lundi 9 mars 2015

Ma semaine en livres (du 02 au 08 Mars)



Toujours très peu de lectures en ce moment car j'avais la tête ailleurs. Mais je tente de me soigner (en regardant les couchers de soleil ahem). Bref, les lectures étaient de toutes façons bonnes, et c'est peut être cela le plus important. Sur ce, je retourne à ma semaine de travail.





Pour commencer, j'ai fini ce pavé là. Et croyez moi, vu le nombre de pages et la complexité de l'intrigue, j'étais contente de l'avoir lue dans tous les sens du terme (pour les curieux, il me reste un tome. Mais pas de suite, siouplait). Mara est un personnage que j'adore parce que c'est une femme de pouvoir qui sous ses allures un peu rigides montre une grande largesse d'esprit. Ainsi d'ailleurs qu'une passion débordante ;) Les filles, cela va vous plaire, le môssieur est roux. Et oui c'est une mode apparemment :p




J'ai aussi enfin terminé ce petit bijou. J'ai tenté de le faire durer pendant quelques temps, mais finalement, j'ai craqué, j'ai voulu connaître la fin. Que ce soit dans les yeux, dans les oreilles, dans ma tête (oui autant tout prendre), Estelle Faye m'a marquée avec ce roman d'une beauté. Il faut que vous lisiez ce livre mes amis. Il est magnifique




Un mélange des genres qui est tout à fait superbe. Vous avez de la saga familiale, du thriller, du huit clos, de la dystopie. Il y a forcément beaucoup de recherche (on doit trouver un meurtrier). Et surtout une réflexion réelle sur comment le monde aurait pu tourner si Churchill avait été évincé pendant la Seconde Guerre Mondiale. Un livre à savourer aussi, parce qu'il n'y a pas de mal à méditer sur tout ceci.




Dans la série je lis enfin les classiques dont sont issus quelques unes de mes Dystopies.... Oui, il y a le Sans Parler du chien de William Collins. Je savais bien que cela était issu d'un roman, mais forcément, se souvenir duquel..... Et là ma marraine rachète une édition de Trois hommes dans un bateau et cela me fait tilt de suite. Je lui pique donc sans vergogne son volume et je lis cette version là, sans oublier le chien, bien entendu. Vous en saurez plus la semaine prochaine (avec un lien entre les deux chroniques, promis)





Bon ok, je me suis aussi fait un petit plaisir, c'est de relire The Grim Company, avec Davarius Cole et son équipe de bras cassés qui me font hurler de rire. Une intrigue qui a un peu de mal, mais qui est très excusable pour un tout premier roman (par contre, cela ne passera pas pour The Sword of the North, deuxième volet que j'espère lire bientôt). La traduction (car oui, VO et VF sont lues, sachez le) a été très bien exécutée par l'un des membres de l'équipe de Elbakin (ce qui m'arrange, on a papoté du roman et c'est lui qui m'a donné envie de le lire). Bref, que du bon de mon côté. Et n'oubliez pas qu'il s'appelle Davarius Cole, que c'est un héros et qu'il.......




Dans le Chicago dystopique de Béatrice, la société est divisée en cinq factions, chacune dédiée à la culture d'une vertu : les Sincères, les Altruistes, les Audacieux, les Fraternels, et les Erudits. Sur un jour désigné de chaque année, tous les adolescents âgés de seize ans doivent choisir la faction à laquelle ils consacreront le reste de leur vie. Pour Béatrice, la décision est entre rester avec sa famille et être qui elle est, les deux sont incompatibles. Alors, elle fait un choix qui surprend tout le monde, y compris elle-même.
Mais Tris a aussi un secret, celui qu'elle a caché à tout le monde parce qu'elle a été averti qu'il peut signifier la mort. Et comme elle découvre un conflit croissant qui menace de percer cette société en apparence parfaite, elle apprend aussi que son secret pourrait l'aider à sauver ceux qu'elle aime. . . ou pourrait la détruire.

Alors, entre moi qui a l'esprit à l'ouest et Ptitelfe qui part en vadrouille et qui revient crevée, je peux vous dire qu'on a avancé mais comme des escargots. Une catastrophe et on vous a habitué à mieux. Promis, je l'appelle ce soir.
 Sur l'île d'Aslevjal, les principaux protagonistes se retrouvent enfin face à leur destin.
La mort moissonne, les énigmes se résolvent, les serments se dénouent. Une fois encore, Fitz affronte de terribles épreuves qui l'emportent au seuil de l'extrême douleur et du renoncement. Impuissant, il doit dire adieu à certains de ses plus vieux amis. Pourra-t-il au moins sauver le Fou, enfoui dans les cachots du palais de glace ? Laissant tous ses compagnons reprendre le bateau, il reste seul sur Aslevjal et finit par découvrir une grotte dont l'occupant n'est autre que le fameux Homme noir, qui se révèle bien différent de ce qu'on croyait.
Bouleversante, riche par ses multiples ramifications, ses nombreux personnages tous plus hauts en couleur les uns que les autres, ainsi que par les prolongements qu'elle suscite dans l'esprit de son lecteur, la série de l'Assassin royal s'impose comme un des chefs d'oeuvre de notre temps.

Oui bah là  vous ajoutez qu'en plus, on a pas envie de le terminer parce qu'il faudra qu'on se fasse la saga des anciens et ensuite qu'on reprenne Fitzounet. Et c'est compliqué *genre*

Cap sur l’Europe ! Pour tenter de vaincre Entropia, l’Alliance des Trois s’embarque pour le vieux continent. Objectif : mettre la main sur le Cœur de la Terre. Mais c’est un pays hostile qui les attend, où les Cyniks ont asservi les enfants. Obstacles, pièges, trahisons, les jeunes héros parviendront-ils à leurs fins ? Ou le chaos mortifère d’Entropia aura-t-il raison d’eux ? La quête de Matt, Ambre et Tobias est loin d’être terminée…
*regarde ailleurs* Non mais je suis en retard, je suis en retard, J'ai compris 






En deux ans, quatre couples ont disparu dans la région de Williamsburg. On a retrouvé leurs voitures, et, plusieurs semaines après, leurs restes... Trop peu de choses en vérité pour que madame le médecin légiste, Kay Scarpetta - déjà bien connue des nombreux lecteurs de Mémoires mortes -, puisse déterminer les causes du décès. Mais, cette fois, tout va changer : l'étudiante qui circulait avec son petit ami à bord d'une Jeep Cherokee est la fille d'une des femmes les plus puissantes des Etats-Unis, numéro un de la lutte antidrogue, qui est bien décidée à remuer ciel et terre pour élucider cette disparition, entraînant Kay Scarpetta dans son sillage.


 Il y a 35 000 ans, une longue période glaciaire s'achève et la Terre commence à se réchauffer.
Lentement, durant des millénaires, l'homme s'est peu à peu dégagé de la bête et il apparaît à peu près tel qu'il est aujourd'hui. Il connaît l'outil, le feu, le vêtement. Il fabrique des armes pour chasser, aménage des grottes pour s'abriter. Dans le chaos de la nature, il est parvenu à créer un peu d'harmonie.
En ces premiers temps du monde, Ayla, une fillette de cinq ans, échappe à un tremblement de terre et se sort des griffes d'un lion pour se réfugier auprès d'un clan étranger. On l'adopte. Très vite, les gestes et les paroles d'Ayla suscitent l'étonnement et l'inquiétude.


 Plongée d'un réalisme criant dans le Brooklyn des années 80, Petit Joueur brosse l'implacable «portrait d'un jeune homme qui se noie».
Brooklyn, 1984. Alors que la mode disco est balayée par la déferlante hip-hop, le jeune Italo-Américain Mickey Prada, lui, n'a guère envie de danser. Avant même sa majorité, il doit trimer dans une poissonnerie pour subvenir à ses besoins et à ceux de son père, un ancien joueur invétéré malade d'Alzheimer.
Pourtant, Mickey a d'autres ambitions : il économise depuis des années pour payer ses études et vivre enfin sa vie. En attendant, il arrondit ses fins de mois en collectant des paris pour un bookmaker. Et, lorsqu'un client aux allures de mafioso lui demande de jouer pour lui, il n'ose pas refuser, quitte à mettre le doigt dans un engrenage dangereux...

Pour se libérer, enfin de l'odeur de poisson et de poisse qui lui colle à la peau, Mickey va alors miser sur un coup bien plus grand que ses économies : son avenir.

 Jake Epping est un enseignant d'anglais à Lisbon Falls, dans le Maine, qui se fait un revenu complémentaire en enseignant aux adultes dans le programme GED. Il reçoit un essai de l'un des étudiants : une histoire macabre, déchirante, au sujet d'une nuit il y a 50 ans quand le père d'Harry Dunning est arrivé à la maison, a tué sa mère, sa soeur et son frère avec un marteau. Harry s'en est sortit avec une jambe mal en point, comme le prouve sa démarche actuelle. Un peu plus tard, Al, l'ami de Jake, lui raconte un secret : sa boutique est un portail vers 1958. Il enrole Jake dans une folle mission afin d'empêcher le meurtre de John Kennedy. Ainsi sa nouvelle vie en tant que Jakes George Amberson, son nouveau monde d'Elvis et JFK, un monde de grosses voitures américaines, d'un solitaire en difficulté nommé Lee Harvey Oswald et d'une bibliothécaire prénommée Sadie Dunhill, qui devient l'amour de Jake et qui transgresse les règles normales du temps.

32 commentaires:

  1. Réponses
    1. Et le pire, c'est qu'il n'y en a pas une pour rattraper l'autre mdr

      Supprimer
    2. N'importe comment on reste sur la même longueur d'ondes ^^ et généralement nos "manques" de lecture commune se manifestent en même temps :) rien d'inquiétant quoi ;)

      Supprimer
  2. je ne connais pas du tout tes lectures je te souhaite une excellente semaine livresque

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut être que j'arriverai à te convaincre sur un ou deux titres, va savoir :)

      Supprimer
  3. Passe une belle semaine livresque :)

    RépondreSupprimer
  4. ☀ Une belle semaine et de bonnes lectures à toi !

    RépondreSupprimer
  5. Tu as un programme qui promets, j'espère qu'il te plaira.
    J'ai adoré Divergent, La série de L'assassin Royal est vraiment génial (je ne suis pas encore au tome 13 par contre).

    Bonne semaine de lecture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu verras qu'au tome 13 tu auras tendance à ralentir parce que fin de cycle, toussa toussa ;)

      Supprimer
  6. Je te souhaite une bonne semaine de lecture.

    RépondreSupprimer
  7. Je te souhaite une belle semaine de lecture ;-)

    RépondreSupprimer
  8. l'assasin royal me tente bien, pour le tome 1 bien sur ^^
    et autre monde également, j'ai d'aileur emprunté le tome 1 à la biblio ! j'espère qu'il me plaira !
    bonne lecture !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une de mes sagas chouchous où je me suis le plus attachée aux personnages.
      Quant à autre monde, si tu aimes les récits atypiques, tu vas aimer. Un univers vraiment particulier.

      Supprimer
  9. Chattam <3
    Je te souhaite une très belle semaine !

    RépondreSupprimer
  10. Je te souhaite de belles lectures ! :)

    RépondreSupprimer
  11. Entre Divergente et L'assasin Royal tu as de supers lectures. Bonne semaine de lectures

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie de mes lectures en ce moment. Pas une seule déception

      Supprimer
  12. Bonne semaine et belles lectures !!

    RépondreSupprimer
  13. La saga Autre Monde ne tente énormément ! Je te souhaite une bonne semaine et de belles lectures :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne te freine pas. Elle est crèèèèèèèès bien

      Supprimer
  14. Je te souhaite une belle semaine de lecture.

    RépondreSupprimer
  15. Je te souhaite une excellente fin de semaine remplie de bonne lecture

    RépondreSupprimer