mardi 17 février 2015

Ma semaine en livres (Du 9 au 15 Février)



Hellow tout le monde.

Me voici avec une journée de retard pour vous présenter ma semaine en livres. Je pensais que je n'avais pas lu des masses mais en fait, si quand même. La semaine a été bien fournie (et tant mieux). Je n'ai plus qu'à retrouver mes dernières chroniques à rédiger et on sera au top.

Vu qu'on est en retard, je ne vais pas m'éterniser plus que cela. C'est parti !



AAAAHHHH! Thursday Next ! Mon rayon de soleil de la semaine ! J'ai adoré l'histoire, j'ai adoré l'univers, j'ai adoré les références et j'ai adoré l'humour. Que demander de plus à un roman si ce n'est que je veux la suite ? Heureusement que j'ai un tome 3 dans ma PAL et que le reste est publié (en grande partie).
Bref, si vous ne connaissez pas cette saga, il faut que vous vous y mettiez sérieusement.





Treize Nouvelles autours du repas. Et cela tombait bien car j'ai eu des pauses midi tour à tour drôles, émouvantes, effrayantes, inquiétantes. Une excellente idée que ce recueil (en plus on fait une BA en l'achetant, c'est encore un petit plus). On découvre aussi l'écriture de beaucoup d'auteurs et pour ceux qui voudraient s'y essayer, je pense que c'est le moment




Avec la Chouille, on a aussi terminé Cress. Et j'avoue qu'on a eu du mal à s'en remettre. Mais quelle saga ! Je ne pensais sérieusement pas que j'allais éprouver autant de choses dans ces trois livres et pourtant, me voilà déjà en train de piétiner en attendant la sortie de Winter (qui a l'air aussi barrée que les autres, si ce n'est pire d'ailleurs). Bref, il va être extrêmement difficile de se concentrer sur d'autres choses. Mais on va y arriver :)





Enfin, j'en ai presque terminé avec cette saga ! Pas que je ne l'aime pas. Ne vous méprenez pas. Mais il y a parfois quelques petites longueurs que je trouve un peu... Voyez ! Du coup, nous avons une relation extrêmement conflictuelle elle et moi. Ce qui ne m'empêchera pas de lire L'Anneau Invisible très prochainement.





J'ai commencé Oz et c'est encore... Pfff. C'est Autre Monde. Et en même temps, je me dis qu'en Mars pour mois, c'est fini jusqu'à la prochaine sortie. Donc forcément. Et bien je laisse trainouiller un tit peu
Cap sur l’Europe ! Pour tenter de vaincre Entropia, l’Alliance des Trois s’embarque pour le vieux continent. Objectif : mettre la main sur le Cœur de la Terre. Mais c’est un pays hostile qui les attend, où les Cyniks ont asservi les enfants. Obstacles, pièges, trahisons, les jeunes héros parviendront-ils à leurs fins ? Ou le chaos mortifère d’Entropia aura-t-il raison d’eux ? La quête de Matt, Ambre et Tobias est loin d’être terminée…



Avec Ptitelfe, on a très bien avancé aussi dans le tome 12 de l'Assassin Royal. Ce qui veut dire qu'on aura sûrement terminé cette semaine. La question est : va-t-on enchaîner sur le treizième tome sauvagement comme ça pouf ?
Sur Aslevjal où le dragon noir gît enfoui dans la glace, Fitz retrouve le fou venu mener à bien la mission qu'il s'est donnée - et dans laquelle il devrait perdre la vie.
Mais, d'abord, il faut se rendre au coeur de l'île pour dégager la bête, et le groupe doit affronter des dangers d'autant plus inquiétants qu'on n'en connaît pas l'auteur : de subtiles attaques d'Art poussent Lourd et Fitz à s'opposer, puis ce dernier perd toute faculté d'artiser. Est-ce le fait du mystérieux Homme noir qui hante le glacier ou bien de la Femme pâle, ennemie acharnée du fou et des Loinvoyant ? Fitz devra livrer son plus terrible combat, écartelé entre la fidélité qu'il voue aux Six-Duchés et l'amour qu'il porte au fou.
Tout à la fois, il doit affronter Burrich et le poids de ses remords, Umbre qui veut le contraindre à obéir, les Outrîliens manipulés par la Femme pâle, et la puissance effrayante de Tintaglia, la femelle dragon, prête à tout pour ramener au jour l'unique mâle survivant de son espèce.




Pour la Pause midi, j'en suis à peu près à la moitié et cela se passe très bien. Une belle lecture passe partout
Pierre, 39 ans, voit sa vie totalement chamboulée par un accident de plongée. Il subit "l'ivresse des profondeurs". Assailli par des maux de tête persistants et souffrant d'hallucinations, il est perturbé. D'autant qu'il semble exercer sur son entourage une forme de magnétisme, tantôt bénéfique, tantôt nocif. Doit-il y voir les indices d'une pathologie sévère ? Un message de son inconscient ? Le signe d'une sensibilité nouvelle au paranormal ? Intuitivement, Pierre sait que c'est en Corse - la terre de ses ancêtres - qu'il trouvera des réponses. La vérité se révèlera au gré d'étranges rencontres et de multiples révélations. Elle dépassera l'entendement. Si on ne connaît bien souvent de l'Île de Beauté que son magnifique littoral, ce récit initiatique teinté de mythologie et de fantastique, nous plonge de manière inédite au coeur des montagnes corses où perdurent d'incroyables pratiques divinatoires et chamaniques.

 Avec Yumiko, on vous termine aussi ce monument de Fantasy. On a du mal à démarrer parce qu'on se raconte aussi nos vies avant de commencer la lecture (Ptitelfe, si tu passes par là, arrête de te marrer devant ton écran). Mais quand on lit on lit. Et dans deux jours, on vous l'aura terminé :D
La fin approche. Logen Neuf-Doigts n'a plus qu'une seule bataille à livrer, sans doute la plus dure : celle qui l'opposera à Bethod, le roi du Nord, l'homme qui tient tête à l'Union. Il est temps pour le Sanguinaire de rentrer chez lui et d'affronter son plus vieil ami devenu son pire ennemi. Après avoir fait l'amère expérience de la guerre, Jezal dan Luthar a tourné le dos à la vie militaire pour couler des jours heureux avec sa promise. Mais le prestige et les honneurs ont la vilaine habitude de se rappeler au bon souvenir d'un homme au moment où il s'y attend le moins... Et tandis que le Roi de l'Union n'en finit plus d'agoniser, les paysans se révoltent et les nobles complotent. Nul ne semble conscient du danger qui pèse sur Adua. Bayaz a un plan pour sauver le monde, comme toujours, mais il comporte des risques. Le Premier des Mages est-il prêt à briser la Première Loi ?

 Je l'ai aussi commencé ce week end. Certes, un peu fatiguée mais Estelle m'a de suite emportée.
Un siècle après l’Apocalypse. La Terre est un désert stérile, où seules quelques capitales ont survécu. Dont Paris.
Paris devenue ville-monstre, surpeuplée, foisonnante, étouffante, étrange et fantasmagorique. Ville-labyrinthe où de nouvelles Cours des Miracles côtoient les immeubles de l’Ancien Monde. Ville-sortilège où des hybrides sirènes nagent dans la piscine Molitor, où les jardins dénaturés dévorent parfois le promeneur imprudent et où, par les étés de canicule, résonne le chant des grillons morts. Là vit Chet, vingt-trois ans. Chet chante du jazz dans les caves, enquille les histoires d’amour foireuses, et les jobs plus ou moins légaux, pour boucler des fins de mois difficiles.
Aussi, quand un beau gosse aux yeux fauves lui propose une mission bien payée, il accepte sans trop de difficultés. Sans se douter que cette quête va l’entraîner plus loin qu’il n’est jamais allé, et lier son sort à celui de la ville, bien plus qu’il ne l’aurait cru.

  Bon, en vrai, je l'ai commencé hier mais comme je suis sensée vous faire le bilan de la semaine dernière... Bref. Je pense d'ailleurs le finir ce soir ou demain vous savez. Donc restez pas loin
Eileen a quinze ans. Avec sa meilleure amie, Awen, elle va entrer en Seconde. Elle va découvrir un nouveau lycée, de nouveaux professeurs, de nouveaux camarades, et cette rentrée pourrait lui réserver bien des surprises: des pouvoirs surnaturels, des révélations étonnantes, mais surtout une rencontre avec un ange, un vrai. Ange est un garçon brun aux yeux verts, et toutes les filles du lycée sont à ses pieds. Eileen va devoir lutter contre elle-même pour ne pas tomber dans ses bras, mais il est tellement imprévisible qu'elle ne veut pas prendre le risque de gâcher leur belle amitié. Pourtant il est si gentil avec elle, si attentionné... Mais que lui veut-il? Pourquoi est-il si protecteur avec elle? Eileen le découvrira à ses dépens...

 Le Petit Kay Scarpetta de la semaine, cela me botterait bien (car la saga n'est pas du tout longue, du tout du tout)
Beryl Madison, romancière à succès, a fui l'homme qui la harcèle depuis des mois pour se terrer à Key West. Le manque d'argent la contraint à rentrer à Richmond, le temps qui lui est nécessaire pour vendre sa maison. Juste assez de temps pour ouvrir sa porte, juste assez de temps pour se faire violer et égorger. Kay Scarpetta est perturbée : des témoignages incohérents, des rencontres déplaisantes troublent ses recherches. Au fond, elle le sait, ni son ancien amant, qui resurgit sous un bien piètre prétexte, ni cet homme de main qu'elle surprend fouillant dans les bureaux de la morgue, ne la mettront sur la bonne piste. En revanche, cette multitude de fibres étranges qu'elle découvre sur le corps ensanglanté de Beryl est cruciale. Des fibres si inhabituelles qu'elle aura du mal à percer leur mystère, mais Kay Scarpetta s'emploie à les faire parler.
 Et voici ce qui sera disponible pendant la pause midi au travail :)
" Camille s'agenouilla près du corps de Jeanne. Ses doigts se posèrent sur la cheville glacée. Il ferma les yeux. C'était il y a longtemps. Un jour d'été. Ils ruisselaient, l'un et l'autre, d'eau et de soleil. Ils avaient treize ans. Peut-être quatorze. Dans une anse sableuse de la Dordogne, ils s'étaient baignés toute l'après-midi. L'eau était chaude et coulait sur les graviers dorés. Parfois, l'ombre d'un poisson filait dans le cristal du courant. Le temps n'existait plus. Il n'y avait ni passé ni lendemain. Que l'instant présent, d'une densité écrasante. La joie qui l'avait essoufflé faisait encore aller et venir sa poitrine maigre. Battre son coeur sous ses côtes. Le pied de Jeanne était venu se poser comme un oiseau au creux de sa main. La peau était fine, douce. Lisse. Le talon s'emboîtait parfaitement à sa paume. Penché sur Jeanne, il ne vit pas que les autres faisaient cercle dans son dos. À un moment, il se retourna et les découvrit. Mais son visage n'était plus le même et tous reculèrent. Soucieux de ne pas approcher de trop près un si grand chagrin. " À l'âge du premier grand amour, Camille a laissé sa famille le séparer de Jeanne. Toutes ces années, fidèle à leur promesse, elle l'a attendu. Il n'est pas venu. Quand elle meurt, on l'accuse de s'être défenestrée. Et, en ce temps où il n'est pire crime que se suicider, c'est Camille que désigne la justice pour incarner dans son procès le " corps et la voix " de Jeanne...
 Allez ! On se termine la saga histoire d'être au poil pour Anne Bishop (et en continuer d'autres, j'avoue aussi). J'aimerai tourner la page car cela fait bien quelques années que je me les traine tous. (genre quand même)
Jared est un esclave sexuel Entravé par l’Anneau d’obéissance.
Après neuf ans de souffrance, il a tué sa maîtresse et s’est échappé. Hélas, il est rattrapé et acheté par une reine, la Dame Grise. Jared craint de partager le destin tragique des autres esclaves qui ont disparu à jamais. Il se prépare à mourir…
Mais, alors que la Dame Grise révèle sa véritable nature, Jared se retrouve face à un cruel dilemme. Il devra choisir entre la liberté et l’honneur.



8 commentaires:

  1. Tu as un programme chargé ^^
    Je te souhaite de belles lectures ! =)

    RépondreSupprimer
  2. Je te souhaite une belle semaine de lecture.

    RépondreSupprimer
  3. Vivement la sortie de Winter !!!
    Une belle semaine de lectures ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La nouvelle sur Queen Levana sort début Avril en VF (pour te faire patienter)

      Supprimer