mardi 21 octobre 2014

Ma semaine en livres (13 au 20 Octobre 2014)

Coucou tout le monde.

Ce week end fut riche en coconning donc forcément riche en lecture avec la fin d'un gros pavé dont je suis fière (vous en aurez la chronique sûrement demain d'ailleurs).

Mais je ne vous fait pas patienter plus et je vous donne de suite la petite liste




Et oui, Lundi midi, j'ai terminé Aristotle and Dante et j'ai mis la pétoche à ma copine en lui disant que j'avais apprécié moyen. Si vous avez déjà lu ma chronique, vous savez évidemment que j'ai adoré ce petit roman. Je l'ai même déjà prêté à une de mes collègues car elle voulait perfectionner son anglais









J'ai aussi terminé dans la semaine une saga, les enfants de le L'esprit qui a encore été un coup de coeur, comme tous les livres de cette saga. J'ai vraiment adoré cet univers mais surtout, surtout, j'ai adoré les réflexions de l'auteur. Si vous avez envie de cogiter sur des idées un peu abstraites mais en ayant comme toujours une petite illustration par une histoire, je vous conseille vivement ce cycle.






Oui, alors c'est triché avec Ptitelfe, il doit nous rester une toute petit poignée de chapitres mais là on craque. Alors oui, si vous vous posez encore la question, la première partie du roman, superbe. Mais alors la deuxième, c'était franchement un calvaire. On en peut plus de cette romance et on espère vraiment que le second tome sera moins accès sur cela.







Alors, j'avais bien aimé la série (The White Queen), j'aime bien l'auteur parce que ses romances passent. En fait, c'est le côté historique que j'aime bien aussi et surtout. Donc la lecture s'est bien passé, sans ride, sans sursaut, sans surprise. La routine quoi ^^







Un recueil de nouvelles superbe et l'écriture de l'auteur est toujours aussi merveilleuse. Encore une saga chouchou. Tout cela à cause d'Asimov ;)









Alors, je comprends pourquoi certains n'ont pas aimé mais moi cela l'a fait grave de chez grave. Même en ce qui concerne la fin que certains pourraient qualifier de facile. En fait, je l'ai trouvée niquel. Il ne me reste plus qu'à vous faire la chronique pour vous démontrer pourquoi ;)








Alors, on peut dire qu'il y a des maîtres du suspense, du thriller, de tout ce que vous voulez, où l'intrigue dépasse ce que vous pouvez imaginer. Et bien il y a ceux là et il y a encore un cran au dessus qui est Elizabeth George. 700 pages de pure intrigue phénoménale. Jusqu'à la fin, je ne savais pas ce qu'il allait y arriver. Au résultat, un début gentillet pour me mettre en jambe et une nuit blanche pour satisfaire ma curiosité.








Qui ne connaît Merlin ? Il se joue du temps qui passe, reste jeune et beau, vif et moqueur, tendre, pour tout dire Enchanteur. Et Viviane, la seule femme qui ne l'ait pas jugé inaccessible, et l'aime ? Galaad, dit Lancelot du Lac? Guenièvre, son amour mais sa reine, la femme du roi Arthur ? Elween, sa mère, qui le conduit au Graal voilé ? Perceval et Bénie ? Les chevaliers de la Table Ronde ? Personne comme Barjavel, qui fait le récit de leurs amours, des exploits chevaleresques et des quêtes impossibles, à la frontière du rêve, de la légende et de l'Histoire. Dans une Bretagne mythique, il y a plus de mille ans, vivait un Enchanteur. Quand il quitta le royaume des hommes, il laissa un regret qui n'a jamais guéri. Le voici revenu.







Dans un monde de plus en plus inquiétant, Harry se prépare à retrouver Ron et Hermione. Bientôt, ce sera la rentrée à Poudlard, avec les autres étudiants de sixième année. Mais pourquoi Dumbledore vient-il en personne chercher Harry chez les Dursley ? Dans quels extraordinaires voyages au cœur de la mémoire va-t-il l'entraîne








Lara Mendès, jeune chroniqueuse télé, enquête sur le marché du sexe et ses déviances. Elle disparaît sur un parking d’autoroute…
Désemparés par la lenteur de l’enquête, ses proches reçoivent le soutien de Léon Castel, fondateur d’une association de victimes.
Sa fille Sookie, policière hors norme, a enquêté sur une triple pendaison qui semble liée à cette affaire.
Qui a enlevé Lara ? Pourquoi ? Où sont passés ces enfants et ces jeunes femmes dont les portraits s’affichent depuis des mois, parfois des années, sur les murs des gares et des commissariats ? Réseaux criminels ou tueurs isolés ?
Partout, le destin d’innocents est broyé sans pitié.

Ils auront bientôt une voix : W3.





Drizzt a définitivement quitté l'outreterre pour gagner le monde de la surface. Il espère trouver le foyer qu'il a toujours cherché. Mais il ne s'agit nullement de la terre promise qu'il avait espérée, bien au contraire. a la surface, les drows sont considérés comme des ennemis et des meurtriers et personne n'imagine qu'il existe des elfes noirs différents, capables de compassions, et qui aspirent à une vie meilleure. Drizzt sera chassé, traqué et il devra apprendre de nouvelles règles, prouver à la face du monde qu'il peut s'adapter et qu'il n'est pas nuisible ou malfaisant. Heureusement, certaines rencontres peuvent tout changer.








Deux frères, le Grand et le Petit, sont prisonniers au fond d’un puits de terre, au milieu d’une forêt. Ils tentent de s’échapper, sans succès. Les loups, la soif, les pluies torrentielles : ils survivent à tous les dangers. À leurs côtés, un sac de victuailles donné par la mère, mais ils ont interdiction d’y toucher. Jour après jour, le Petit s’affaiblit. S’il doit sauver son frère, le Grand doit risquer sa vie. Le Petit sortira-t-il? Le Grand survivra-t-il? Comment surtout se sont-ils retrouvés là?










Depuis des siècles, le Lignage attend la venue de Sorcière. Pourtant, la jeune Jaenelle désignée par la prophétie pour représenter l’incarnation vivante de la magie n’a pas été accueillie sereinement. Elle a au contraire terriblement souffert de la guerre sans merci dont elle fut l’enjeu durant son enfance. Seuls le temps et l’amour de ses tuteurs ont su guérir les blessures physiques de la jeune fille, mais son esprit reste fragile, à peine capable de la protéger de son passé. Toutefois, rien ne l’écartera de sa destinée, et l’heure du règlement de comptes approche. Quand ses souvenirs reviendront… quand sa magie arrivera à maturité… quand elle sera forcée d’accepter son sort… Ce jour-là, le Sombre Royaume comprendra ce qu’implique le règne de Sorcière.

1 commentaire:

  1. Je suis tout à fait d'accord avec toi concernant le livre perdu des sortilèges, le début était prometteur mais ça devient looooong mais looooooong ;(

    RépondreSupprimer