lundi 24 novembre 2014

Ma semaine en livres (du 17 au 23 Novembre 2014)




Bonne journée tout le monde !

Avez vous passé une bonne semaine de lecture.
Pour ma part, elle fut très bonne, sauf que dedans, il y a eu un énorme pavé qui m'a rempli toute la semaine.
Mais je m'en vais vous en parler dans deux petites secondes.




Vla la bête ! Pour du défi, c'était du défi de lire cela en une semaine. Près de 1600 pages pleines d'aventures, de légendes. L'auteur a fait ici un récit unique que je comparerai presque, dans un autre genre bien entendu, à Alain Damasio dans le fameux Horde du Contrevent. Ici, on nage entre légendes, écrits, récits, suppositions parfois et voix intérieures. Jusqu'au bout, jusqu'à la dernière page je me demandais où était la frontière entre le réel et l'imaginaire. C'était fabuleux et unique en son genre. Et surtout, ce n'est plus dans ma PAL *danse de la joie*. J'ai vaincu ma timidité et j'en suis fière. :)



Une lecture commune avec l'amie Yumiko et en VO siouplait. Et c'était du gros. L'auteur s'est amusé à détourner tous les codes de la Fantasy. Il manquait une seule chose : Un strip de Bayaz et c'est bien ce qui a penché en défaveur du coup de coeur de Yumiko. Pour ma part, j'attends le tome final, où je vais encore pleuré de rire, m'insurger, m'attérer. Bref, livre dans mon livre ^^





Sublime lecture de l'un des livres qui me manquait de Julie Otsuka. Je suis amoureuse de sa plume, de sa manière si particulière de nous raconter tous ces témoignages. J'ai encore failli pleurer toutes les larmes de mon cœur face à l'indifférence des américains, la tristesse et le désespoir de ces Japonais et surtout leur volonté de construire un meilleur lendemain dans leur pays d'adoption qui leur a si mal rendu.






Et oui, pour mon goûter, j'ai fait une petite heure de Cécile avec l'avant dernier épisode de la saison 1. Je le fais durer au maximum parce qu'après, je devrai attendre la suite. C'est encore des détournements de codes de genre, c'est énormément de références et c'est surtout un tome qui sent la fin, puisque c'est l'avant dernier.







Ma lecture du midi, pour ma pause, toussa toussa. Très diversifiante et surtout c'était une approche d'un lieu totalement différente. J'ai aimé ce voyage dans le Castel de L'Orangeraie.







Alors, je vous dis tout. C'est une lecture commune avec Ptitelfe. Et je n'ai lu qu'une page. Avant de m'endormir dessus hier soir. Mais du coup, cela compte comme une lecture en cours *moi je triche ?* Allez, je m'y mets sérieusement pour ce soir, histoire de rattraper ma topine







Autre lecture commune avec Ptitelfe. On avance clairement à notre rythme, surtout que chaque chapitre pose une multitudes de pleins de questions. Mes avis que la chronique sera longue. Mais longue. Mais cela va être bien, je vous le promet *en mode confiante*








Ma lecture du Vendredi qui avance aussi tout doucement. Je suis contente de la savourer parce que l'intrigue est vraiment prenante.








Et bien, quand j'aurai le temps, je commencerai ce petit tome 2.
Je suis une sidhe-seer, une humaine capable de voir les faës, ces effrayantes créatures d'un autre monde installées parmi nous depuis des millénaires et dissimulées sous des voiles d'illusion. Mon univers a commencé à se fendiller à la mort de ma sœur, et j'ai l'impression que, depuis, il n'en finit plus de s'effondrer. Je ne parle pas seulement de mon petit monde personnel: il s'agit aussi du vôtre. Les murs entre humains et faës sont en train de s écrouler. Et je suis la seule à pouvoir nous sauver.









On va aussi terminer les achats des Halliennales (pour une fois que je suis à jour dans mes derniers achats) en lisant ce petit livre de Lionel Behra
Une victime au comportement absurde… Un innocent qui s’accuse… Et un suspect qui prétend détenir le don de percevoir la mort des individus quelques jours avant qu’elle ne se produise… Qui ment ? Qui manipule qui ? En qui avoir confiance ! Lorsque les faits contredisent la raison, faut-il croire en l’impossible ? 





 Et enfin, pour pouvoir lire le tome 2 avec ma copine sûrement cet hiver, je vais entamer le premier tome du Cycle d'Avalon (en espérant qu'il me plaise)
La légende du Roi Arthur et des Chevaliers de la Table Ronde n'avait, depuis longtemps, inspiré un roman d'une telle envergure, d'un pareil souffle. Et, pour la première fois, ce draine épique nous est conté par une femme à travers le destin de ses principales héroïnes. Bien sûr, Merlin l'Enchanteur, Arthur et son invincible épée Excalibur, Lancelot du Lac et ses vaillants compagnons, tous sont présents mais ce sont ici les femmes, exceptionnellement attachantes, qui tiennent les premiers rôles : Viviane, la Dame du Lac, grande prêtresse d'Avalon, Ygerne, duchesse de Cornouailles et mère d'Arthur, son épouse Guenièvre, Morgane la Fée, soeur et amante du grand roi... S'appuyant sur plusieurs années de recherches, cette épopée envoûtante est bien autre chose qu'un roman historique de plus. Elle relate la lutte sans merci de deux mondes inconciliables, celui des Druides et des anciennes croyances défendant désespérément un paradis perdu et celui de la nouvelle religion chrétienne supplantant peu à peu rites et mystères enracinés au coeur de la Grande Bretagne avant qu'elle ne devienne l'Angleterre. Au-delà du rêve et de la réalité, au-delà des passions tumultueuses, où l'amour charnel, loin de toute notion de péché, pouvait s'extérioriser librement, au-delà des intrigues de Cour, des larmes et du sang, voici une nouvelle et fascinante reconstitution de l'un des thèmes romanesques les plus impérissables de toute l'histoire de l'Occident. Eternelle histoire d'amour et de mort, vécue et ressentie intensément par celles sans lesquelles l'exaltante aventure des Chevaliers de la Table Ronde, opposant forces du mal et hommes de bonne volonté, n'aurait jamais existé.


Et voilà, vous savez tout de ma "petite" semaine de lecture. A très vite les gens pour de nouvelles chroniques et de nouvelles aventures !

12 commentaires:

  1. ·• Une bonne semaine de lectures à toi •·

    RépondreSupprimer
  2. Ah mais tu sais un coup de coeur ça ne tient pas à grand chose XD Et là ça aurait tout changé mdr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais j'ai bien sentie que tu étais déçue. Pourtant ils étaient chauds !

      Supprimer
  3. Je te souhaite une excellente semaine livresque

    RépondreSupprimer
  4. Ah... Un jour il va falloir que je sorte Aberchrombie de ma Pal ^^
    Je suis tout à fait d'accord avec toi sur la plume de Julie Otsuka <3
    Un jour... Je céderai et je m'acheterai Les Foulards Rouge...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Faudrait que tu fasses tout ça effectivement. ^^

      Supprimer
  5. Ah Quand l'empereur était un dieu me tente trop depuis longtemps, faut vraiment que je le prennes
    Je te souhaite une excellente semaine de lecture ;-)

    RépondreSupprimer