dimanche 13 juillet 2014

Sombre Héritage de Christelle Verhoest


Tome 1 : La vision de l'Encercleur



Présentation de l'éditeur : Lan, seize ans, s’efforce d’être discret, de passer inaperçu au lycée. Son secret : il n’est pas humain. C’est un Arc’Helar, un Encercleur. Ces derniers voient l’avenir, et peuvent lancer des sortilèges pour sauver…ou pour tuer. Dès la rentrée, Lan remarque Alexis et se met à penser à lui sans cesse, jour et nuit, sans oser espérer qu’un jour, il puisse se passer quelque chose entre eux.
Jusqu’à ce qu’il ait une vision déterminante. Il voit la mort d’Alexis. Mais comment lui expliquer qu’il voit l’avenir et qu’il veut le sauver ? De plus, il ignore de combien de temps il dispose, et d’où vient le danger.
Mais si Lan n’était pas le seul à cacher sa véritable nature ? Et si Alexis n’était pas plus humain que lui ?
Lan va développer ses dons et s’apercevoir que la menace peut tout aussi bien venir des Arc’Helar que des autres… Mais il est prêt à tout…par amour.
Alexis est sa moitié, son âme sœur, et il ne peut plus concevoir la vie sans lui.








Décidément, la collection Snark a décidé de me surprendre.

Les éditions Bragelonne, cela suffit ! On arrête de me tenter comme cela avec des ebooks complètement fous. C'est énervant à la fin, j'ouvre un livre et déjà je me dis que je vais l'aimer. Et pourtant ce n'était pas du tout gagné. On est en présence de fantasy urbaine qui traite de deux adolescents dont l'un est un magicien et l'autre un vampire. Bah tiens ! Et qui plus est, le couple est homosexuel avec une famille compréhensive et une famille qui ne l'est pas. Un danger les guette, toussa toussa.

Je m’apprêtais franchement, et je tiens à m'en excuser auprès de l'auteure à lever les yeux toutes les 30 secondes. Non mais c'est une boîte à clichés qui pouvait s'ouvrir à moi et je commençais douvement à me crisper sur ma chaise de pause au bureau (car oui, je l'ai lu pendant mes pauses midi, comme cela, vous savez tout.)


Un roman pour adolescent très agréable à la clé

Car oui, l'auteure a réussi à ne pas non plus tomber dans le kitsch et je me suis retrouver à sourire, à glousser aussi (moi ? Glousser ? Cette auteure est mauvaise, ne la lisez pas). Mais bien sûr, je plaisante.  Il faut le lire ce premier tome si vous avez envie d'un système de magie original, d'une romance entre deux adolescents toute fraîche et avec ses problèmes d'adolescents bien entendu.

En bref, du dépaysement, de la romance, de la magie, du vampire et une enquête bien ficelée. A vous de découvrir le Sombre Héritage en attendant que je me procure le second tome. Cette saga promet :)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire