mardi 1 juillet 2014

The Golem and the Djinni by Hélène Wrecker







Présentation de l'éditeur (traduction personnelle) : Chava est un golem, une créature faite à partir d'argile, créée par un obscur rabin qui verse dans la magie noire kabbalistique. Quand son maître, le mari qui l'a commandée, meurt dans la mer durant le voyage de Pologne, elle est débarquée du bateau et arrive à New Yorf an 1899. Ahmad est un Djinn, un être de feu, né dans l'ancien désert de Syrie. Emprisonné dans une vieille lamPe par un sorcier bédouin il y a des siècles, il réapparaît accidentellement dans une boutique dans Manhattan. Bien qu'il ne soit plus emprisonné par la lampe, il n'est pas libre non plus car un anneau 
de fer le retient dans le monde physique. 






Mon conte de fée moderne ...... 

Je crois que ce livre sera une lecture inoubliable du début à la fin. Tout commence sur mon site d'idées fantasy et fantastique préféré qui est Elbakin.net. Ils parlaient de ce livre là en disant que c'était dommage (et c'est vrai) qu'il ne soit pas traduit en français parce qu'il était magnifique. Devinez où je vais : The Book Depository où je vois les commentaires élogieux, la présentation de l'éditeur et les commentaires d'autres auteurs. Le clic d'achat fut extrêmement rapide et le livre est arrivé sans encombre à la maison, sagement, et surtout il a trôné sur l'étagère. Parce que j'avais d'autres livres en VO à lire à ce moment, dont de très bons comme Hollow City, un ou deux qui ont plus que traîné en longueur (et pas parce qu'ils sont mauvais, juste qu'il faut bien que je me remette à niveau aussi). Bref. Je patiente, je patiente et je craque. Je commence à le lire. Et j'en parle comme toujours avec ma Pacseuse lecture d'amour qui vers minuit, se prend du coup une frénésie d'achat en VO (du coup, notre programme de LC est franchement chargé. Mais passons). Du coup, je mets le livre en pause pour l'attendre, ce qui n'était pas facile. Car j'étais partie dedans.

En effet, j'avais rencontré déjà Chava et Ahmad dans un style littéraire qui s'approche plus du conte moderne.  L'auteure en effet, a pris le parti pris de s'éloigner des personnages, comme ceux des Mille et une Nuit. Et pourtant, on s'attache très vite à eux et pour des raisons différentes. En effet, Chava, le Golem est la dévotion à autrui par excellence alors qu'Ahmad est un être de feu qui ne répond qu'à ses désirs propres, sans prendre en compte les conséquences pour les autres. Ce qui peut mal tourner. Ces deux personnages extraordinaires vont devoir s'intégrer dans le NewYork de la fin du XIX° siècle, cacher leur identité et tenter de comprendre comment ils sont arrivés là.


Et comme tout conte, il fut initiatique.

Bien entendu ! Chava et Ahmad ont dû apprendre à vivre avec des êtres humains, à s'adapter. Mais ces deux entités royalement opposées ont dû apprendre à se connaître et à s'accepter. Comment la douce Chava qui se dévoue aux autres a-t-elle pu réussir à admettre les pulsions d'Ahmad ? C'est la magie de l'amitié, c'est une déclaration de tolérance, que ce soit dans la religion ici, car nous avons affaire à trois ethnies différentes dans ce livre : l'occidentale, l'orientale et la juive, réparties chacune dans un quartier de New York. Et on se rend compte que ce melting pot a pu survivre grâce à ce fourmillement de cultures. Enfin, l'association entre ces deux créatures a permis aussi de faire naître cette belle amitié et de résoudre certains mystères.

Mais ce fut aussi un roman initiatique pour ma Pacsée. En effet, Ptitelfe a du mal avec les romans d'ambiance, chose que j'avais totalement oubliée parce que moi, personnellement, j'en suis complètement fondue. Ajoutez cela à la barrière de la langue parce que le vocabulaire était vraiment soutenu, les personnages nombreux et qui aimaient réellement changer de nom et de lieux. Bref, ensemble, nous avons réussi à porter cette lecture à son aboutissement et ce fut un réel travail d'équipe. Un très beau projet de lecture VO que nous avons fait là et qui restera dans les annales de nos lecture communes. Si vous voulez son avis, au fait, c'est par


2 commentaires:

  1. <3 ! Oui on se rappellera de cette lecture ! Très bel avis en tout cas :)

    RépondreSupprimer
  2. Le tien est très beau aussi. On se complète ;)

    RépondreSupprimer