lundi 12 janvier 2015

Une aventure de Maître Li et Boeuf Numéro Dix de Barry Hughart

Tome 1 : La magnificence des oiseaux






 Présentation de l'éditeur : Pour lutter contre une épidémie pour le moins singulière — puisqu'elle sait compter et ne touche que les enfants de son village — Boeuf Numéro Dix se rend à Pékin le jour de son dix-neuvième anniversaire. Là, il rencontre un vieil alcoolique, un sage qui bien des années auparavant fut célèbre sous le nom de Maître Li. De retour au village de Kou-Fou, tous deux découvrent sans mal que Fang le prêteur sur gage et Ma le Grigou ont empoisonné les enfants par erreur. Les deux coupables ont pris la fuite, mais il reste à guérir les enfants... Ainsi commence la première enquête de Bœuf Numéro Dix et Maître Li, dans une Chine qui ne fut jamais, où la recherche de la Grande Racine de Pouvoir les conduira à briser la terrible malédiction qui pèse sur la princesse aux oiseaux...








Les contes chinois ont toujours l'art de me faire rêver 

J'ai un faible pour la littérature actuelle qui écrit des volumes et des volumes avec un fond de conte chinois. Et c'est un plaisir pour moi de découvrir enfin Maître Li et Boeuf Numéro Dix dans une trilogie qui avait l'air d'être drôle et aventuresque. Ce fut bien le cas. J'ai passé quelques centaines de pages de pur délice de lecture avec une plume juste, de l'humour à toute les pages et surtout, surtout, une quête initiatique et une énigme assez costaude à résoudre.

Et là je me dis : mais dois-je ajouter quelque chose pour vous pousser à lire ce premier tome ? En effet, cela doit vous paraître absolument superfétatoire de vous faire une chronique sur un livre tout simplement bon, sur un thème que j'adore et dont l'auteur a réussi son coup de plume. Mais je suis sûre et certaine que certains tatillons dans la salle voudront que je pousse l'exercice de style en ce sens. On va tenter le coup car je commence à rouiller en terme de chronique (les périodes de fin d'année, c'est le mal).


Boeuf Numéro Dix et Maître li, un duo d'enquêteur à la fois touchant et idéal.

L'un possède la volonté, le courage et la force. L'autre possède l'ingeniosité, les relations et un "petit problème de personnalité". Le tout forme un duo génialissime qui va vous emmener dans un conte chinois époustouflant. Vous aurez de la légende, des fantômes, une enquête, du raisonnement et comme je commence à le répéter : de l'humour, de l'humour et encore de l'humour. Je n'ai eu qu'une seule envie pendant cette lecture, c'est qu'une adaptation pointe le bout de son nez un jour. Car cela provoquerait à coup sûr un divertissement digne d'un Juge Ti !

Pas une seconde je me suis ennuyée et pourtant, je n'ai pas perdu une seule seconde mon âme d'enfant. Je vous conseille vivement ce premier tome. Je vous raconterai pour les deux suivants très vite j'espère.


1 commentaire:

  1. Je me suis bien marrée avec ces deux-là, mais c'est vrai qu'il peut ne pas toucher de par son humour et par son côté répétitif des aventures.

    RépondreSupprimer