lundi 10 novembre 2014

Ma semaine en livres (du 3 au 9 Novembre 2014)







Salut mes amours. J'espère que vous avez passé une bonne semaine ^^



Parce que les lectures furent très bonnes ici. Aussi, ne perdons pas de temps, je sais que vous aimez mes petites listes de la semaine :)



Une Lecture commune avec ma compagnonne du bizarroïde, je nomme Evasions littéraire. Et je dois dire que cette petite dame (qui a le même carrelage que moi soit dit en passant, comme cela vous saurez tout de notre vie) a l'habitude de me faire lire des trucs bien gore, des thrillers bien tordus. Je dois dire qu'ici elle s'est surpassée. J'ai dû frissonner les trois quart du temps (elle aussi). Nous avons dépassé un certain stade dans les tortures humaines et psychologiques. Je pense que la bibliographie de Karine Giebel va y passer.





En lecture commune secondaire, La Chouille et moi avons repris notre petite sucrerie. Moi en VO, elle en VF. Qu'à cela ne tienne, nous nous sommes régalées, nous avons comparé avec le film et avec nos souvenirs. Pour ma part, j'ai surtout comparé avec mes souvenirs de VF et je me régale toujours autant de l'écriture de JK Rowling. J'ai aussi revisionné le film. Comme toujours il y a des choses enlevées et des choses modifiées mais je suis plutôt bon public.


Ma saga passe partout. Alors, il faut savoir que cette saga m'a été recommandée par notre déesse à tous : Jess (oui surtout que j'aime bien ses avis). Que j'ai réussi par je ne sais qu'elle truchement à lire tous ces tomes avant elle (on est fortes). Et enfin, que cela fait le troisième tome + des nouvelles supplémentaires et que je suis incapable de vous dire si je l'aime bien ou pas. J'appellerai donc la saga des mondes oubliés une saga de transition. Et c'est bien parce qu'il en faut. Le troisième tome a été dans la même vague que les précédents. C'était bien. Je me demande du coup comment va tourner la suite (du coup, je vais lire la suite, allons jusqu'au bout) dans l'espoir insensé que je puisse vous dire un jour si j'aime bien ou pas


Comme Vendredi soir, je ne savais pas quoi lire sur ma liseuse, j'ai retrouvé ce petit livre électronique, acheté il y a plus d'un an et je me suis dit que, franchement, ce serait temps de le lire. Qui plus est, cela faisait bien longtemps que je ne vous avais pas lu un petit thriller historique sur la Peste, la religion catholique, toussa toussa. Donc Inquisitio, livre court, m'a occupée vendredi soir.





Et forcément, Samedi, je me suis perdue littéralement dans les Voies d'Anubis de Tim Powers. Non seulement l'exemplaire de l'Edition du cuivre est un véritable bijou à regarder mais l'histoire est un véritable thriller steampunk haletant. En même temps, ce livre fait partie des origines du genre, ce qui le rend totalement atypique. Je suis toutefois très malheureuse de l'avoir lu avec le Sans parler du Chien de William Colins (de mémoire) car la lecture de ce dernier m'aurait permis de voir des tas de clin d'oeil. Mais l'important fut cette découverte ci ;)



Et donc sur ma liseuse, Samedi soir, je me suis dit que j'allais pouvoir caser une petite enquête du Juge Ti ! Et oui, il me manquait. Cette fois ci, j'ai beaucoup ri car c'est Madame Première qui rouble son mari comme elle le peut pour pouvoir mener sa propre enquête. Cela dit, jusqu'aux dernières lignes, je ne me doutais pas un seul instant de qui était le vrai coupable. Un super enquête, franchement.








Toujours dans les oreilles, puisque c'est l'audio book du mois, j'écoute le second tome d'Autre monde et c'est toujours un régal. Je frissonne littéralement à chaque écoute. Et pourtant, je n'en suis qu'à la moitié mais cette saga est d'une complexité telle que je me demande où l'auteur va m'emmener à chaque fois.







Une lecture commune youhou ! Cette fois ci, c'est avec ma topine, alias Ptitelfe et notre Benji international ! On se fait quelques petits chapitres à la volée, histoire de passer un bon moment. Et comme nous avons les numéros de chapitre, cette fois ci, nous sommes très disciplinés :D





Je vous le mets là. Mais il sera terminé ce soir. En effet, il me reste moins d'une centaine de pages à terminer. Que vous dire ? C'est Asimov, c'est une saga science fiction que j'adore. C'est aussi une saga univers. Du coup, je dévore tout, complètement dépendante de l'écriture de cet auteur. On s'en parle plus dans la semaine, promis ;)







Et au boulot, ma lecture du midi. A y'est j'ai passé la moitié. Alors, je n'en suis qu'aux présentations. Du coup, c'est un peu lent. Mais alors l'intrigue est réellement complexe. C'est vraiment bizarre parce qu'on lit du Dumas avec des dragons, littéralement. Je sens que les trois tomes passeront très vite du coup ;)







Avec Yumi, on a prévu cela. Parce que c'est de la SF de folie :
Le tocsin de la guerre résonne aux portes de l’Union. L’armée du monde libre, inexpérimentée, mal équipée, divisée par les querelles intestines que se livrent ses chefs incompétents, semble inconsciente du danger qui la guette. Face à elle, sur le front du Nord, les barbares de Bethod se chauffent d’un tout autre bois... Au Sud, les forces du Gorkhul se massent au pied de la cité de Dagoska. Alors que la ville bouillonne des préparatifs la bataille, l’inquisiteur Glotka – affecté là après la disparition suspecte de son prédécesseur – découvre une conspiration visant à livrer la ville à l’ennemi sans combat. Menacé à chaque instant, Glotka a besoin de réponses, et vite. Pendant ce temps, la poignée de héros réunie par Bayaz prend la route du Vieil Empire, à destination du bord du Monde. Le Mage espère y trouver la Graine, une relique surpuissante, jadis responsable de la destruction de plusieurs villes, et peut-être aujourd’hui l’unique voie de salut pour l’Union. Mais encore faut-il pouvoir s’en emparer... et la contrôler !

Une petite plongée dans la période entre Antiquité et Moyen Age me fera le plus grand bien :)
La Gaule, au début du cinquième siècle après Jésus-Christ.
Cerné par les barbares, minés par les intrigues internes et les jeux malsains du pouvoir, l'Empire romain, devenu chrétien depuis peu, décline lentement.
Dans une villa d'Aquitania, perdue au milieu des forêts, vit Thya, seize ans, fille du général romain Gnaeus Sertor. À cinq ans, elle a manifesté pour la première fois des dons de devin. Mais dans l'Empire chrétien, il ne fait plus bon être oracle, et à cause de ce secret qu'elle doit garder, Thya est devenue une adolescente solitaire, à l'avenir incertain.
Lors d'une des visites en Aquitania, Gnaeus tombe sous les coups d’assassins à la solde de son fils Aedon qui souhaite s'emparer de son siège au sénat. Il est ramené à la villa entre la vie et la mort et Thya cherche dans ses visions un moyen de le sauver. Son don lui permet d’apercevoir la forteresse de Brog, dans les montagnes du nord, là où, autrefois, Gnaeus a obtenu sa plus grande victoire contre les Vandales. Elle comprend alors qu'elle doit s’y rendre et s’enfuit dans la nuit.
Sa route sera pavée de rencontres, Enoch, un jeune et séduisant barbare, ou encore un faune, un être surnaturel issu du monde païen, et Thya va évoluer et découvrir un monde en mutation qui n'est pas exactement celui que lui décrivait son père… 


 Il m'attend depuis deux ans, je pense. Il faut que je le sorte et que je le lise une bonne fois pour toute !
Foisonnant, bourré d'aventures et de rebondissements, un roman hors normes qui mêle philosophie des Lumières, leçons d'anatomie à la bougie et amours maudites. Portée par une écriture flamboyante, une oeuvre d'une richesse exceptionnelle. Tristan Hart a vingt ans quand il quitte sa campagne du Berkshire pour rejoindre Londres et les enseignements du légendaire Dr William Hunter. Étudiant surdoué, depuis toujours obsédé par la relation entre le corps et l'âme, son ambition de chirurgien est de soulager la souffrance. Mais dans le secret de son cabinet d'études, il est une chose que Tristan n'ose s'avouer : le plaisir extrême qu'il prend à infliger la douleur. C'est alors qu'apparaît dans sa vie la belle Katherine Montague... «Le Bien, le Mal. Le Vrai, le Faux. Ces Termes sont bien piètres et impropres. En vérité, il n'y a qu'un seul Choix à faire c'est celui d'agir ou de ne pas agir.» «L'extraordinaire fiction gothique de Jack Wolf répond à toutes ses promesses. C'est un conte dans le sens le plus noble du terme. Puissant, parfois cru, toujours élégant, le roman explore l'éternel dialogue entre la tête et les tripes. Et le résultat est délicieusement sanglant... Jack Wolf nous livre son récit avec passion, précision et poésie. Tous ceux qui ont le coeur bien accroché et l'imagination fertile trouveront cette lecture tout simplement étincelante.» The Guardian

 Et si j'ai le temps, je sortirai bien celui là aussi :)
L'Egypte n'est plus que l'ombre d'elle-même. Une armée de barbares venus d'Asie, montés sur des chars attelés à des chevaux (les Egyptiens n'en avaient jamais vu!), a déferlé sur l'empire. On les appelles les Hyksos, les "chefs des pays étrangers". Ils ont réduit en esclavage la terre des pharaons.
Une seule cité n'a pas cédé, Thèbes, sur laquelle regne encore la veuve du dernier pharaon, Téti la Petite. Et Téti sait que les hommes ont renoncé devant la cruauté des Hyksos, devant les tortures incessantes, les exécutions sommaires, et ces bagnes dont personne n'est jamais revenu.
mais téti a une fille de dix-huit ans, Ahotep. Et Ahotep, elle n'a jamais accepté la défaite: "Lorsqu'on n'a pas le choix, dit-elle souvent, on est libre!". Elle est fiére, belle, courageuse, elle n'a peur de rien. Et c'est ainsi qu'elle décide de ranimer la flamme de la résistance égyptienne! A elle seule! Avec la liberté en signe de ralliement....

19 commentaires:

  1. Je te souhaite de belles découvertes pour cette semaine qui commence !

    RépondreSupprimer
  2. Plein de belles lectures :)
    Je te souhaite une excellente semaine livresque

    RépondreSupprimer
  3. J'aime énormément les livres de Karine Giebel, je n'ai pas encore lu celui-ci mais j'ai hâte ;-)
    Je te souhaite une douce semaine de lecture ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Estelle Faye me donne envie, mais je l'ai pas ! du coup, tu me diras si je le mets sur la liste de noel ^^Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour avoir lu la première moitié hier (entre deux sessions tissage), c'est bien :p

      Supprimer
  5. Oh oui tous ses romans vont y passer! Impossible autrement :P

    RépondreSupprimer
  6. Aloha, bonne semaine livresque à toi.

    RépondreSupprimer
  7. J'ai "Les lames du cardinal" dans ma wish depuis un siècle, il faudrait que je me décide à me le procurer (sauf que là je suis encore dans Dumas donc ça risque d'être perturbant xD)

    Bonne lecture !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien, j'ai dépassé la moitié et je pense sans arrêt à Dumas (mais avec des dragons effectivement).

      A lire quand Dumas te manquera donc ;)

      Supprimer
  8. je te souhaite une excellente fin de semaine

    RépondreSupprimer