lundi 13 avril 2015

L'école des dingues de Cornelia Read





Présentation de l'éditeur : Madeline Dare a fini par quitter son trou de Syracuse et, après quelques ennuis avec la justice (elle a quand même abattu un homme), la voilà dans les monts Berkshire, Massachusetts. Campagne tranquille et belles demeures. Son mari adoré ayant perdu son boulot, elle doit accepter un poste de professeur d'histoire à la Santangelo Academy, établissement privé pour adolescents à problèmes. Madeline découvre-là un univers étrangement perturbé, fait d'individus – élèves comme profs – qui tous cachent quelque chose, ne fût-ce qu'un profond malaise personnel. Et quand deux élèves se suicident, ses pires craintes se confirment et c'est presque à son corps défendant qu'elle se lance dans une enquête qui révélera bien des secrets enfouis sous le vernis d'une société aussi policée que pourrie de l'intérieur.










Mon petit test chez les éditions Actes Sud


J'avoue mon côté totalement girly, je fonds toujours pour les couvertures d'Actes Sud. Et lorsque j'ai été au Salon du Livre 2013, j'ai fait la razzia. Me disant qu'il fallait que je lise d'autres choses que Millenium dans leur collection. Parce qu'un bon thriller, même s'il n'est pas exceptionnel, le style un peu scandinave, tout ça, cela me tentait mais grave de chez grave.

Et donc, L'Ecole des dingues de Cornelia Read fut beaucoup emprunté dans mon entourage, et quand enfin je l'ai retrouvé dans mes mains, j'ai décidé de le prendre et de le lire tranquillou pendant mes pauses midi au boulot.

Tout d'abord, la couverture est magnifique, j'adore le rendu donné. Quant à l'objet livre en lui même, tout vous met en condition pour que votre lecture soit détendue, que le livre se transforme en page turner, avec l'aide de l'auteure bien entendu.


Un petit séjour dans l'école des dingues

Et donc, me voici en train de découvrir Madeline qui se retrouve prof dans une école franchement chelou. Ses élèves sont perturbés, les profs encore plus et la psy du coin est réellement inquiétante. Le titre n'est vraiment pas donné, on se demande si c'est notre héroïne qui n'est pas folle ou si c'est l'endroit en lui même qui ne soit pas vraiment inquiétant.

Quand survient un meurtre, après avoir posé l'ambiance du lieu qui m'a déjà bien fait flipper, on tente une enquête auprès d'un milieu de barges. Bref, l'auteur vous embrouille au maximum pour que vous puissiez ne pas vous douter de ce qui va se passer. C'est bien tourné. Pas une enquête de folie attention mais c'est parfait pour poser vos neurones et vous mettre dans une ambiance un peu particulière.

En bref : j'ai bien aimé l'enquête. Je n'ai toujours pas lu la saga dans l'ordre (le tome 1 est dans ma PAL quelque part). Mais j'ai passé un très bon moment. Une expérience à renouveler pour le plaisiiiiiiir

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire