lundi 19 janvier 2015

Puzzle de Franck Thilliez

Présentation de l'éditeur : Et si on vous demandait de mourir… dans un jeu ?
Ilan et Chloé, deux jeunes gens spécialistes des chasses au trésor ont rêvé des années durant de participer à la partie ultime, d’un jeu mystérieux dont on ne connaît pas les règles, dont on ne connaît pas l’entrée, et dont on ne sait même pas s’il existe. Mais dont on connaît le nom : Paranoïa.
Lorsqu’un an après leur rupture Chloé réapparaît dans la vie d’Illan en lui annonçant qu’elle sait comment jouer, ce dernier a totalement rompu avec l’univers des jeux, et vit isolé dans la maison de ses parents disparus en mer. Officiellement morts, mais Ilan est persuadé qu’ils ont été enlevés à cause de leurs recherches scientifiques. Après avoir refusé l’aventure, Illan cède alors que Chloé lui fait part de la rumeur : le gagnant remporterait 300 000 euros.
Après un premier jeu de pistes dans Paris, les deux amis sont enfin sélectionnés. C’est alors qu’ils découvrent la règle numéro 1 : « Quoiqu’il arrive, rien de ce que vous allez vivre n’est la réalité. Il s’agit d’un jeu. », rapidement suivie, à leur arrivée sur les lieux du jeu - un gigantesque bâtiment isolé en pleine montagne appelé Complexe psychiatrique de Swanessong – de la règle numéro 2 : « L’un d’entre vous va mourir. »
Quand les joueurs découvrent le premier cadavre, quand Illan retrouve dans le jeu des informations liées à la disparition de ses parents, la distinction entre le jeu et la réalité est de plus en plus difficile à faire…
Et Paranoia peut alors réellement commencer…




Il fallait qu'on commence par un Franck Thilliez

Et oui, Yumi et moi, nous aimons lire des thrillers bien tordus. Arrive début 2015 et nous nous posons tranquillement en se demande ce qu'on allait bien pouvoir lire. Un Franck Thilliez bien sûr ! Mais lequel ? Je crois bien qu'on les a un peu tous lus, donc Puzzle pointait le bout de son nez. Par bonheur, j'ai aussi rendu accro ma marraine qui me fournit en nouveaux Thilliez quand c'est à elle d'acheter des bouquins. Elle m'avait donc passé Puzzle qui attendait qu'une copinaute s'amuse à vouloir bien le lire avec moi. Bref, ma petite Suissesse préférée a posé son véto : ce serait notre première lecture commune de l'année

Et cela fait du bien aussi, de lire à vitesse grand V (nous avons le même rythme de lecture. Donc croyez moi qu'en deux jours, il était mangé le roman) et je dois dire que l'intrigue s'y prêtait bien. En effet, Franck Thilliez nous a mis dans un milieu propice à tous problèmes mentaux : un hôpital psychiatrique. Et je dois dire que c'était oppressant à souhait, et on se demandait toujours où se trouvait la réalité de la fiction.


Un roman qui est passé à cela du coup de coeur.

Et oui, la fin m'a déçue. Pas au point de hurler Pourquoiiiiiiiiiiii? dans mon jardin pour que tout le quartier m'entende, non. Mais à un moment donné, je me suis dit que cela me rappelait un certain style de roman. Yumi aussi, et cela nous a tout gâché la surprise de fin de l'avoir deviné. Mais heureusement, l'auteur a une plume telle qu'il a réussi tout de même à nous faire douter de notre position jusqu'au bout. Il a fallu se battre pour la maintenir, mais la victoire a eu un goût presque amer.

Car en effet, lorsqu'on résout une énigme, un puzzle avec un coup de change, on se dit qu'on ne l'a pas mérité. Toutefois, ceux qui aiment les théories du complot, les énigmes, les lieux bien glauques et Franck Thilliez, cela vous changera un peu de Lucie et Franck (la saga principale), cela vous changera aussi un peu d'une enquête policière et c'est surtout un très bon Thilliez

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire