ca a l'air vraiment bien !

    Kath du blog http://boookseverywhere.blogspot.fr

    RépondreSupprimer