mardi 7 octobre 2014

Le Royaume Magique de Landover de Terry Brooks




Tome 1 : Royaume Magique à vendre



Présentation de l'éditeur : Landover est un authentique royaume magique, livré au complet avec créatures féériques et sorcellerie incluse, exactement comme la publicité l'avait promis. Alors Ben Holiday l'a acheté... un million de dollars. Ce n'est qu'après qu'il a découvert que la pub avait soigneusement négligé de mentionner certains détails...
Comme le fait que le royaume tombe en ruine, par exemple. Faute d'un roi pour unir les barons, les impôts ne sont plus collectés. Un dragon de très mauvaise humeur ravage la campagne tandis qu'une sorcière maléfique fomente la destruction de... tout. Et comme si ça ne suffisait pas, le seigneur des démons provoque tous les prétendants au trône de Landover en un duel à mort que nul mortel ne peut espérer gagner.
Sauf que Ben a un truc typiquement humain dont aucune magie ne peut venir à bout : il est têtu comme une mule...








Suivre les conseils de son meilleur ami et retrouver une plume de son adolescence


Tic Tic venant dîner à la maison, il me dit (comme toujours quand il vient dîner à la maison) : "Au fait, j'ai relu Royaume Magique à vendre. Tu l'as lu toi ? Nan ? Bah tu devrais". Une commande GJ plus tard, je l'avais trouvé pour trois fois rien en occaz. Emballé c'est pesé. Le livre arrivant à la maison, je me décide de regarder le synopsis et je me dis que cela va être marrant. Et puis je regarde le nom de l'auteur et je me dis que je l'ai déjà lu celui là. Le livre est rangé dans la bibliothèque et prend sagement la poussière.

Et puis Tic Tic est parti loin pour looooongtemps (parce que c'est un grand garçon et qu'il va gagner pleins de sous). Errant dans ma biblio, cherchant une nouvelle lecture, je recroise Royaume magique à vendre. Je souris. Si mon meilleur ami me manque, rien de tel que de lire quelque chose qu'il m'a recommandé. Deux jours plus tard, c'était fini (d'ailleurs si tu passes par là, si tu pouvais recommander des livres plus gros.... Voilà quoi)

Et en lisant donc ce petit livre sympa et drôle, je me dis que franchement, je reconnais la plume. Je retourne dans la bibliothèque (bah tiens !) et là qu'est ce que je vois pas dans mes Grands formats!!!!! Shannara ! Et bien oui, je connais l'auteur, même que je lisais ses romans dis donc ! Donc je redescends pour finir le livre en me disant que quand il ne se prend pas au sérieux, Terry Brooks écrit vachement bien aussi (et surtout qu'il faut que je retrouve tous mes livres de Shannara parce que j'en ai perdu la moitié à mon avis. Et j'ai envie de le relire du coup. Les elfes, toussa toussa).


De la Fantasy moderne comme j'aime.

Le principe de Royaume magique à vendre est plutôt simple : Un homme, Ben Holiday, feuillète un catalogue et tombe sur un royaume magique qui est à vendre. Il est veuf, il déprime, il n'a plus d'attache. Il se dit que c'est trop bien pour lui (après moultes hésitations tout de même.) (pour un million de dollars, j'aurai réfléchi aussi).

Donc on voit son voyage pour accéder à son superbe royaume et il se rend compte que le royaume n'est pas franchement entretenu ! Cela se détériore de partout, faute à qui ? Au vendeur qui laisse le royaume sans roi pour moultes raisons que vous saurez en lisant le livre.

Ainsi, l'auteur associe gentiment monde moderne réel et monde de la Fantasy, en créant gentiment le pont entre ces deux mondes. Aussi, cela coule de source. Et c'est plutôt bien. Voire même sacrément bien fait.



Une quête initiatique délirante.

Oui parce que le ton est donné quelque part. C'est drôle. C'est une équipe de bras cassés. Holiday se plante tout le temps et il voit toujours un nouvel obstacle devant lui. Mais en réunissant plusieurs bras cassés comme lui, il parvient à améliorer le basard.

Et du coup, il se rend compte qu'il est fait pour ce royaume, qu'il pourrait en faire un bon roi. Et il surmonte aussi le deuil de sa femme, redonne un sens à sa vie (en sommes, un roman de fantasy quoi). Du coup, en attendant le tome 2 (déjà dans ma PAL), je feuillète les catalogues. Peut être qu'ils feront des soldes :)




Tome 2 : La Licorne Noire




Présentation de l'éditeur : Cela fait maintenant un an et dix jours que l’ex-avocat Ben Holiday est devenu le souverain légitime de Landover, et tout va pour le mieux dans le royaume. C’est lorsque d’étranges rêves viennent déranger la quiétude de Ben, Questor Thews et Salica que tout bascule. Certes, l’annonce qui vantait les mérites de ce monde magique affirmait « Tous vos rêves deviendront réalité », mais... si ces songes n’étaient que d’épouvantables cauchemars ? Car le jeu des apparences peut être parfois dangereusement trompeur, surtout quand Meeks, le terrible sorcier, Strabo le vieux dragon et la maléfique Nocturna fomentent une impitoyable vengeance...Une saga captivante, pleine d’aventure, de couleur et de personnages incroyables, qui en étonnera plus d’un !







Ben Holiday a besoin de dire adieu à son ancienne vie

Cela fait maintenant un tout petit peu plus d'un an que Ben Holiday est sur Landover, et qu'il occupe le poste de Roi. Mais quelque chose en lui maintient qu'il n'est pas le véritable roi de ce pays magique. Voire que c'est un imposteur. Et c'est cette faille que va exploiter son pire ennemi, Meeks, en le transformant en une autre personne. C'est cette perte d'identité qui va faire en partie le sujet du livre car Ben Holiday va tout faire pour récupérer son propre corps et, à l'aide d'un chat qui ressemble fort au Chat du Cheshire, se prouver à lui même non seulement son désir d'être le roi de Landover mais surtout croire assez en lui même pour avoir les pouvoirs de Landover.

Aussi, ce tome tourne autours de l'identité profonde de soi. Autrement dit, ce n'est pas parce qu'on occupe un poste, une fonction qu'on en a la vocation et Ben Holiday va trouver la force en lui même pour découvrir qu'au bout d'un an, non seulement il est le roi de Landover mais il se sent aussi le roi de Landover. Sa vocation est de protéger ses sujets et de tout risquer pour conserver son titre et sa fonction.


La découverte aussi de son âme soeur.

Oui, car Ben Holiday va aussi découvrir qu'il aime profondément une personne, chose qui pour nous, dans le premier tome (la fin), nous apparaît comme une évidence, il apparaît que cet homme est un homme tout bête et qu'il n'a pas les yeux en face des trous ;) Aussi, alors qu'il cherche sa propre identité, il va découvrir, à la lumière du danger qu'elle encourre pour lui, l'amour qu'il porte à cette jeune femme.

Et comme Ben est ce qu'il est, même s'il est un bras cassé, il va tout faire pour sauver sa belle demoiselle en détresse et lui avouer son amour. C'est le côté un peu chevaleresque de ce second tome qui apporte à la fois gravité et légèreté à ce tome, et c'est plutôt bienvenue.

En bref, ce second tome signe une excellente suite à cette saga et me pousse sérieusement à vouloir lire la suite. J'aime énormément l'écriture de Terry Brooks et je le redécouvre avec grand plaisir dans cette saga de fantasy atypique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire