lundi 30 mars 2015

Ma semaine en livres (du 23 au 29 Mars)

Bonjour à vous les amis Bloggueurs.

J'espère pour vous que votre semaine de lecture s'est bien passée. Car pour moi elle fut productive. Mais je vous sens en émoi alors on va commencer de suite.




Sympa mais sans plus. On a frisé le tome de trop avec un menace inconnue, le Fils du griffon blanc en équipe avec la fille du coéquipier de son père. Bref, je m'attendais à tout. Donc lecture du week end.








Un roman presque dérangeant mais surtout totalement addictif entre les insectes, la relation entre Roger et son frère qui deviennent de plus en plus malsaines.

Bref, ce roman, c'est une plume, c'est un contexte, c'est un tout, merveilleusement orchestré par l'auteur



 Une relecture pour moi. Cette saga avait été lue lors de sa sortie mais à l'époque je n'avais pas de blog. J'avais envie de vous la chroniquer car elle m'a permise de me remettre à la lecture grand V. De plus, elle a de bons points positifs. Des négatifs aussi, certes mais je pense que pour des débutants en fantasy, c'est une des références à avoir (du moins pour ceux qui veulent s'essayer dans les sagas)







J'ai aussi craqué pour un Juge Ti, une de mes sagas chouchoux. Forcément, je vous l'ai dévoré en une soirée, comme ça pouf. Mais avec le week end que j'ai eu, c'était franchement le bienvenue. J'ai adoré l'intrigue. J'aime aussi de plus en plus les enquêtes de Madame Première et surtout la révélation incroyable que les deux époux ont eu sur leur couple : à savoir qu'ils s'aiment et qu'ils sont fait l'un pour l'autre :)



Et enfin, je vous ai relu le deuxième tome de ma première saga de ma life (sans compter les Rougon Macquart. Zola est toujours à part). Bref, je me fais vraiment plaisir à relire encore et encore la Pierre de Lumière. Et du coup, vous aurez la chronique de cette saga bien au propre sur le blog. Et c'est cool.







Bref, une semaine de relecture quasiment, et des fois, cela fait du bien de ne pas faire son aventurière, surtout quand on a besoin d'un beau cocon tout beau tout propre pour se ressourcer. N'hésitez pas lorsque le moral est un peu en berne à ressortir vos sagas chouchoux. C'est toujours un réconfort.


Cela se lit vite, cela se lit bien et c'est bien plus complet que le film (que j'aimais déjà d'ailleurs donc voilà). Bref, avec Ptitelfe, on se fait la saga des Loriens en ce moment
Neuf d'entre nous sont venus sur Terre.
Notre but était de grandir, de nous entraîner et de nous réunir pour ne faire plus qu'un afin de les combattre. Mais ils nous ont trouvés et nous ont pris en chasse les premiers. À présent, nous sommes tous en fuite. Nous nous cachons en permanence, pour que personne ne nous repère. Nous vivons parmi vous sans que vous vous en rendiez compte. Mais eux le savent.
Ils ont attrapé Numéro Un en Malaisie. Numéro Deux en Angleterre.
Et Numéro Trois au Kenya.
Ils les ont tous tués.
Je suis Numéro Quatre. Le prochain sur la liste.


 En attendant des nouvelles de santé du chat de ma maman, hier soir, j'ai commencé un Patricia Cornwell. Parce que quand cela ne va pas des masses, je me tourne toujours vers une valeur sûre. Qui plus est, ce livre est associé à des vacances en Corse. Donc, il n'y avait pas à hésiter une seule seconde.
Ce soir de décembre, à Richmond, Virginie, Ronnie Joe Waddell est officiellement déclaré mort sur la chaise électrique à 11 heures 05. A la morgue, Kay Scarpetta attend le corps de Waddell. Même si ce n'est pas la première fois qu'elle procède à une telle opération, préparer une autopsie alors que le sujet n'est pas encore mort constitue toujours un cérémonial étrange... Pourtant, ce ne sera pas là le plus étrange des événements qui vont marquer cette froide nuit de décembre... Plus étrange en effet, ce corps d'un adolescent de treize ans qu'on retrouve mutilé contre une benne à ordures.. Plus étranges encore, les indices relevés sur le lieu du crime : des taches de sang, des plumes et une empreinte digitale qui accuse un homme qui ne peut pas être coupable...

 Alors pour tout vous raconter de ma vie. Samedi : pas de grasse matinée (c'est comme ça). Mais Dimanche ouiiiiiiiiiiiii. Alors ce ne sont pas de vraies grasses matinées mais il y a toujours un bain avec un livre dedans (celui là) et ensuite visionnage youtube dans la cuisine. Et il s'est produit un phénomène étrange .... J'ai pris mon bain. J'ai lu trente secondes. Et le bain était froid ! J'ai peut être lu une centaine de pages sans m'en rendre compte en fait......
Pour remonter dans le passé lointain, il n'est pas nécessaire d'utiliser une machine à voyager dans le temps. Il suffit de s'imprégner de l'époque dans laquelle on désire se rendre, de se dépouiller de toutes les pensées, comportements qui vous ancrent dans le présent, bref, de se conditionner mentalement et physiquement, pour être projeté dans le temps que l'on croyait perdu.
Telle est la théorie du Pr. Danzinger. Informé de ce projet, qui a secrètement l'aval et le soutien logistique du gouvernement américain, Simon Morley doute, hésite... Mais la médiocrité de son existence, la curiosité, et le mystère qui entoure le suicide d'un aïeul de son amie Kate, finissent par le décider. Installé dans un appartement du, Dakota , un vieil immeuble new-yorkais demeuré intact, il va s'y comporter comme un homme de la fin du XIXe, et un soir de neige, après des jours d'efforts et d'attente, le miracle se produit...


 Une autre lecture commune avec Ptitelfe et Kevin. Nous en sommes à 15 chapitres avec comme toujours des avis divergents (oh le jeu de mot de folie !). Bref, tout se passe bien
Le monde de Tris a volé en éclats. La guerre a dressé entre elles les factions qui régissent la société, elle a tué ses parents et fait de ses amis des tueurs.
Tris est rongée par le chagrin et la culpabilité.
Mais elle est Divergente. Plus que tout autre, elle doit choisir son camp et se battre pour sauver ce qui peut encore l'être...



 Et sinon j'écoute toujours celui là. Et je frissonne constamment dans les bouchons . A mon avis que les autres automobilistes pensent que je n'ai pas de chauffage dans la Koko Mobile :))
Jake Epping est un enseignant d'anglais à Lisbon Falls, dans le Maine, qui se fait un revenu complémentaire en enseignant aux adultes dans le programme GED. Il reçoit un essai de l'un des étudiants : une histoire macabre, déchirante, au sujet d'une nuit il y a 50 ans quand le père d'Harry Dunning est arrivé à la maison, a tué sa mère, sa soeur et son frère avec un marteau. Harry s'en est sortit avec une jambe mal en point, comme le prouve sa démarche actuelle.
Un peu plus tard, Al, l'ami de Jake, lui raconte un secret : sa boutique est un portail vers 1958. Il enrôle Jake dans une folle mission afin d'empêcher le meurtre de John Kennedy. Ainsi sa nouvelle vie en tant que Jakes George Amberson, son nouveau monde d'Elvis et JFK, un monde de grosses voitures américaines, d'un solitaire en difficulté nommé Lee Harvey Oswald et d'une bibliothécaire prénommée Sadie Dunhill, qui devient l'amour de Jake et qui transgresse les règles normales du temps.


 Régis est enlevé par Entreri qui le livre au Pacha Amas. Celui-ci entend bien se venger du halfelin qui lui a volé son bien le plus précieux : le rubis aux pouvoirs hypnotiques. Les amis de Régis, Drizzt et Wulfgar, se ruent à son secours tandis que Catti-Brie se charge de lever une armée pour reconquérir Castelmithral. Drizzt sera de nouveau confronté à son ennemi juré dans les rues de Portcalim ; Artémis Entreri qui compte bien donner au drow quelques leçons d'escrime. Mais en la matière il est difficile de déterminer lequel des deux est le maître ou l'élève. Quant au halfelin, il doit affronter la pire épreuve de sa vie entre les griffes du Pacha Amas. Y survivra-t-il ?



 C'est le combat impitoyable livré par Jean Rezeau, dit Brasse-Bouillon et ses frères, à leur mère, femme odieuse, surnommée Folcoche.








 Depuis l'accession de Mara au rang de pair de l'empire, la paix règne sur la maison Acoma, et la dame peut se consacrer à son peuple, dont elle est devenue l'un des plus éminents personnages. Mais le grand jeu n'admet aucun repos. Au faîte de sa gloire, Mara devient la cible du Tong Hamoî, une secte d'assassins redoutée de tous. Acculée, la dame des Acoma perd son sang-froid quand elle voit son entourage tomber sous les coups du Tong. Mais derrière la secte se cachent des ennemis bien plus implacables. Et son combat prend alors une tout autre dimension, car c'est le futur même de l'empire qui devient l'enjeu de l'affrontement

19 commentaires:

  1. Je te souhaite une bonne semaine de lecture.

    RépondreSupprimer
  2. J'avais bien aimé Numéro quatre !
    Bonne semaine :)

    RépondreSupprimer
  3. ◇ Une belle semaine de lectures à toi !

    RépondreSupprimer
  4. Je te souhaite une très bonne semaine livresque

    RépondreSupprimer
  5. je naime pas trop les stephen king mais je doit dire que celui que tu lis en ce moment m'intrigue tout de même !
    bonne lecture à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est plus accès science Fiction celui là. Je dois dire que tu te poses beaucoup de questions sur l'effet papillon

      Supprimer
  6. Numéro 4 est dans ma PAL depuis deux ou trois ans... Je ne connais pas le film par contre. Faudrait que j'arrive à l'en sortir ^^
    Je te souhaite une très belle semaine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te le conseille il est très plaisant à lire :)

      Supprimer
  7. Bonne semaine livresque et bonnes lectures !

    RépondreSupprimer
  8. Je te souhaite une très bonne semaine et de belles lectures :)

    RépondreSupprimer
  9. Je te souhaite une belle semaine de lectures et de découvertes.

    RépondreSupprimer
  10. je te souhaite une très belle semaine remplie de belles lectures

    RépondreSupprimer