mardi 9 décembre 2014

Le vaisseau Ardent de Jean-Claude Marguerite



Présentation de l'éditeur : Yougoslavie, fin des années cinquante. Dans un petit port de l’Adriatique, Anton et Jak, dix et onze ans, assouvissent leurs rêves de piraterie en volant des bijoux, de l’argent et des instruments de navigation sur les bateaux qu’ils astiquent pendant le jour – tout un butin qu’ils entreposent dans une cave laissée à l’abandon.
Alors qu’ils doivent cesser leurs cambriolages, car pêcheurs et miliciens recherchent activement les voleurs du port, les deux garçons font la connaissance d’un ivrogne. En échange d’alcool, le vieil homme leur raconte l’épopée du Pirate Sans Nom, un forban hors du commun qui aurait disparu sans laisser de trace, tout en emportant avec lui son trésor, le plus fabuleux de l’histoire de la piraterie.
Pour Anton, ce qui n’est sans doute qu’une légende va devenir sa principale raison de vivre. Devenu un pirate des temps modernes, un pilleur d'épaves, sa quête le mènera aux quatre coins de la planète, et il découvrira que derrière l’énigme du Pirate Sans Nom s’en cache une autre, bien plus ancienne, celle du Vaisseau ardent…








C'est un roc, c'est un cap, que dis-je ? C'est une péninsule !

L'objet livre du Vaisseau Ardent, en lui même est déjà très impressionnant. Lorsque vous voyez cette couverture vous accrocher l'oeil, vous vous sentez déjà conquis. Une histoire de vaisseau (peut être fantôme), des territoires inconnus, de la magie dans l'air, voire même, si on a de la chance, une belle histoire de pirates. Il n'y a pas à dire, si vous le croisez dans les mains, vous aurez envie de le prendre !

Mais voilà que votre poignet et votre mains ont une faiblesse. La bête est sauvage, elle est lourde (près de 1600 pages) et intimide fortement. Vous vous demandez comment l'apprivoiser. Il y' a-t-il différentes parties ? Pourra-t-on en venir à bout ? Rien que le livre en lui même demeure une aventure. C'était chez mon libraire, un samedi, et voici que l'aventure commence pour moi. Un véritable défi ! Moi ? La machine à lire bien connue ! Une brique ne me fera pas peur ! Mais je n'ai pas réussi à la dompter de suite. Heureusement, l'auteur était là pour m'accompagner, me proposant de chroniquer son livre. Je lui ai fait part de ma petite faiblesse. Mais que voulez vous ? Ma fierté en a pris un coup ! Je l'ai descendu et je l'ai dévoré !




Alors, laissez-moi vous dire, autres lecteur, ne soyez pas effrayé, les pages se tournent toutes seules.

Je ne sais pas quelles ont été les recherches de l'auteur concernant toute la mythologie du Vaisseau Ardent. Mais je suis littéralement impressionnée par la richesse, la diversité et surtout comment l'auteur s'est approprié les légendes de pirates diverses et variées. Tout ceci forme un gigantesque melting pot pour ce livre et cela fonctionne. J'ai vraiment eu l'impression qu'il a rattaché tout mon imaginaire à la réalité. Ce livre, c'est plus qu'une aventure, c'est un rêve d'enfant devenu réalité.

Aussi, les nombreuses pages tournent toutes seules car, en effet, vous vous prenez vite à cette aventure traitée en deux temps. Vous vous demandez jusqu'au bout où l'auteur veut vous emmener. Puis vous lâchez prise, vous vous laissez porter au gré du navire en savourant votre aventure de pirates modernes.

6 commentaires:

  1. J'ai eu un gros coup de cœur pour ce livre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'avais vu. J'avoue que cela a fait aussi pencher dans la balance ^^

      Supprimer
  2. Rho lala depuis le temps que je l'ai dans ma liseuse il faudrait que je me décide à le lire. Et puis moi je n'aurai pas le problème du poids :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela dit, tu peux aussi te balader dans la rue avec. Pas de risque de se faire agresser (pirate ou pas).
      :))

      Supprimer
  3. Je ne connaissais pas mais je suis très tentée par l'univers de ce livre! J'espère avoir l'occasion de le lire, merci pour la découverte. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira si tu sautes le pas ;)

      Supprimer