lundi 14 juillet 2014

La Mémoire Fantôme de Franck Thilliez






Présentation de l'éditeur : Quatre minutes. C'est le temps d'un souvenir pour Manon Après, tout s'efface. Puis recommence. Pour quatre minutes. Dans ces conditions, pas facile pour Lucie Henebelle, fraîchement promue lieutenant à la brigade criminelle de Lille, de trouver par qui la jeune femme vient d'être agressée. Et de comprendre la signification des mots gravés au creux de sa paume : " Pr de retour ". S'agit-il du Professeur, ce tueur en série qui a sévi quatre ans plus tôt dans la France entière, semblant obéir à quelque sordide logique mathématique ? Lucie le pressent, la clé de cette affaire jamais résolue réside dans la mémoire fragmentée de Manon Une mémoire à laquelle plus personne n'a accès, pas même l'intéressée...











Personnellement, je me demandais à quel point Lucie pouvait être atteinte.....

Que ce soit moi ou Yumiko, ma partenaire de thrillers tordus, on savait qu'avec ce tome, on allait connaître tous les petits travers de Lucie Hennebelle, notre héroïne préférée. Parce que, même si on l'aime bien, elle fait vraiment froid dans le dos lorsqu'on sait un peu ce qu'elle pense, ce qu'elle a traversé en général et aussi ce qu'elle veut faire. Cette dame a une fascination telle pour les serial killer que cela en devient presque dérangeant à force.

Enfin, pour ceux et celles qui se demandent ce qu'il y a dans une fameuse armoire, c'est très simple, vous le saurez là, dans ce livre, dans ce tome et vous en aurez froid dans le dos, et je ne vous dirai rien de plus parce que non seulement cela va vous intriguer mais en plus cela va vous pousser à la consommation (de livres).


Dans cette enquête, on lutte contre l'oubli.

Outre le fait que notre enquêtrice doit se battre constamment pour avoir de la légitimité dans son travail, nous avons surtout un gros handicap dans la résolution de cette affaire. Le principal témoin, supspect, victime, tout ce que vous voulez a la particularité monstre de tout oublier tous les cinq minutes. Si vous vous demandiez à quoi pouvait ressembler Doris en vrai, regardez Manon. Alors oui, Manon a trouvé des astuces pour se souvenir dans le sens où elle note tout. Mais le principal oubli est dans les faits.


Faites moi plaisir, regardez la personne la plus proche de vous. Et dites vous que dans deux minutes vous aurez oublié les sentiments que vous avez pour elle. Comment pouvez vous vous dire que vous êtes un être humain avec cette incapacité à se souvenir. Car ce qui fait notre humanité, c'est notre mémoire. Ce qui fait notre intégrité, c'est notre expérience. Si vous perdez tout cela, vous n'êtes plus qu'une machine en fin de compte.

Lucie va tenter de retrouver l'humanité de Manon en recherchant ses souvenirs. Que va-t-elle découvrir ? Une jeune femme peureuse ou un monstre ?  Et au fait, si vous voulez lire les impressions de Yumi, vous savez où aller :)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire