dimanche 13 juillet 2014

La voie du sabre de Thomas Day

Tome 1





Présentation de l'éditeur : Pour parfaire l'éducation de son fils Mikédi, le chef de guerre Nakamura Ito le confie à un rônin du nom de Miyamoto Musashi. Un samouraï de légende, le plus grand maître de sabre qu'ait connu l'Empire des quatre Poissons-Chats. Ensemble, pendant six longues années, le maître et l'apprenti vont arpenter la route qui mène jusqu'à la capitale Edo, où l'Impératrice-Dragon attend Mikédi pour en faire son époux.
Mais la Voie du Sabre est loin de trancher l'archipel en ligne droite : de la forteresse Nakamura aux cités flottantes de Kido, du Palais des Saveurs à la Pagode des Plaisirs, Mikédi apprendra les délices de la jouissance, les souffrances du combat, et la douceur perverse de la trahison. 











 Thomas Day nous fait entrer dans une légende.

Le tout premier charme de ce roman, c'est qu'il est écrit comme une légende. Ainsi, vous aurez l'impression de lire des rouleaux anciens racontant l'histoire de Mikedi et de Murashi. Une histoire d'apprentissage. Une histoire de respect. Une histoire d'amour. Mais aussi une histoire de haine. En effet, entre ces deux là, la gamme de sentiments est extrêmement développée. En effet, Mikedi est le fils d'un homme de guerre très cruel qui a fait du mal à des proches de Murashi. Mais celui-ci va tout de même l'éduquer pour améluirer la prochaine génération en fin de compte. Mais aussi c'est une histoire d'amour et de respect entre eux car à force de se côtoyer et d'apprendre l'un sur l'autre, il va se développer un respect et un amour filial entre eux.


En clair, leur relation est un accident, pur et simple. Et c'est ce qui en fait la complexité, leur force et aussi leur beauté. Car nul autre que ce couple peut comprendre comment un guerrier peut apprendre à se battre à un garçon qui va forcément le tuer. Et le tour de force de l'auteur c'est bien entendu que cette petite histoire, dépasse de loin la légende, celui de l'homme qui pratique la voie du sabre pour devenir un grand guerrier pour épouser la femme dragon.




Une histoire d'honneur et de code du samouraï.



La force de ce récit, c'est que Thomas Day nous plonge dans un code d'honneur assez prenant qui nous fait réfléchir à des tas de choses. Tout d'abord, le respect des femmes. Un samouraï se doit d'aimer les femmes et non de les battre, de les torturer. Il se doit de remettre en question constamment, réfléchir sur les enseignements de son maître afin d'en affronter la logique. Bref, il doit avoir un enseignement de qualité et doit toujours y veiller soit même. Obéir aveuglément ne fera jamais partie de sa vie, il doit réfléchir par soi même.

Pour résumer. C'est ici un premier tome excellent que j'ai apprécié de la première à la dernière ligne. Et je lirai volontiers très rapidement le second tome. Thomas Day écrit très bien dans le milieu japonais et c'est réellement un univers qui lui correspond bien.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire