vendredi 17 avril 2015

Le Voyage de Simon Morlay (Traduit par Hélène Collon) de Jack Finney



Présentation de l'éditeur : Pour remonter dans le passé lointain, il n'est pas nécessaire d'utiliser une machine à voyager dans le temps. Il suffit de s'imprégner de l'époque dans laquelle on désire se rendre, de se dépouiller de toutes les pensées, comportements qui vous ancrent dans le présent, bref, de se conditionner mentalement et physiquement, pour être projeté dans le temps que l'on croyait perdu.
Telle est la théorie du Pr. Danzinger. Informé de ce projet, qui a secrètement l'aval et le soutien logistique du gouvernement américain, Simon Morley doute, hésite... Mais la médiocrité de son existence, la curiosité, et le mystère qui entoure le suicide d'un aïeul de son amie Kate, finissent par le décider. Installé dans un appartement du, Dakota , un vieil immeuble new-yorkais demeuré intact, il va s'y comporter comme un homme de la fin du XIXe, et un soir de neige, après des jours d'efforts et d'attente, le miracle se produit...
Récit conjuguant le témoignage écrit et visuel (de nombreux dessins et photos accompagnent le texte).






Un roman qui vous fera voyager.

Oui, je sais, c'est franchement bateau comme titre. Parce que on parle de voyage dans le temps, parce que la théorie des voyages dans le temps, c'est dit et redit. Bref.  Ici, c'est vrai de vrai. Promis craché juré. Et je vais même vous dire pourquoi. Tout d'abord, ici, nous ne voyageons pas dans le temps à l'aide d'une machine ou d'une faille dans le temps ou tout autre moyen. Ici, le voyage dans le temps se fait en s'immergeant totalement dans la période voulue. Et lorsque Simon Morley commence son voyage, il y a toute une période d'adaptation à cette époque. Et croyez moi, ne doutez pas une seule seconde que ces passages soient longs car ils vont tout simplement vous permettre d'accompagner le héros dans le XIX° Siècle.

Qui plus est, nous ne sommes pas ici pour empêcher un évènement qui va changer la face du monde, qui va tout bouleverser. La mission de Simon, est d'assister à un évènement dans cette période. Une personne qui va poster une lettre à un jour précis. (et ensuite, bien entendu, il va se passer plein de choses, vous vous en doutez). Ce que j'ai particulièrement apprécié dans ce livre, c'est que nous ne débarquons pas dans le passé comme un éléphant dans un magasin de porcelaine. Non, nous nous y adaptons. Et pour nous aider à cela, l'auteur nous livre les croquis et les photographies de Simon.


De belles histoires dans l'Histoire.

On se rend compte grâce à Simon Morlay que les grands évènements historiques. C'est sympa. Mais la vie quotidienne, c'est autrement plus passionnant. En effet, l'auteur et le voyageur nous montrent la vie quotidienne dans cette période. Quelles étaient les personnes qui arpentaient Central Park quotidiennement, par exemple. Et il nous donne les différences aussi avec notre période. Cette histoire, c'est un véritable reportage historique et vous vous prendrez littéralement au jeu de cette expérience.

Alors, ce que j'ai à dire de ce livre, c'est qu'il vous dépaysera totalement par rapport aux autres grands romans de voyages dans le temps. Et je pense que c'est cela dont les gens ont besoin en ce moment. De partir, en laissant derrière eux le présent qui est si inquiétant pour retrouver un passé qui n'est pas toujours meilleur mais qui est rassurant. C'est une belle nostalgie qui nous prend à la fin du livre et on regrette de ne pas avoir pu suivre Simon.

Merci les Editions Denoël, vraiment. Cette réédition est superbe. J'espère que vous nous offrirez la suite dans quelques temps (s'il vous plaîîîîîît) car c'est une histoire qui mérite d'être lue.

2 commentaires:

  1. J'ai trouvé le système de l'immersion particulièrement bien trouvé :) Et la manière de raconter m'a fait irrémédiablement aimé Simon.

    RépondreSupprimer