lundi 19 janvier 2015

Ma semaine en livres (du 12 au 25 Janvier 2014)

Bonjour tout le monde.

J'espère que vous avez passé une très bonne semaine.
Pour ma part, c'était beaucoup de lecture et de cooconing.
Alors c'est parti pour le bilan de la semaine






On commence avec la fin d'une première saison, celle de Purespace de Cécile Duquenne, lue sur sa très belle édition papier (et sa souperbe dédicace). Un  vrai délice de retrouver Cécile, du fantastique et de la Science Fiction. J'ai hâte de voir ce que donnera la saison 2.








J'en ai profité aussi pour terminé (enfin) Ceux qui sauront de Pierre Bordage que  j'avais oublié lamentablement sur ma table de chevet. Il faut dire qu'en ce moment, je m'endors très régulièrement dans le canapé alors de là à lire dans le lit......





Avec Ptitelfe, on s'est fait aussi une petite pause girly dans nos lectures avec Rivalités. La miss fut déçue par la fin. Mais moi non. Il faut dire que je ne suis pas non plus très exigeante avec Sophie (Jomain) tout simplement parce que je ne me prends jamais la tête quand je lis ses livres.







J'ai aussi terminé Guerre et Paix, tome 1 avec des descriptions de batailles derriquiesques, des personnages affligeants et des discours franc-maçonniques. Bref, on s'est franchement bien marrée avec Yumi. Et on vous lira le tome 2 à partir du week end prochain.






J'en ai profité aussi pour terminer le dernier tome de Harry Potter en VO et avec la Chouille. Cela me fait bizarre de ne plus avoir à lire cette saga avec ma coupine. Car cela fait plus d'un an maintenant qu'on se tient compagnie avec Harry Potter. Quand on y pense, c'est un peu effrayant.






Gueule de truie a aussi été terminée joyeusement vendredi, je pense. Et j'ai été réellement charmée de cette réécriture de la Boite de Pandore par Justine Niogret. Cette Nana a un style d'écriture réellement caméléon car que ce soit en médiéval ou en science fiction, elle réussit son exercice de style






Et enfin pour me détendre de ma dure semaine, j'ai lu le dernier Sookie.Pas facile aussi d'abandonner une saga après 13 tomes. Et pourtant tout le monde sait que Sookie n'est franchement pas mon héroïne préférée. Mais l'univers de Charlaine Harris mérite vraiment le détour et surtout elle détend vachement. Une vraie bouffée d'oxygène




Quand je suis encore en forme, j'écoute encore Entropia dans la voiture.
La guerre est finie. Entre Pans et Cyniks, condamnés à s’entendre, l’équilibre reste fragile. Pendant ce temps, au nord d’Eden, surgi d’on ne sait où, un impénétrable et mystérieux brouillard stagne comme une muraille. Entropia et ses pièges attendent désormais l’Alliance des trois… Cette deuxième époque entraîne le lecteur à la découverte du véritable ennemi des Pans : Entropia, essence même de la Grande Tempête qui a ravagé la planète. Les véritables enjeux d’Autre-Monde se dessinent peu à peu pour nos 3 héros en quête de qui s'est vraiment passé.

J'ai aussi encore recommencé Merrick et je suis toujours sous le charme. Un de mes personnages préférés dans cette saga.
De nos jours, David Talbot, ancien du Talasmasca transformé en vampire par les bons soins de Lestat, contacte Merrick, une sorcière de la célèbre famille Mayfair, pour aider son ami Louis, celui-là même qui nous avait raconté sa vie dans le fameux Entretien avec un vampire. Il lui demande d'invoquer le fantôme de Claudia, la "fille" de Louis, qui ne peut trouver le repos. Bien que travaillant maintenant pour le Talamasca, Merrick accepte d'aider en secret les deux hommes et entre en communication avec Claudia qui clame son désespoir et demande à Louis de la rejoindre au royaume des morts. Louis part se suicider, non sans avoir préalablement accordé le "don ténébreux" à Merrick. David et Lestat versent leur sang pour ressusciter Louis, mais il leur faudra tous quitter La Nouvelle-Orléans car le Talamasca a eu vent de leurs agissements et les menace...
Commencé ce matin au petit dej. Donc il compte (youhou). Et j'ai ri. Ce qui présage une bonne petite lecture
Par désespoir, pour asticoter son monde et surtout pour se venger de son épouse qu’il déteste, Désiré Cordier, petit bibliothécaire retraité de son état, décide de simuler la maladie d’Alzheimer. Bientôt il se prend au jeu et s’amuse des réactions désemparées de sa famille. Il découvre là une liberté qu’il n’a jamais connue et un moyen sûr de s’éloigner de son entourage, et surtout de sa femme qui l’a toujours régenté. Il décide alors de se plonger dans les joies de la démence, la sénilité et l’incontinence… et finit par être interné dans une institution… La maison de retraite lui réserve quelques surprises, comme les retrouvailles avec son amour de jeunesse et la rencontre avec des pensionnaires aussi déjantés que lui. À travers des portraits féroces et hilarants, Verhulst, qui a un don sans pareil pour rendre le comique tragique, et vice versa, nous livre sa vision douce-amère du mariage

 La moitié est passée pour cette relecture. Donc elle ne devrait pas tarder à être terminée
Meghan n'en croit pas ses yeux là, dans ce service d'urgences hospitalières, la jeune fille qu'on vient d'amener, victime d'une grave agression, lui ressemble trait pour trait, comme une jumelle. Mais ce n'est là que la première des énigmes que la jeune femme, avocate reconvertie dans le journalisme, va devoir affronter. Un père disparu dans un mystérieux accident. Une clinique spécialisée dans la fécondation in vitro et l'élaboration de clones humains. L'ombre d'un «serial triller»... On ne résume pas ce roman, dont la critique a été unanime à saluer le brio époustouflant. Des surprises jusqu'au bout, un suspense sans faiblesse jamais la romancière de La Nuit du renard, Grand Prix de littérature policière 1980, n'a fait preuve d'une telle science de l'intrigue et de l'angoisse.

Thursday Next, détective littéraire et agent des OpSpecs, bénéficie d'un repos bien mérité après être rentrée dans l'intrigue du roman Jane Eyre grâce au portail de la prose et en avoir sauvé l'héroïne. Elle a aussi retrouvé l'homme de ses rêves, Landen, et comme un bonheur n'arrive jamais seul, la voilà enceinte ! Seulement, la corporation Goliath ne l'entend pas de cette oreille, et pour la contraindre à libérer le criminel qu'elle a enfermé dans un poème de Poe, le groupe tout-puissant fait éradiquer son mari de la réalité - il serait mort dans un accident de voiture à l'âge de deux ans !
Seule Thursday se souvient que Landen a un jour existé... Mais maintenant que le portail de la prose a disparu, la jeune femme va devoir subir un entraînement spécial à la jurifiction - la police interne des livres - avant de pouvoir reprendre ses voyages à l'intérieur des chefs-d'oeuvre de la littérature.

 En l'an 2130... un "objet" pénètre dans le système solaire et aussitôt les ordinateurs répondent : un cylindre, longueur: 30 km, vitesse: 100 000 km/h... Il sera baptisé Rama. Le vaisseau spatial Endeavour part à sa rencontre, réussit à se poser dessus et pour le commandant Norton et ses hommes l'accès de Rama se révèle étonnamment facile. Un étonnement qui se change en stupeur, en effroi, quand ils pénètrent dans ses flancs : il y a là quatre mille km' à explorer, un monde de structures, d'escaliers vertigineux, de routes. Un monde de silence et de non-vie... Où tout semble d'une haute technologie, intact, et pourtant vieux de millions d'années ! Rama continue de fendre l'espace... Qui est aux commandes : un robot ? un esprit ? 
 Un siècle après l’Apocalypse. La Terre est un désert stérile, où seules quelques capitales ont survécu. Dont Paris.
Paris devenue ville-monstre, surpeuplée, foisonnante, étouffante, étrange et fantasmagorique. Ville-labyrinthe où de nouvelles Cours des Miracles côtoient les immeubles de l’Ancien Monde. Ville-sortilège où des hybrides sirènes nagent dans la piscine Molitor, où les jardins dénaturés dévorent parfois le promeneur imprudent et où, par les étés de canicule, résonne le chant des grillons morts. Là vit Chet, vingt-trois ans. Chet chante du jazz dans les caves, enquille les histoires d’amour foireuses, et les jobs plus ou moins légaux, pour boucler des fins de mois difficiles.
Aussi, quand un beau gosse aux yeux fauves lui propose une mission bien payée, il accepte sans trop de difficultés. Sans se douter que cette quête va l’entraîner plus loin qu’il n’est jamais allé, et lier son sort à celui de la ville, bien plus qu’il ne l’aurait cru.

 Le Valbise tremble. Akar Kessel, un apprenti-sorcier, a maladroitement réveillé une relique pouvant balayer la région de la surface des Royaumes : l'eclat de cristal. mais les Dix-Cités doivent faire face à un danger plus immédiat : les barbares. après une première attaque manquée, ces derniers laissent pour mort un membre de leur tribu : le jeune Wulfgar bientôt recueilli par le nain Bruenor et son ami Drizzt Do'urden, l'elfe noir. Condamné à cinq ans d'esclavage et de proximité complice, le jeune homme s'aguerrit au contact de ses bienfaiteurs. Heureusement, car il pourrait bien être leur ultime rempart contre l'effarante puissance du cristal !.

11 commentaires:

  1. Je te souhaite une très belle semaine avec de belles lectures :)

    RépondreSupprimer
  2. Un beau programme en perspective !!
    Je te souhaite une très bonne semaine livresque et de belles découvertes !!

    RépondreSupprimer
  3. Je te souhaite une très belle semaine remplie de belles découvertes !

    RépondreSupprimer
  4. Je te souhaite une belle semaine de lecture !

    RépondreSupprimer
  5. Bonne semaine livresque et bonne soirée ;) !!!

    RépondreSupprimer
  6. Je te souhaite une très belle semaine et de bonnes lectures

    RépondreSupprimer