lundi 23 février 2015

Ma semaine en livres (16 au 22 Janvier)




Et la semaine débuta franchement bien avec une nouvelle bougie. Quant à la fin, avec les copines et le copain du Tricot Solidaire, ce fut une soirée sous le signe du Football Américain Féminin (é-pi-que). Mais cela ne m'a pas du tout empêché de lire, rassurez vous. Cela a même été une bonne semaine de lecture.

C'est parti !



Ma Choupinette et moi avons terminé, un chapitre par ci, deux chapitres par là, L'homme Noir de Robin Hobb. Et je dois dire qu'on est passé à peu près par toutes les émotions possibles et inimaginables. La fin était intenable (aussi, on a commencé direct le tome 13, dernier du cycle). Cela me fait vraiment bizarre de finir cette saga car l'environnement de l'Assassin Royal nous a tenues pendant plus d'un an. Mais je vous rassure, il y a encore de nouvelles aventures de Fitz, sans compter toute la saga des Anciens ;)





En parallèle, le midi, j'ai terminé aussi l'Ivresse des profondeurs. Un très beau livre sur la Corse, sur le magnétisme et tout plein d'autres choses. C'était superbe et j'adorerai le relire cet été sur la Plage (peut être pas Corse, malheureusement, mais plage quand même :) )






Avec Yumi, on a aussi terminé Last Argument of Kings. Et c'était vraiment une fin de saga époustouflante. Je relirai avec elle Servir Froid qui fait partie du même univers. Et vous aurez je pense très régulièrement du Joe Abercrombie sur le blog, en Vo, en VF, tout ça mélangé




Vite fait, tard le soir, entre deux LC, je me suis réessayée à la romance et l'auteure a réussi à ne pas me faire hurler dans tous les sens du thème. Ce qui veut dire que c'est un bon roman de romance, sachez le. La pauvre a fait un énorme pari en me le proposant, et Inès ne s'est pas démontée. Aussi, c'est avec grand plaisir que je lirai la suite (en râlant un petit peu quand même, je ne changerai pas mes bonnes habitudes). Merci encore de m'avoir fait apprécier ce style






Toujours en pause midi et piqué par ma maman pour son week end en amoureux à Venise (il est cros fort mon papa quand il fait des surprises), un très beau livre plein d'une écriture poétique. Une véritable bulle d'air dans ce monde du bureau (et oui, il faut savoir s'évader au travail). Bref, que du bonheur :)




Et comme il me restait un midi de libre, j'ai fait un tout petit huit clos. Et c'était aussi pile poil ce qu'il me fallait pour terminer cette belle semaine de lecture (mais attendez encore un peu, j'ai mes lectures de ce week end). Et avec des insomnies. Mes pauvres !








Samedi matin (un lapin), j'ai terminé le deuxième volet des aventures de Kay Scarpetta. Alors, celui là, je ne m'en rappelais plus, ce qui a contribué à mon insomnie car je voulais savoir à tout pris qui était le tueur. Comme toujours, elle m'a bien eue (et c'est le principal). Il n'est pas impossible que vous retrouviez le troisième tome dans pas longtemps (mouahahaha)



Et comme je suis Rock and Roll (et que j'ai encore eu du mal à dormir hier soir), et bien j'ai aussi lu l'Anneau Invisible d'Anne Bishop. Un petit Spin off assez sympa, mais sans plus. Comme l'entièreté de la saga d'ailleurs, mais ce n'est absolument pas grave, j'ai passé de bons moment. L'écriture est très sympa. Pour ceux qui aime de la fantasy sans prise de tête, allez y, foncez (girl power)






J'en suis à la moitié environs de Oz. Mais je ne risque pas d'avancer des masses cette semaine (quoi que, je ne sais pas, je suis dans le flou sur ce coup là.). Mais qu'à cela ne tienne, la semaine prochaine, au pire, il sera terminé. Je pourrai vous en dire plus et surtout entamer le dernier tome paru.
Cap sur l’Europe ! Pour tenter de vaincre Entropia, l’Alliance des Trois s’embarque pour le vieux continent. Objectif : mettre la main sur le Cœur de la Terre. Mais c’est un pays hostile qui les attend, où les Cyniks ont asservi les enfants. Obstacles, pièges, trahisons, les jeunes héros parviendront-ils à leurs fins ? Ou le chaos mortifère d’Entropia aura-t-il raison d’eux ? La quête de Matt, Ambre et Tobias est loin d’être terminée…




Avec Choupinette (toujours la même et unique), on relis Divergent mais en VO cette fois ci. Parce que un soir, très tard, on a trouvé que les coffrets VO n'étaient pas chers et que lire Divergent en VO, c'était cool aussi. Et c'est vrai que c'est simple à lire, cela me détend à un point ! Bref, on a lu trois chapitres :p
Dans le Chicago dystopique de Béatrice, la société est divisée en cinq factions, chacune dédiée à la culture d'une vertu : les Sincères, les Altruistes, les Audacieux, les Fraternels, et les Erudits. Sur un jour désigné de chaque année, tous les adolescents âgés de seize ans doivent choisir la faction à laquelle ils consacreront le reste de leur vie. Pour Béatrice, la décision est entre rester avec sa famille et être qui elle est, les deux sont incompatibles. Alors, elle fait un choix qui surprend tout le monde, y compris elle-même.
Mais Tris a aussi un secret, celui qu'elle a caché à tout le monde parce qu'elle a été averti qu'il peut signifier la mort. Et comme elle découvre un conflit croissant qui menace de percer cette société en apparence parfaite, elle apprend aussi que son secret pourrait l'aider à sauver ceux qu'elle aime. . . o
u pourrait la détruire.

 Et puis vous vous en doutiez, on a aussi entamé le tome 13 de l'Assassin Royal et j'ai déjà pleuré toutes les larmes de mon petit corps (au premier chapitre, bravo !) Il sera vite lu, si vous voulez mon avis
Sur l'île d'Aslevjal, les principaux protagonistes se retrouvent enfin face à leur destin.
La mort moissonne, les énigmes se résolvent, les serments se dénouent. Une fois encore, Fitz affronte de terribles épreuves qui l'emportent au seuil de l'extrême douleur et du renoncement. Impuissant, il doit dire adieu à certains de ses plus vieux amis. Pourra-t-il au moins sauver le Fou, enfoui dans les cachots du palais de glace ? Laissant tous ses compagnons reprendre le bateau, il reste seul sur Aslevjal et finit par découvrir une grotte dont l'occupant n'est autre que le fameux Homme noir, qui se révèle bien différent de ce qu'on croyait.
Bouleversante, riche par ses multiples ramifications, ses nombreux personnages tous plus hauts en couleur les uns que les autres, ainsi que par les prolongements qu'elle suscite dans l'esprit de son lecteur, la série de l'Assassin royal s'impose comme un des chefs d'oeuvre de notre temps.


 Et celui ci, je le savoure toujours autant : Un éclat de givre d'Estelle faye, le petit bijou que je fais durer tant que je peux, donc il n'est pas impossible que vous le retrouviez encore la semaine prochaine :D
Un siècle après l’Apocalypse. La Terre est un désert stérile, où seules quelques capitales ont survécu. Dont Paris.
Paris devenue ville-monstre, surpeuplée, foisonnante, étouffante, étrange et fantasmagorique. Ville-labyrinthe où de nouvelles Cours des Miracles côtoient les immeubles de l’Ancien Monde. Ville-sortilège où des hybrides sirènes nagent dans la piscine Molitor, où les jardins dénaturés dévorent parfois le promeneur imprudent et où, par les étés de canicule, résonne le chant des grillons morts. Là vit Chet, vingt-trois ans. Chet chante du jazz dans les caves, enquille les histoires d’amour foireuses, et les jobs plus ou moins légaux, pour boucler des fins de mois difficiles.
Aussi, quand un beau gosse aux yeux fauves lui propose une mission bien payée, il accepte sans trop de difficultés. Sans se douter que cette quête va l’entraîner plus loin qu’il n’est jamais allé, et lier son sort à celui de la ville, bien plus qu’il ne l’aurait cru.


Allez ! On donne un petit coup de pied dans les sagas avec mon grand Asimov. Tome 2 du cycle des robots (sûrement mangé en une soirée d'ailleurs, faut pas se laisser aller).
Comment risque de réagir un robot programmé pour un environnement lunaire dès lors qu'il se retrouve égaré sur Terre ? Un robot peut-il mentir à un procès pour préserver les intérêts de son utilisateur ? Le docteur Susan Calvin, robopsychologue, dialogue avec les androïdes pour faire la lumière sur ces étranges affaires. Et découvre davantage de défauts de programmation chez l'homme que chez ses fidèles créations..


 Le midi, je compte me plonger dans ce livre qui me fait envie depuis plus d'un an, et qui dort sagement dans ma PAL. Il ne faudrait pas le laisser moisir trop longtemps non plus :)
Depuis vingt-cinq ans, la civilisation se réduit à de pauvres enclaves qui s’efforcent d’endiguer des flots de morts-vivants. Une jeune fille nommée Temple sillonne ces paysages d’une Amérique dévastée lors d’une errance solitaire qui lui permet de faire taire ses démons intérieurs. Elle n’a pas souvenir du monde avant l’arrivée des zombies, mais se rappelle le vieil homme qui les avait recueillis, son jeune frère et elle ; un cadet dont elle a eu la charge jusqu’à la tragédie qui l’a poussée à aller de l’avant, en quête de rédemption. Un voyage initiatique d’îlot préservé en îlot préservé, à travers un Sud ravagé en proie à la sauvagerie, au cours duquel Temple devra décider où fonder un foyer et trouver le salut qu’elle cherche désespérément.
On disait quoi un peu plus haut ? Je dégomme des sagas ? Et oui. Encore deux tomes et j'en serai à la moitié.
Le nain Bruenor, le barbare Wulfgar, le halfelin Régis et Drizzt l'elfe noir partent en quête de la cité de Castelmithral, le berceau légendaire du peuple de Bruenor. Ils doivent affronter en chemin toutes sortes de monstres et de prodiges. Confronté au racisme, Drizzt envisage sérieusement de regagner les ténèbres de l'Outreterre. De son côté, Wulfgar commence à surmonter son aversion atavique pour la magie. Quant à Régis, il cherche à échapper à un redoutable assassin qui s'est allié à des magiciens maléfiques. Ces derniers ont juré la perte des compagnons et Catti-Brie est la seule à pouvoir contrecarrer leurs plans.


Du coup, si j'ai le temps, on poursuit la saga de l'Empire de Raymond Feist. Parce que, pareil, cela traine depuis bien trop longtemps dans ma PAL !
Le grand jeu a coûté à Mara la vie de son père et de son frère. En dépit de l'adversité et de son inexpérience, la jeune femme est parvenue à infliger une cinglante défaite au clan Minwanabi. Désormais à la tête de la maison Acoma, elle doit lutter chaque jour pour en assurer le prestige et l'honneur, et mettre par là-même son propre fils Asaki à l'abri des représailles. Cependant les Minwanabi et leurs alliés n'ont rien perdu de leur désir de vengeance, et le grand jeu ne s'arrête jamais. Le salut viendra peut-être d'un de ces esclaves Midkemians que Mara a acquis à bas prix et dont le génie politique et militaire pourrait lui donner un avantage décisif... si elle est prête à l'écouter.

25 commentaires:

  1. Je te souhaite une bonne semaine de lecture.

    RépondreSupprimer
  2. Tss Tss t'as oublié de mettre l'AR 13 et divergent dans les en cours ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Remets tes lunettes, ils y sont :p

      Supprimer
    2. Annh la nouille, j'étais pas allée jusqu'en bas!! Mdr bon je vais lire le reste mouahaha

      Supprimer
  3. ➜ Belle semaine et d'excellentes lectures !

    RépondreSupprimer
  4. Je te souhaite une très bonne semaine livresque :)

    RépondreSupprimer
  5. je te souhaite une très belle semaine avec de jolies lectures

    RépondreSupprimer
  6. J'ai toujours autant de mal a savoir comment tu fais pour lire autant de livre.... Le temps se déroule pourtant a la même vitesse chez toi et chez moi je crois.... Bonne lecture miss! Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un jour, je vais te retrouver dans le jardin avec une paire de jumelles pour tenter de percer le secret mdr
      Bonne lecture à toi aussi Yukie :*

      Supprimer
  7. bonne semaine de lecture ! (ya beaucoup de lecture pour la semaine passé dit donc ! ^^ )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toujours quand tu as beaucoup d'encours. Il y a des semaines où tu termines tout.
      Bonne semaine :)

      Supprimer
  8. Je te souhaite de belles lectures ! :)

    RépondreSupprimer
  9. Je te souhaite une belle semaine livresque !

    RépondreSupprimer
  10. Je te souhaite une belle semaine de lecture.

    RépondreSupprimer
  11. J'aimerais découvrir les romans fantasy de Anne Bishop. J'ai adoré Lettres Ecarlates. :)
    Bonne semaine de lectures.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un univers extrêmement riche et elle a très bien tourné son système de joyaux. Je te le recommande fortement.
      Bonne semaine à toi aussi

      Supprimer