vendredi 17 octobre 2014

Mes envies du week end #2







Parce que ce week end, les enfants ne sont pas là. Donc petit chat risque fort de dormir comme ceci tout du long. Et je risque fort de traîner près de lui avec ma pile de bon bouquins que j'aime. En plus samedi matin, j'ai coiffeur. Bref.......  Je m'en vais vous montrer ce que j'aimerai lire ce week end :D


Le retour de Lynley et Barbara Havers, à la recherche d'une enfant disparue en Toscane. Barbara est catastrophée: Hadiyyah, la fille de son ami Taymullah Azhar a été enlevée par sa mère. Azhar ne s'étant jamais marié avec Angelina et son nom ne figurant pas sur le certificat de naissance de leur fille, il n'a aucun droit juridique. Il n'a pas d'autre possibilité que de faire appel à un détective privé. Mais alors qu'ils retrouvent la trace d'Haddiyyah en Toscane, la petite se fait enlever. Cette dernière étant britannique, Scotland Yard et la police italienne vont devoir collaborer, non sans heurts. Et lorsque la presse s'en mêle, l'incident diplomatique n'est guère loin. C'est là que Lynley intervient...
Je vous l'ai dit, j'ai coiffeur. Et vu ma masse capillaire et la mise aux couleurs de l'automne, on va en avoir pour minimum quatre heures de boulot. Qui dit quatre heures de boulot dit groooooos bouquin. Elizabeth George me sauvera. Et je la finirai sûrement durant la soirée qui suivra.

 Diana Bishop est la dernière d'une longue lignée de sorcières, mais elle a renoncé depuis longtemps à son héritage familial pour privilégier ses recherches universitaires, une vie simple et ordinaire. Jusqu'au jour où elle emprunte un manuscrit alchimique : L'Ashmole 782. Elle ignore alors qu'elle vient de réveiller un ancien et terrible secret, et que tous - démons, sorcières et vampires - le convoitent ardemment. Parmi eux, Matthew Clairmont, un vampire aussi redoutable qu'énigmatique. Un tueur, lui a-t-on dit. Diana se retrouve très vite au coeur de la tourmente, entre un manuscrit maudit et un amour impossible.
Soyons honnêtes, vu la motivation avec cette dernière partie, Ptitelfe et moi, on n'aura pas enquillées les 150 dernières pages vendredi soir. On risque donc de terminer pendant ce week end (j'espère parce que quand même....)


 Lara Mendès, jeune chroniqueuse télé, enquête sur le marché du sexe et ses déviances. Elle disparaît sur un parking d’autoroute…
Désemparés par la lenteur de l’enquête, ses proches reçoivent le soutien de Léon Castel, fondateur d’une association de victimes.
Sa fille Sookie, policière hors norme, a enquêté sur une triple pendaison qui semble liée à cette affaire.
Qui a enlevé Lara ? Pourquoi ? Où sont passés ces enfants et ces jeunes femmes dont les portraits s’affichent depuis des mois, parfois des années, sur les murs des gares et des commissariats ? Réseaux criminels ou tueurs isolés ?
Partout, le destin d’innocents est broyé sans pitié.
Ils auront bientôt une voix : W3
.

Ce week end, Yumi et moi risquons fort aussi de se faire un peu de thriller. Avec notre couple d'écrivains chouchous. C'est une nouvelle saga, c'est un pavé. Va y'avoir du tordu dans l'air :D

 Depuis des siècles, le Lignage attend la venue de Sorcière. Pourtant, la jeune Jaenelle désignée par la prophétie pour représenter l’incarnation vivante de la magie n’a pas été accueillie sereinement. Elle a au contraire terriblement souffert de la guerre sans merci dont elle fut l’enjeu durant son enfance. Seuls le temps et l’amour de ses tuteurs ont su guérir les blessures physiques de la jeune fille, mais son esprit reste fragile, à peine capable de la protéger de son passé. Toutefois, rien ne l’écartera de sa destinée, et l’heure du règlement de comptes approche. Quand ses souvenirs reviendront… quand sa magie arrivera à maturité… quand elle sera forcée d’accepter son sort… Ce jour-là, le Sombre Royaume comprendra ce qu’implique le règne de Sorcière.
Je vais sûrement aussi en profiter pour terminer le ebook du moment, car cela fait quelques années maintenant que j'ai lu le premier tome. Etonnamment, je m'en souviens encore. Alors autant en profiter pour dégommer la saga.

 Qui ne connaît Merlin ? Il se joue du temps qui passe, reste jeune et beau, vif et moqueur, tendre, pour tout dire Enchanteur. Et Viviane, la seule femme qui ne l'ait pas jugé inaccessible, et l'aime ? Galaad, dit Lancelot du Lac? Guenièvre, son amour mais sa reine, la femme du roi Arthur ? Elween, sa mère, qui le conduit au Graal voilé ? Perceval et Bénie ? Les chevaliers de la Table Ronde ? Personne comme Barjavel, qui fait le récit de leurs amours, des exploits chevaleresques et des quêtes impossibles, à la frontière du rêve, de la légende et de l'Histoire. Dans une Bretagne mythique, il y a plus de mille ans, vivait un Enchanteur. Quand il quitta le royaume des hommes, il laissa un regret qui n'a jamais guéri. Le voici revenu.
Du coup, si tout se passe bien, je me lancerai bien dans L'Enchanteur. Se faire un peu de Merlin en l'approche d'Halloween, cela me paraît idéal (et en plus c'était un cadeau de Ptitelfe) 

1 commentaire:

  1. Une belle pile dit donc!
    J'ai le Anne Bishop dans ma PAL!
    Bonne lecture et bon weekend :-)

    RépondreSupprimer